sortir

COCCO MIO : la cantine al dente du Faubourg Poissonnière

Elle c’est Emma, lui c’est Steven ! Leur point commun… l’amouuuur de l’Italie. Naples, Matera, Lecce, Rome, Pérouse, Sienne, Florence, Bologne, Modène, Parme, Milan… ce duo de passionnés a sillonné les villes d’Italie à la rencontre des fournisseurs, producteurs , agriculteurs pour finir par poser leurs valises et installer leur cuisine au 8 rue du Faubourg Poissonnière dans le 10ème arrondissement de Paris. Et tu sais quoi ? La bonne nouvelle c’est qu’ils nous ouvrent les portes de leur cantine/épicerie fine italienne Cocco Mio dans laquelle on se sent comme à la maison.

Tu sais combien je suis curieuse des petites histoires et anecdotes, toujours à le recherche de la symbolique ou signification de telle ou telle chose…. et un nom comme Cocco Mio ça vaut bien une petite histoire quand même. Toi aussi tu le trouves trop cute ? Normal, Cocco Mio en italien signifie « mon petit chéri » ou « ma petite chérie » une expression fréquemment utilisée par les mamas italiennes lorsqu’elles appellent toute la mi-fa à se retrouver autour de la table ! Ca change du aaaaaaaa taaaaaable, non ? ;)

Le Cocco Mio un grand espace ouvert, lumineux au style industriel pour une ambiance décontractée. Une carte simple, qui ne fait pas 10 mètres de long, avec un chouette choix de pâtes, de planches, de foccacia, de salades et d’antipasti, servis le midi comme le soir. Des plats volontairement simples pour mettre en valeur les produits artisanaux sourcés exclusivement auprès de producteurs des provinces italiennes.

Une bonne adresse sans chichi avec des assiettes gourmandes, généreuses à un prix tout à fait honnête. Lors de ma visite je me suis laissée tenter par les Pasta ai Carciofi : plat de pâtes aux artichauts, ail, zestes de citron, menthe, huile d’olive bio, parmesan reggiano DOP 24 mois (12€). Une Burrata, sublime, qui fond dans la bouche (11,50€) et un tiramissu maison (5,5€) avec le café qui va bien. Tous les plats sont également disponibles à emporter !

Le petit coin épicerie propose des produits venus tout droit d’Italie et la possibilité de composer des paniers gourmands pour cuisiner à la maison, en chantant Can Te Partiro d’Andréa Bocelli, ou a offrir !

COCCO MIO, une adresse pour vos envies al dente. Emma & Steven vous accueillent du lundi au samedi – de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 22h30 – 8 Rue du Faubourg Poissonnière – 75010 Paris – 06 38 14 40 49

Mes intuitions salées/ RECETTES/ viandes

Hachis de Pintade, patate douce et cantal

La filière européenne de la Pintade est unique et la plus importante dans le monde. La France est d’ailleurs le premier producteur et assure entre 80 et 85% de la production dans le monde, rien que ça !

La Pintade, une viande à la chair tendre et légère qui se situe entre la volaille et le gibier. Elle est équilibrée en bons lipides, faible teneur en cholestérol, riche en protéines et en fer. Pour tout savoir sur la pintade n’hésite pas à te rendre sur le site de la filière ici.

Alors la question du jour…. est-ce que ça cuisine la pintade de par chez toi ? ^.^ La Pintade se prête à merveille à toutes les fantaisies créatives en cuisine et donc à tous les goûts. Je te propose aujourd’hui une recette originale qui pourrait tout à fait trouver sa place sur nos tables pour les fêtes de fin d’année.

On revisite le traditionnel hachis parmentier avec un hachis de Pintade effilochée et purée de patate douce au cantal. Ca te dit ?

Je voulais de base dans cette recette utiliser une pincée de cannelle (qui se marie très bien avec la pintade d’ailleurs et aussi avec la patate douce je trouve) sauf qu’a la dernière minute mon intuition gourmande m’a glissé un citron entre les mains. Je vous parle de ce petit détail parce qu’il fait vraiment la différence dans cette recette, le jus et les zestes de citron vient apporter la touche finale de ce plat avec des notes fraiches et du peps en bouche et fais ainssi ressortir toutes les saveurs de La Pintade.

Une recette parfaite aussi quand on reçoit et qu’on a pas envie de passer toute la soirée en cuisine. Je prépare mon plat la veille que j’enfourne 10 à 15 min avant de servir pour chauffer le hachis et faire gratiner le cantal pour obtenir oui jolie croute sur le dessus. Oui, oui je te parle bien de cette croûte croustillante et gourmande dont on raffole hihihi !

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 à 6 personnes (un plat à gratin)
  • Temps de préparation 30min
  • Temps de cuisson 60min

Boîte à ingrédients :

  • 3 patates douces
  • 4 suprêmes de Pintade
  • 2 gousses d’ail
  • 150g de cantal
  • 1 poignée de persil
  • 1 oignon
  • 50g de beurre
  • Sel et poivre
  • 1 citron bio non traité

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Placer dans un plat les suprêmes de pintade, l’oignon épluché et couper en lamelles. Saler, poivrer, ajouter un fond d’eau et laisser cuire 30min. 
  3. Eplucher les patates douces et les couper en morceaux. 
  4. Faire cuire, 15 à 20min, les patates douces dans un grand volume d’eau salé avec les gousses d’ail épluchées. 
  5. Râper le cantal
  6. Vérifier la cuisson des patates douces en plongeant un couteau. 
  7. Egoutter et écraser les patates douces à la fourchette. 
  8. Ajouter 100g de cantal râpé, le beurre et remettre à feu très doux 2 à 3 minutes. Mélanger.
  9. Ajouter sel, poivre, goûter et ajuster l’assaisonnement si nécessaire. 
  10. Dans un plat à gratin disposer la pintade finement effilochée
  11. Ajouter le persil ciselé et du zeste de citron. Mélanger.
  12. Repartir par dessus la purée de patate douce et saupoudrer avec le restant de Cantal.
  13. Enfourner 10 à 15min pour obtenir une jolie croute dorée sur le dessus. 
  14. Servir le hachis bien chaud dès la sortie du four en ajoutant sur le dessus quelques goutes de jus de citron et du zeste de citron.

Article sponsorisé

burgers/ Mes intuitions salées/ RECETTES

Mon Brunger saumon, avocat et oeuf poché

Cette semaine au menu pour le brunch un burger que j’ai baptisé le brunger, contraction de brunch et burger ;) woop, woop ! Dans mon brunger je veux [tout ce que j’aime] des pains muffins, du saumon, des avocats, de la confiture d’orange et un oeuf poché. Je t’explique un peu plus bas comment réussir ton oeuf poché comme un chef. N’hésite pas à m’en donner des nouvelles.

•[ m o n   b r u n g e r ]•

Comment réussir ses œufs pochés ?

Après avoir essuyé un grand nombre de « ratés » et essayé un certain nombre de techniques, je te fais partager aujourd’hui ma technique pour réussir tes œufs pochés comme un chef (tu as aussi un rapide récap un peu plus bas). Une fois que tu auras coché toutes ces cases à toi the perfect poched egg pour un perfect brunch ! Mais attention il ne faut pas oublier que le maître mot pour l’excellence reste avant tout la pratique. Pratique et persistance pour atteindre l’excellence.

En cuisine on dit toujours que la qualité du produit c’est la base pour une recette réussie alors la première case à cocher pour un oeuf poché réussi c’est bien évidement celle-ci. Il te faudra un oeuf frais le plus frais possible.

Faire chauffer dans une casserole un grand volume d’eau avec 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc. Le vinaigre blanc va aider à la coagulation et éviter la désintégration de l’œuf dans l’eau. Attention il ne faut pas que l’eau soit bouillonnante il faut juste que de petites bulles se forment au fond de la casserole et remontent à la surface. C’est à ce moment que tu pourras y mettre ton oeuf, mais avant ça encore 2, 3 petites choses.

Casser délicatement son oeuf et le déposer dans un petit chinois (comme celui qui est sur la photo juste au dessus) l’idée est d’enlever le blanc d’œuf liquide qui se détache de l’œuf, en principe plus ton  oeuf est frais et moins tu ne devrais avoir de ce liquide. Il ne te restera donc plus qu’un oeuf qui ne fait qu’un seul bloc. Déposer l’œuf délicatement dans un ramequin ou petit bol.

Former un joli tourbillon dans l’eau en la tournant à l’aide d’une cuillère et y déposer tout de suite l’œuf au centre. Là, soit tu laisses l’œuf faire sa vie, soit  si tu te sens suffisamment à l’aise tu peux l’aider à avoir une forme parfaite à l’aide du dos d’une cuillère en rapprochant le blanc d’œuf.

Le temps de cuisson idéal pour un oeuf poché est de 3 min. Mais tu peux tout à fait prolonger légèrement la cuisson si tu préfères un oeuf moins coulant.

Ramasser délicatement l’œuf et le déposer dans une eau glacée pour stopper la cuisson. Découper les petits morceaux de blanc qui dépassent si tu veux soigner ta présentation. Mais c’est pas impératif hein !

Pour les débuts je te conseille de faire cuir tes œufs un par un et une fois que tu auras pris le coup tu pourras en faire cuire plusieurs en même temps.

Voila, voilà… un as de l’œuf poché en devenir ! ;)

Alors si on récapitule :

  1. Des œufs frais
  2. Un grand volume d’eau chaude avec 2 càs de vinaigre
  3. Égoutter dans un chinois l’œuf et le déposer dans un petit ramequin
  4. Former un tourbillon dans l’eau
  5. Y déposer l’œuf au centre
  6. Laisser cuire 3min
  7. Ramasser l’œuf et le déposer dans une eau glacée quelque minutes
  8. Répéter pour chaque oeuf
  • Difficulté ★★☆☆
  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 30min
  • Temps de cuisson 12min

Ingrédients :

  • Emincés de saumon Casino Bio aux herbes aromatiques et épices
  • Pain muffins complets Casino Saveur d’ici et d’ailleurs
  • Confiture d’oranges douces et amères
  • 2 avocats
  • 4 œufs
  • 80g de roquette
  • 2 càs de vinaigre
  • 1 citron vert
  • 4 pincée de sel
  • 4 tours de moulin à poivre

Préparation :

  1. Préparer les œufs pochés comme expliqué plus haut.
  2. Couper les pains muffins en 2 et les faire toaster.
  3. Badigeonner la partie basse du pain muffins avec de la confiture d’oranges.
  4. Ajouter des tranches d’avocat, des émincées de saumon, de la roquette et un peu de jus de citron.
  5. Déposer l’œuf poché, une pincée de sel, un tour de moulin à poivre et refermer avant de servir.

Mon intuition gourmande me dit que… Veggie Burger au Halloumi pané à la pistache.

Mes intuitions salées/ RECETTES/ Soupe/ viandes

Recette de la Loubia algérienne pour réchauffer les petits cœurs

Dans la catégorie « plats mijotés » la Loubia tient une place de choix à la maison d’autant plus que c’est une recette algérienne que je tiens de ma mère.

La Loubia ça te parle ? C’est un plat qui s’apparente à une soupe mais certains l’appellent Tagine de Loubia. On va dire… un plat en sauce avec des haricots blancs, des tomates pelées, oignon…. le tout épicé et avec une cuisson à feu doux de 2h pour un bœuf bourguignon si tendre qu’il fond dans la bouche. 2h c’est le minimum puisqu’il m’arrive, si j’ai un peu de temps devant moi, de laisser mijoter à feu très doux 3h. La Loubia fait partie de ces plats encore meilleurs le lendemain.

Une recette qui me vient donc de ma mère et que j’ai gardée inchangée à un détail près. La balance magique de ma mère : son œil… c’est un truc qu’elle m’a transmis en cuisine et je réalise toujours ma Loubia (et beaucoup d’autres recettes) à l’œil. Cette fois je l’ai réalisée avec ma balance à portée de main pour que tu puisses la faire à la maison. Des Smouak épicées les soleils et à très vite ♥

•[ l o u b i a    a l g e r i e n n e ]•

 

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 6 personnes
  • Temps de préparation 30min
  • Temps de cuisson 2h30 à 3h30

Boîte à ingrédients :

  • 500g de bœuf bourguignon
  • 500g de haricots blancs déjà préparés en bocaux
  • 4 gousses d’ail
  • 2 gros oignons
  • 100g de tomate concentrée
  • 300g de tomates pelées
  • 2 pincée de fleur de sel
  • 4 feuilles de laurier
  • 40g d’huile d’olive
  • 1 bouquet de coriandre fraîche
  • 3 càs. de ras el hanout (mélange d’épices)
  • 1 pincée de cannelle
  • 800 ml d’eau
  • 1 càs. de harissa (facultatif)
  • Citron vert
  • Tour de moulin à poivre

Préparation :

  1. Couper les morceaux de bœuf bourguignon en cubes. Réserver.
  2. Éplucher et émincer les oignons. Hacher l’ail.
  3. Faire revenir, dans une marmite, les oignons et l’ail dans de l’huile d’olive.
  4. Ajouter le ras el hanout, la pincée de cannelle, les feuilles de laurier et prolonger la cuisson quelques minutes.
  5. Ajouter les morceaux de bœuf et faire revenir quelques minutes avant d’ajouter la sauce tomate concentrée. Mélanger.
  6. Ajouter 300ml d’eau, couvrir et laisser mijoter à feu moyen 10 min.
  7. Ajouter 500ml d’eau, les tomates pelées, une poignée de coriandre fraîche finement ciselée, couvrir et laisser mijoter 1h30 à 2h00 à feu doux.
  8. En fin de cuisson ajouter 1 poignée de coriandre fraîche ciselée et les haricots blancs (j’utilise le bocal avec la sauce – pas besoin de les rincer).
  9. Bien mélanger et laisser chauffer 5 min.
  10. Goûter et ajuster l’assaisonnement si nécessaire.
  11. Astuce : ajouter du jus de citron vert et un tour de moulin dans votre assiette juste avant de déguster.

Mon intuition gourmande me dit que…. deviens un as de la soupe et de l’art du topping, recette de soupe aux 5 légumes.

 

fruits/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES/ tartes sucrées

Tarte rustique poire, caramel beurre salé et éclats de noisette

h e l l o   l e s   s o l e i l s !

Aujourd’hui en guise de dessert une tarte rustique à la poire, caramel beurre salé et éclats de noisette. Une recette gourmande & simple a retrouver également sur l’application Food Appetia.

Ma première création culinaire, en tant que ambassadrice, pour l’application dont je vous avais déjà un peu parlé sur mon compte Instagram. N’hésitez pas à la télécharger [si ce n’est pas déjà fait] et à la tester. Simple d’utilisation elle est hyper intuitive {tout ce que j’aime} et vous accompagne au quotidien. L’algorithme de l’appli vous permet de trouver en moins d’une minute une recette qui correspond à votre envie du jour. Une cuisine qui a du goût, simple et décomplexée… tout ce que j’aime {oui encore une fois hihi} et tout ce pourquoi je n’ai pas hésité une seconde quand Appetia m’a proposé de les rejoindre et mettre du soleil {ou des paillettes #MerciInesReg} dans l’assiette ^.^ #sendinglove

• [ t a r t e    r u s t i q u e ] •

 

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 6 personnes
  • Temps de préparation 45min
  • Temps de pause 60min
  • Temps de cuisson 40min

Ingrédients pour le caramel au beurre salé :

  • 150 g de sucre
  • 10 g de beurre au sel de Guérande
  • 10 cl de crème liquide

Ingrédients pour la tarte :

  • 200g de farine
  • 50g de farine de sésame
  • 50g de sucre roux
  • 125g de beurre pommade
  • 3 poires
  • 2 oeufs  – (dont 1 jaune d’oeuf pour la dorure).
  • Quelques noisettes

Préparation :

  1. Préparation de la pâte : dans la cuve du robot mélanger les farines, le sucre et le beurre pommade.
  2. Ajouter les 2 oeufs et pétrir. Veiller à bien conserver 1 des jaunes d’œuf pour la dorure.
  3. Bien travailler la pâte au robot jusqu’à ce qu’elle ne colle plus aux parois.
  4. Former une boule et laisser reposer au réfrigérateur 1h.
  1. Réaliser le caramel : dans une casserole faire chauffer à sec le sucre sans remuer.
  2. Dès que le caramel commence à brunir ajouter hors du feu le beurre et la crème liquide tiède en 3 fois.
  3. Bien remuer et remettre 2 minutes à feu très doux.
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné.
  3. Badigeonner la pâte d’une fine couche de caramel et en conserver un peu pour la suite.
  4. Placer sur la pâte des tranches, pas trop fines, de poire en veillant à laisser 3cm de bord tout autour.
  5. Ramener les bords de la pâte sur les poires.
  6. Badigeonner au pinceau le bord de la pâte avec un jaune d’oeuf.
  7. Saupoudrer le dessus de la tarte d’une cuillère à soupe de sucre roux et enfourner 40min.
  1. Sortir du four, ajouter du caramel sur le dessus et quelques éclats de noisette concassées.
  2. Laisser refroidir avant de découper et de déguster.

Mon intuition gourmande me dit que…. Thé Grec des Montagnes !