Au cœur des montagnes enneigées loin du stress !!

Fraîchement rentrée de vacances, je ne peux pas m’empêcher de vous faire partager mon expérience de skieuse débutante et téméraire. Cette année j’ai chaussé pour la première fois de ma vie des chaussures de ski pour vivre l’expérience inoubliable de dévaler les pistes de ski en mode roulé-boulé… ou en mode boulet tout court !

Cet article s’adresse à la fois à tous ceux qui, comme il y a 2 semaines, étaient complétement réfractaires à l’idée de se retrouver perchés en haut d’une montagne et de devoir la descendre à l’aide de ces 2 longues planches qu’on appelle plus communément des skis. Cet article s’adresse aussi à tous les skieurs avertis qui croisent des gens comme moi sur les pistes.

Mon pessimisme ambiant face au sport d’hiver fait désormais parti du passé.  À part quelques chutes ce petit séjour Savoyard au cœur des montagnes enneigées loin du stress ne m’a pas fait de mal. J’ai réussi à mettre en pause mon addiction au café pour un chocolat chaud en bas des pistes. Un pur moment de bonheur pour profiter de la vue somptueuse et faire le point, le temps d’une dernière pause gourmande, sur mon expérience de skieuse novice :

Albiez_zoom_poiretcactus.com

Deux idées reçues sur le ski :

1. Le froid… moi qui suis une véritable frileuse je n’ai jamais eu aussi chaud. Imaginez-vous avec 3 couches de vêtements, un manteau, un bonnet, des chaussures de ski qui vous montent jusqu’aux tibias et qui vous demandent un effort surhumain pour marcher tel un astronaute, les skis sur les épaules, les bâtons de ski à la main, pour les plus courageux vous avez l’option avec sac à dos !!  Bref… en nage avant même d’arriver en bas des pistes.

2. La peur que les skis ne se décrochent pas lorsque l’on chute. De ce côté, il n’y a aucun problème les skis sont fait pour vous, réglés et adaptés à votre corpulence lors de la location. Il est possible que pour une toute petite chute ils ne se défassent pas et que vous vous retrouviez dans des positions un peu étranges et là c’est une autre histoire, celle de la skieuse novice qui essaie désespérément de se remettre debout par tous les moyens, pour les plus nerveuses vous avez l’option avec les cris !!

Deux bonnes raisons  d’y aller :

1. Si vous voulez des cuisses de rêve c’est le moment, rien de mieux qu’une descente de piste – très longue de préférence – en mode chasse-neige pour sentir vos cuisses brûler et faire de la concurrence aux sœurs Williams.

2. Un dépaysement garanti avec de longues balades en montage pour profiter des paysages qui invitent à la sérénité et au calme faisant de vous un maître bouddhiste envahi par un sentiment de plénitude total. Petit conseil tout de même avant votre balade, les intersections et ronds-points on peut pas dire qu’il y en ait beaucoup en montagne mais veillez tout de même à prendre le bon chemin dès le départ sinon vous finirez, comme moi, par vous demander au bout d’une heure de marche  pourquoi vous n’avez toujours pas trouvé le village qu’on vous avait pourtant indiqué à 15 min de marche…

Deux choses auxquelles vous allez devoir renoncer  une fois sur les pistes :

1. La classe vous oubliez de suite… quand vous descendez les pistes avec vos 3 épaisseurs de fringues en mode sache-neige à moitié replié sur vous même les cheveux enneigés en train de crier « je vais y laisser ma peau, je vais y laisser ma peau…!! » vous ressemblez à tout sauf à quelqu’un qui maitrise sa descente. Le seul moment ou vous aurez la classe c’est en rentrant de vacance avec un teint hâ­­­­­lé… et encore si vous n’avez pas les traces du masque de ski sur le visage !

2. Votre fierté vous allez la laisser en bas des pistes… parce que croyez moi quand vous vous faites doubler par un ‘nouveau-né’, qui de surcroît à déjà la ‘classe’, vous vous sentez tout petit.

Alors il ne me reste plus qu’à souhaiter de bonnes vacances à tous ceux qui ont pris la route pour le ski ce weekend ou à l’année prochaine sur les pistes… d’ici là voici quelques jolis clichés enneigés pour le plaisir des yeux. N’hésitez pas à nous partager vos expériences ou anecdotes en commentaires de cet article. Ça me ferait drôlement plaisir de vous lire !

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

albiez_poiretcactus10

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

4 Comments
  • Samia
    février 19, 2014

    Ah le ski ! Mon sport préféré ! Pourtant la première j’ai détesté tellement je n’y arrivais pas. J’avais fais les pistes vertes pendant 5 jours, je n’ai osé franchir les autres remontées que le dernier jour. Heureusement c’était il y a 10 ans, maintenant je suis une droguée de la montagne. Si si c’est possible.

    Bises
    Samia

    • Poire et Cactus
      février 25, 2014

      J’ai adoré mon séjour et je suis contente d’être allée au delà de ma peur et ce malgré quelques chutes que je ne suis pas prête d’oublier. Je suis allée tout en haut d’une piste verte dès le premier jour après avoir pris 1h de cours, je pense que j’avais pris la confiance trop vite du coup j’ai fait une chute assez exceptionnelle qui m’a un peu refroidi le reste du séjour…

  • Kat
    mars 2, 2014

    Très belles photos. Ravie que tu te sois mise au ski ! J’ai dévalé ma première piste à deux ans et demi et je n’ai jamais arrêté de skier depuis. Je rentre tout juste d’une semaine en famille dans ma maison en Auvergne et on a passé de supers moments sur les pistes :) Rien de tel que de la neige fraîche et descendre les pistes tôt le matin, seuls -ou presque- dans la montagne !

    • Poire et Cactus
      mars 11, 2014

      C’est vrai que le petit sentiment de liberté quand tu dévales les pistes sur la neige fraîche dans la montagne est assez agréable à condition de les dévaler sur les skis et pas sur les fesses. Les sensations doivent être décuplées quand tu maîtrises complément la descente… Il va me falloir encore un peu de pratique je pense !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *