Dans la famille des recettes réconfortantes, je voudrais la flamiche aux poireaux et saumon please !

Quiches, tartes, tourtes & Co… hello la famille des recettes simples, rapides et déclinables à l’infini en fonction des envies. Aujourd’hui on met le feu avec un four à 210°C et une flamiche dont l’épaisseur a de quoi faire rougir nos jolies bouilles de gourmands.

La bouille face – collée – à la vitre du four… je rêve d’être ce fromage qui fond de plaisir sur son lit de poireaux ! Et ouais, le fromage c’est so sexy.

Une recette que j’aime beaucoup préparer en hiver, pour son côté généreux & réconfortant. Je la cuisine habituellement, dans son plus simple appareil, nature… mais il semblerait que M’sieur saumon avait aussi envie d’être de la partie ! Extra.

• [  r a p i d e  ,   s i m p l e   &   r e c o n f o r t a n t  ] •

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 60 min
  • Cercle de 22 cm de diamètre et 4,5 cm d’épaisseur

Boîte à ingrédients :

  • 3 poireaux
  • 3 œufs
  • 300g de saumon
  • 2 càs. de crème épaisse
  • 60g de parmesan – ou plus ;)
  • 2 pincées de gros sel
  • 1 càc. de noix de muscade en poudre
  • Moulin à poivre

Pâte brisée :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre pommade
  • 1/2 càs. de sel
  • 90 ml d’eau
  • Cumin
  • 1 càc. de noix de muscade

Préparation :

  1. Couper les poireaux en tronçons de quelques centimètres de long, bien rincer à l’eau claire.
  2. Placer les poireaux dans un fait-tout, les recouvrir d’eau, ajouter le gros sel et faire cuire.
  3. Préchauffer le four à 210°C
  4. Préparation de la pâte : placer dans un saladier la farine et le beurre coupé en morceaux. Mélanger jusqu’à obtenir une préparation sableuse. Ajouter les épices et le sel. Ajouter l’eau et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Fariner le plan de travail et abaisser la pâte.
  6. Placer la pâte dans le moule et piquer le fond à l’aide d’une fourchette. Placer au four 10 à 15 minutes pour la précuire et obtenir une légère dorure.
  7. Bien égoutter les poireaux. Réserver.
  8. Faire dorer dans un filet d’huile d’olive les morceaux de saumon. Les placer sur un papier absorbant et réserver.
  9. Mélanger les poireaux, les œufs, la farine, la crème. Ajouter la noix de muscade et le poivre. Mélanger.
  10. Disposer les morceaux de saumon dans le fond de tarte et verser la préparation à base de poireaux.
  11. Ajouter le parmesan de façon à recouvrir tout le dessus de la flamiche et placer environ 30 minutes au four.
Mon intuition gourmande me dit que… you gonna love it et qu’il ne reste plus qu’a préparer la salade verte !  #love

 

 

 

Recette pizza Poire et Bleu d’Auvergne AOP

Quand la Poire délaisse son acolyte le Cactus pour laisser place au Bleu d’Auvergne AOP ça donne une recette de pizza gourmande aux associations de saveurs parfaites ! Et ça change aussi de la pizza sauce tomate et 4 fromages ou de la poulet ananas.

Les maîtres mots pour une pâte réussie sont souplesse et élasticité. Et oui ce n’est pas pour rien que quand je te dis pizza tout de suite tu as l’image du pizzaiolo en train de faire tourner sa pizza en l’air ! Mes soleils, la pizza fait maison va nécessiter de mettre la main à la pâte.

Avant de passer à la recette j’aimerai te parler un peu de l’AOP. Tu connais ? L’Appellation d’Origine Protégée (AOP) est un label Européen derrière lequel se cache une belle preuve d’authenticité. On compte en France 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes bénéficiant d’une Appellation d’Origine Protégée. Ce label est facilement identifiable sur les produits grâce à son logo rouge et jaune.

Mais que garantie réellement l’AOP ? L’origine et la première garantie apportée par ce label, ce qui veut dire que toutes les étapes de fabrications, de la production de lait à l’affinage en passant pas la transformation, ont bien lieu dans l’aire géographique délimitée de l’AOP. En gros mon Bleu d’Auvergne AOP, je suis sûre qu’il vient bien d’Auvergne. Derrière l’origine c’est donc la garantie de la provenance (terroir) et le respect des traditions d’un produit réalisé avec un savoir faire, respectueux des animaux, de l’environnement et des traditions, qui se transmet souvent de génération en génération. La préservation donc d’un patrimoine historique pour un produit au goût authentique.

Cette année se tenait la 1ère fête des AOP place de l’hôtel de ville ouvert au public pour découvrir et déguster les 50 fromages, crèmes et beurres AOP. L’occasion de rencontrer et d’échanger avec les producteurs sur les comptoirs organisés par région. La fête des AOP était aussi l’occasion de participer à des ateliers culinaires, des ateliers pédagogiques pour les enfants et de devenir expert en AOP. Si tu as manqué ce rendez-vous, la fête des AOP revient pour une deuxième édition l’année prochaine. On bloc déjà les agendas ? ;)

Pour en savoir plus et découvrir les AOP laitières vous pouvez consulter le site www.fromages-aop.com et sur la page facebook. Maintenant place à la recette et au chapeau de pizzaiolo !

• [ p o i r e   &    b l e u   d ‘ a u v e r g n e ] •

 

Boîte à ingrédients :

  • 250 g de farine de blé
  • 1/2 sachet de levure de boulanger
  • 125 ml d’eau
  • 2 càs. d’huile d’olive
  • 1 càc. de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel

 

  • 2 poires
  • Bleu d’Auvergne AOP
  • 3 càs. de crème épaisse
  • Roquette
  • Amandes (non salées)
  • 1 càs. de miel
  • Sel et Poivre

Préparation :

  1. Préparation de la pâte à pizza : verser l’eau tiède dans un bol, ajouter la levure boulanger ainsi que le sucre et mélanger. Couvrir avec un torchon et laisser reposer la pâte à température ambiante 30 min.
  2. Pendant ce temps, mélanger la farine et le sel avant d’y verser le mélange eau/levure au centre. Ajouter l’huile d’olive et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte élastique et bien souple. Couvrir avec un torchon et laisser reposer à température ambiante pour faire monter la pâte. En principe la pâte devrait doubler de volume.
  3. Préchauffer le four à 180°C.
  4. Fleurer le plan de travail avant d’étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et la placer au four 10 à 15 minutes pour la précuire.
  5. A la sortir du four commencer par tapisser la pâte avec la crème épaisse puis la garnir avec les poires, le Bleu d’Auvergne AOP et enfourner de nouveau 10 à 15 minutes. Un fois la pâte dorée, la sortir du four. Ajouter la roquette, quelques morceaux frais de Bleu d’Auvergne AOP, des amandes natures, saler et poiver et ajouter un filet de miel sur le dessus de la pizza avant de servir. Voilà ta pizza est prête à être déguster !
Mon intuition me dit que… on accompagnerait bien cette pizza avec une salade maison, non ? Je te propose ma salade gourmande de concombre, fêta et tomates cerises aux notes légèrement sucrées.

Recette de poulet korma à la crème végétale coco

h e l l o    s u n s h i n e  !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler et de vous faire partager mon coup de cœur de la rentrée – oui, oui la rentrée chez moi c’est en octobre…bon ok je suis en retard ! – Depuis que j’ai découvert cet été la crème végétale coco, dernière innovation produit chez Saint-Hubert, je vois la vie en coco. Je me lève coco & je me couche coco #truestory. Si ça continue comme ça je me transforme en noix de coco ou en danseuse polynésienne telle une vahiné en chantant over the rainbow ahaha je vous entends d’ici « mais qu’est-ce qu’elle a encore fumé celle-là »… ben d’la coco voyons ;)

En version sucrée dans des gâteaux ou salée dans une soupe, une tarte, un cake, une quiche, un gratin… les utilisations et déclinaisons avec la crème coco sont nombreuses. Mais je vais vous dire pourquoi j’ai complètement craqué pour cette crème végétale épaisse et gourmande. Vous connaissez mon penchant pour les recettes sucrées/salées – ce n’est plus un secret pour personne – l’utilisation de la crème coco dans des préparations salées vient apporter cette petite sweet touch et gourmande que j’aime tant !

Dans la recette traditionnelle de poulet korma on utilise du yaourt, que diriez-vous de le remplacer par la crème coco. ? J’vous vois d’ici et mon intuition me dit que ça vous plaît.

Allez la petite  [petite -> euphémisme]  pipelette que je suis retourne au travail et vous souhaite un #HappyFriday – mais je vous laisse en bonne compagnie quand même !

• [ c r è m e    v é g é t a l e    c o c o ] •

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 20 min
  • Temps de cuisson 15 min

Boite à ingrédients :

  • 500 g de filet de poulet
  • 20 cl crème végétale coco (et gourmande) de Saint-Hubert
  • 100 ml d’eau
  • 100 g de mélange de noix de cajou et amandes natures
  • 2 citrons verts
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 càc de cumin
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 3 càs de curry
  • 3 feuilles de laurier
  • 30 g de noix de cajou torréfiées
  • 30 g de pistaches
  • 1 branche de coriandre

Préparation :

  1. Découper les filets de poulet en morceaux et les placer dans un saladier. Ajouter le jus de citron, le curry, la coriandre ciselée et réserver. Si possible faire mariner le poulet 1 à 2h avant.
  2. Préparer la pâte à base de noix de cajou et d’amandes. Placer les noix de cajou et les amandes dans un blender ajouter l’eau (100ml) et mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  3. Éplucher et émincer l’oignon avant de le faire revenir quelques minutes dans un filet d’huile d’olive accompagné, des gousses d’ail, du cumin, du gingembre et des feuilles de laurier.
  4. Ajouter les morceaux de poulet marinés et les faire saisir à feu vif quelques minutes. Réduire le feu et ajouter la pâte à base de noix de cajou/amandes et allonger avec un verre d’eau. Et enfin, ajouter la crème végétale coco et poursuivre la cuisson à feu doux.
  5. Avant de servir, ajouter sur le dessus des noix de cajou torréfiées, pistaches concassées et quelques feuilles de coriandre fraîche. Accompagner le poulet korma de riz blanc et pain pita… bonheur assuré !
Mon intuition me dit que… dans la série cuisine du monde, il ne faut pas que tu passes à côté de mon tajine tunisien au poulet ! #sendinglove

 

Recette de tortillas façon cupcake

En juillet nos papilles prenaient place pour un voyage aux douces notes asiatiques avec ces tartelettes crevettes sautées, pousses de bambou et gingembre confit. Cette semaine je vous propose de partir pour mexicoooooo avec des tortillas revisitées façon cupcake pour une table généreusement garnie et partager un moment gourmand avec la famille et les amis. Une façon aussi de partir à la découverte de la gamme Saveurs d’Ailleurs de Casino Supermarché. Quelle autre destination vous ferez envie les petits soleils ?

• [  c u i s i n o n s   l e   m o n d e ] •

  • Recette pour 8 personnes
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 40 min

Ingrédients :

  • 1 paquet de tortillas de maïs Casino Saveurs d’Ailleurs
  • 1 boite de sauce Salsa Fajitas Casino Saveurs d’Ailleurs
  • ​1 boite de sauce guacamoleCasino Saveurs d’Ailleurs
  • ​1 paquet de chips tortillas ​nature ​Casino Saveurs d’Ailleurs
  • ​4 œufs ​
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 poivron vert
  • 1/2 poivron jaune
  • ​1/2 oignon rouge​
  • ​1 grappe de tomates cerises ​
  • 80 g de maïs
  • ​1 avocat
  • 1 salade
  • 1 branche de persil
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Éplucher et découper en lamelles l’oignon. Rincer et découper en lamelles les poivrons. Éplucher, dénoyauter et couper l’avocat en lamelles.
  3. Placer tous les ingrédients dans un saladier. Ajouter le maïs égoutté, les tomates cerises coupées en 4, le persil ciselé.
  4. Battre les 4 œufs, saler, poivrer et ajouter à la préparation. Mélanger.
  5. Découper des cercles dans les tortillas de maïs et les placer dans des moules à cupcake préalablement huilés. Verser votre préparation dans les galettes et enfourner 40 min. Laisser refroidir légèrement avant de démouler.
  6. Servir les tortillas cupcake accompagnées de guacamole, d’une sauce Salsa Fajitas, de chips tortillas nature et d’une salade.
Mon intuition me dit que… tu pourrais aussi bien aimer mon cake réalisé avec des pâtes de la veille, parce qu’en cuisine pas de place pour les restes ;)

Des bisous & à très vite !

 

 

 

Burger de poulet pané à la pistaches, tomates vertes et sauce moutarde

Si il y a bien un appel auquel je ne résiste pas c’est à celui du burger ! Alors quand RichesMonts me lance un appel pour un #deficulinaire autour de la thématique du burger j’aime autant vous dire qu’ils ont tapé à la bonne porte… ou plutôt dans la bonne cuisine ! Quand j’apprends une fois sur place que la thématique est « réaliser le burger le plus gourmand »…  je fonds comme du fromage et en parlant de fromage la marque a lancé depuis peu un fromage spécial Burgers et Croques. Des tranches plus fines, carrées et qui fondent plus rapidement pour une ambiance raclette toute l’année ! Là je dis oui !

Il me semble inutile de te demander si tu aimes les burgers car rares sont ceux qui n’en raffolent pas. Mais pourquoi la burger mania fait telle rage en France ? Le burger initialement classé au rang de sandwich et associé a la « mal bouffe » à relevé le challenge d’une montée en gamme pour proposer des recettes de gourmets. Il a aussi levé le cliché du burger fast-food réservé aux jeunes. Aujourd’hui tout le monde consomme ce produit et il est à présent au menu de nombreux restaurants.

Allez et puis tandis, je me risque à te poser quand même la question.. juste pour voir ;) les burgers tu aimes ?

Comme pour la plupart des défis culinaires je découvre les ingrédients à disposition quelques minutes avant le défi et alors autant vous dire que j’adoooooooore ça et que c’est dans ces moments là je suis le plus créative. Un peu comme quand tu ouvres ton frigo, que tu n’as pas fait les courses (merci aux semaines de 50 heures de taf!) et que tu vas devoir réaliser le défi de préparer un repas avec un oeuf, 2 carottes et des olives. Voilà comment avec Florence de My Parisian Kitchen nous avons sorti de nos petites toques ce burger gourmand au poulet pané à la pistache accompagné d’une sauce moutarde. De prime abord l’alliance des saveurs peut sembler surprenante mais elles se marient à merveille en bouche. Alors je vous laisse découvrir la recette et j’espère qu’elle sera bientôt dans vos assiettes !

• [  b u r g e r   l o v e r s  ] •

 

  • Recette pour 2 burgers
  • Temps de préparation : 30 min 
  • Temps de cuisson : 15 min 

Boîte à ingrédients :

  • 2 pains à burger
  • 40 g de pistaches
  • 20 g d’amandes
  • 2 tranches de fromage RichesMonts (ou 4 à raison de 2 par burger)
  • 2 petites escalopes de poulet
  • 1 tomate verte
  • Feuilles de laitue
  • 1 oeuf
  • farine
  • 2 càs. de moutarde
  • 40 g de crème liquide fluide
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive

Préparation :

  1. Mélanger la moutarde et la crème liquide. Réserver au frais.
  2. Mixer les pistaches et les amandes pour obtenir une fine poudre et placer dans une assiette creuse. Ajouter du sel et du poivre, mélanger.
  3. Placer la farine dans une assiette creuse et l’oeuf battu dans une autre et y rouler les escalopes de poulet, d’abord dans la farine puis dans l’oeuf. Enfin, rouler le poulet dans la poudre pistache/amande.
  4. Faire revenir les morceaux de poulet panés dans l’huile. Retourner une fois croûte bien doré et laisser dorer de nouveau. Privilégier une cuisson lente à feu doux pour que les escalopes soient bien cuites à l’intérieur et pour ne pas brûler la panure.
  5. Éteindre le feu et ajouter les tranches de fromage RichesMonts. Couvrir la poêle et laisser fondre le fromage.
  6. Faire toaster le pain. Badigeonner le pain du bas avec la sauce à base de moutarde, déposer les escalopes panées à la pistache, des fines tranches de tomates et des feuilles de laitue.
  7. Saupoudrer de pistaches concassées et refermer le burger…. il ne te reste plus qu’à passer à table !
Mon intuition me dit que… on va avoir besoin de frites maison pour accompagner ce burger !