Raw food ou l’instant confidence,… si on parlait crue ?

Coucou ! Comment ça va chez vous en ce début de semaine ? Voila un moment que je voulais vous parler d’un livre qui a retenu toute mon attention et au sujet d’une tendance culinaire. Mais le temps semble courir plus vite que moi, malgré mes années de pratique de course à pieds hihihi !!

Vous voyez de quoi je veux parler ? Ce sentiment de courir tous les jours après le temps et de se dire que nous n’aurons jamais assez d’une vie – même 3 vies – pour faire tout ce que nous rêvons de réaliser. Eh bien, ici, sur le blog, c’est un peu pareil ! Il y a tellement de choses dont j’ai envie de vous parler pour les partager avec vous… C’était d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’avais créé cette rubrique « Tendance en Cuisine » pour vous faire partager mes découvertes et papoter avec vous.

Et puis voilà à force de courir après tout, tout le temps on se rend compte que nous ne sommes plus forcément dans l’instant présent ou en tout cas que l’on n’en profite pas pleinement comme nous le devrions. Bon tout ça pour vous dire que ce n’est pas grave si on n’arrive pas à rayer toutes les lignes de notre « to do list » à la fin de la journée et que ce qui est important c’est d’avoir pris du plaisir à faire toutes les choses déjà accomplies ! C’est un peu ce fameux truc de « voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ». C’est un adage, qui mériterait un soupçon de poésie, mais c’est assez bien résumé en somme.

Aujourd’hui je vous propose de prendre, le temps d’un instant, pour partir à la découverte de la cuisine crue. Une tendance appelée « Raw Food » peut-être en avez-vous déjà entendu parler ?

La cuisine crue c’est un mode d’alimentation aussi appelé crudivorisme qui consiste à transformer le moins possible les aliments et éviter tout mode de cuisson, pas au-delà de 42° en tout cas, pour préserver tous les bienfaits nutritifs des aliments.

 

Ce mode d’alimentation vivante a émergé aux États Unis d’où le nom « Raw Food« , l’engouement qu’il suscite est dû au fait qu’il renvoie à un mode de consommation sain.

Les bienfaits d’une alimentation crue proviennent essentiellement dans le fait de la conservation de toutes les valeurs nutritives des aliments en raison de l’absence de cuisson. Notez que même si l’alimentation crue est très appréciée par les végétariens ou végétaliens dans certaines variantes du crudivorisme la consommation de viande ou de poisson n’est pas exclue à condition de choisir des produits de qualité. Huuuummm toi aussi tu le sens ce bon tartare de cabillaud aux agrumes avec ce zeste de citron vert et cette herbe fraiche :)

 

La promesse de la gastronomie crue c’est la promesse d’une nourriture pleine de saveurs, on parle d’un puissant niveau gustatif ! La cuisine crue, c’est aussi revisiter tous les aliments, elle est un véritable réservoir de créativité et c’est une cuisine sensorielle parce que, ne nous y méprenons pas, la cuisine crue ce n’est pas que de la salade, ça peut aussi être très sexy…. chocolat ;) Nombreuses sont les « techniques » comme le trempage, le mixage, le marinage, la congélation, la déshydratation, la fermentation… ça semble sans fin, magiiiiiique !

 

Je vous invite à découvrir,  le grand livre de la cuisine crue de Christophe BERG, disponible chez Natura Sense, un cuisiner au parcours atypique, à la cuisine métissée et épicée. Une première approche simple pour s’initier aux plaisirs de la cuisine crue et aiguiser votre créativité. Dans cet ouvrage on trouve des recettes simples comme du caramel de datte-orange, salade thaïe, tartare d’avocat-courgette, barres énergétiques, smoothies ou encore des warps à la crème de carotte enveloppés dans des feuilles de chou (un délice!). Mais on y trouve aussi des mets un peu plus sophistiqués et parfois surprenants comme par exemple son gâteau au chocolat et citron et son gâteau aux carottes.

 

Il nous explique aussi dans son ouvrage, que je trouve très pédagogique, les différentes façons de crue-siner un aliment. Comme avec la noix de coco mature ou jeune par exemple, où il nous explique comment ouvrir une noix de coco, récupérer l’eau de coco, sécher la pulpe de coco, faire du beurre de coco et du lait de coco.

 

Manger exclusivement cru est un terrain d’expression encore peu connu qui ne concerne encore qu’une poignée de personnes. Certaines personnes ont fait du cru leur seul moyen d’alimentation.
Bon, la cuisine crue a bien des vertus mais il ne faut pas oublier que l’arrivée de la pasteurisation et les différents modes de cuisson des aliments qui se sont développées ont tout de même permis d’éviter les risques sanitaires. N’oublions pas qu’en dessous de 60 degrés les bactéries ne sont pas tuées (les vilaines!) Il convient donc aussi de se poser la question : « La cuisine exclusivement crue est t’elle bonne pour la santé ? » Tous les intestins ne supportent pas le cru alors que certains métabolismes absorberont mieux les aliments crus. C’est pour ça qu’il est aussi essentiel d’avoir l’avis d’un spécialiste avant d’entreprendre un changement radical dans son alimentation. Certains témoignages de personnes étant passées à une alimentation exclusivement crue sont bouleversants et la situation parfois irréversible.
A mon sens, je pense que c’est important d’avoir une alimentation aussi variée qu’équilibrée avec du cru et du cuit. Au risque de me mettre à dos tous les crudivores, je ne suis pas pour une alimentation exclusivement crue. Mais on peut dire que c’est une cuisine créative, pleine de ressources, qui a le mérite de donner des idées aux personnes qui consomment peu de fruits et légumes.
Mon seul regret c’est le fait de ne pas trop pouvoir utiliser d’épices dans la cuisine crue. On peut en mettre mais les épices ont besoin d’être mijotées pour faire exploser toutes leurs saveurs. D’où l’utilisation des huiles essentielles en cuisine crue qui n’ont pas besoin d’être cuites ou chauffées pour faire écho dans un plat.
Mon intuition me dit que tu pourrais peut-être bien aimer cette cette salade de tagliatelles de courgettes crues et sauce pesto d’avocat.
8 Comments
  • douceuretgourmandise
    avril 24, 2018

    Article au top!
    Ça donne envie!

    • Poire et Cactus
      avril 28, 2018

      Chouette !
      Contente que l’article t’ait plu sweety pie.

  • la nonna
    avril 24, 2018

    moi je prefere manger cru…que cuit…

    • Poire et Cactus
      avril 28, 2018

      Moi j’aime beaucoup varier les plaisirs ♥

  • lilou25
    avril 29, 2018

    Je ne suis pas contre quelques plats crus de temps en temps, mais j’aime bien varier :) Bisous

    • Poire et Cactus
      avril 29, 2018

      Oui, tout à fait ! Varier les plaisirs :D

  • Assia
    mai 2, 2018

    Je suis une mi-adepte

    • Poire et Cactus
      mai 2, 2018

      L’idée du « mi » me plaît beaucoup ;)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *