Burger de poulet pané à la pistaches, tomates vertes et sauce moutarde

[ p o s t   s p e c i a l    b u r g e r   l o v e r s  ]

 

Si il y a bien un appel auquel je ne résiste pas c’est à celui du burger ! Alors quand RichesMonts me lance un appel pour un #deficulinaire autour de la thématique du burger j’aime autant vous dire qu’ils ont tapé à la bonne porte… ou plutôt dans la bonne cuisine ! Quand j’apprends une fois sur place que la thématique est « réaliser le burger le plus gourmand »…  je fonds comme du fromage et en parlant de fromage la marque a lancé depuis peu un fromage spécial Burgers et Croques. Des tranches plus fines, carrées et qui fondent plus rapidement pour une ambiance raclette toute l’année ! Là je dis oui !

Il me semble inutile de te demander si tu aimes les burgers car rares sont ceux qui n’en raffolent pas. Mais pourquoi la burger mania fait telle rage en France ? Le burger initialement classé au rang de sandwich et associé a la « mal bouffe » à relevé le challenge d’une montée en gamme pour proposer des recettes de gourmets. Il a aussi levé le cliché du burger fast-food réservé aux jeunes. Aujourd’hui tout le monde consomme ce produit et il est à présent au menu de nombreux restaurants.

Allez et puis tandis, je me risque à te poser quand même la question.. juste pour voir ;) les burgers tu aimes ?

Comme pour la plupart des défis culinaires je découvre les ingrédients à disposition quelques minutes avant le défi et alors autant vous dire que j’adoooooooore ça et que c’est dans ces moments là je suis le plus créative. Un peu comme quand tu ouvres ton frigo, que tu n’as pas fait les courses (merci aux semaines de 50 heures de taf!) et que tu vas devoir réaliser le défi de préparer un repas avec un oeuf, 2 carottes et des olives. Voilà comment avec Florence de My Parisian Kitchen nous avons sorti de nos petites toques ce burger gourmand au poulet pané à la pistache accompagné d’une sauce moutarde. De prime abord l’alliance des saveurs peut sembler surprenante mais elles se marient à merveille en bouche. Alors je vous laisse découvrir la recette et j’espère qu’elle sera bientôt dans vos assiettes !

 

  • Recette pour 2 burgers
  • Temps de préparation : 30 min 
  • Temps de cuisson : 15 min 

Boîte à ingrédients :

  • 2 pains à burger
  • 40 g de pistaches
  • 20 g d’amandes
  • 2 tranches de fromage RichesMonts (ou 4 à raison de 2 par burger)
  • 2 petites escalopes de poulet
  • 1 tomate verte
  • Feuilles de laitue
  • 1 oeuf
  • farine
  • 2 càs. de moutarde
  • 40 g de crème liquide fluide
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive

Préparation :

  1. Mélanger la moutarde et la crème liquide. Réserver au frais.
  2. Mixer les pistaches et les amandes pour obtenir une fine poudre et placer dans une assiette creuse. Ajouter du sel et du poivre, mélanger.
  3. Placer la farine dans une assiette creuse et l’oeuf battu dans une autre et y rouler les escalopes de poulet, d’abord dans la farine puis dans l’oeuf. Enfin, rouler le poulet dans la poudre pistache/amande.
  4. Faire revenir les morceaux de poulet panés dans l’huile. Retourner une fois croûte bien doré et laisser dorer de nouveau. Privilégier une cuisson lente à feu doux pour que les escalopes soient bien cuites à l’intérieur et pour ne pas brûler la panure.
  5. Éteindre le feu et ajouter les tranches de fromage RichesMonts. Couvrir la poêle et laisser fondre le fromage.
  6. Faire toaster le pain. Badigeonner le pain du bas avec la sauce à base de moutarde, déposer les escalopes panées à la pistache, des fines tranches de tomates et des feuilles de laitue.
  7. Saupoudrer de pistaches concassées et refermer le burger…. il ne te reste plus qu’à passer à table !
Mon intuition me dit que… on va avoir besoin de frites maison pour accompagner ce burger !

 

 

 

Recette de lait de dattes

La datte est un fruit connu de tous. Combien sommes-nous réellement à profiter de ses bienfaits ?

Au Portugal on a pour coutume de dire qu’il existe autant de recettes de morue que de jours dans l’année. Dans les pays du Maghreb c’est un peu la même chose, les déclinaisons de la datte sont si nombreuses que l’on pourrait en consommer chaque jour de l’année sous une forme différente. A consommer fraîches ou sèches pour accompagner votre thé, au goûter, dans un tajine de poulet ou en dessert,… nombreuses sont les possibilités.

Sur le plan botanique, la datte est une baie, présentée sous forme de grappe. Elle provient du palmier dattier, appelé « arbre de vie » par les Chaldéens. La datte fait partie, avec l’olivier, des fruits anciens les plus connus puisqu’elle est cultivée depuis plus de 8000 ans.

Le dattier est l’une des rares plantes à pouvoir survivre dans le climat inhospitalier du désert avec des températures très élevées le jour et très basses la nuit. On peut dire de la datte, qu’elle est une vraie force de la nature, et que sa consommation ne peut nous faire que du bien. Il en existe des centaines de variétés et la plus connue et goûteuse, originaire de Tolga en Algérie et que l’on trouve dans le commerce, c’est la Deglet Nour ce qui signifie « doigt de lumière ».

C’est principalement sèches qu’elles sont commercialisées et consommées. Ce fruit à haute teneur énergétique, est une très bonne source de fibres alimentaires. La datte ne contient pas moins de 6 vitamines et 15 minéraux, rien que ça ! Riche en fer, magnésium, calcium, phosphore et potassium, vitamine A et B1. Elle est recommandée en cas d’anémie, pour la croissance, aide à combattre l’acné, favorise le transit intestinal. Au  Maghreb, les dattes sont fortement conseillées pour la grossesse et chez les personnes âgées. Un très bon aliment qui facilite le travail musculaire, il est aussi très apprécié des sportifs.

Séchées ou déshydratées, les dattes se conservent de 6 à 12 mois, selon la variété. Gardez-les dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière et de la chaleur. Mais surtout gardez toujours une petite boîte sur vous pour accompagner vos journées et faire le plein d’énergie. Faites de la datte votre meilleur allié !

Je vous propose aujourd’hui une recette simple à réaliser pour profiter de tous les bienfaits de ce fruit : un lait de dattes qui viendra merveilleusement accompagner petites douceurs ou simplement à consommer tout au long de la journée.

Boîte à ingrédients  :

  • 150 g de dattes
  • 500 ml de lait d’amandes
  • 2 càs de miel
  • 1 yaourt au soja

Préparation :
1. Dénoyauter et hacher les dattes au mixeur.
2. Ajouter un peu de lait en cours de mixage, pour aider à la liaison. Ajouter le restant de lait et le yaourt. Mixer très finement.
3. Passer au chinois pour ne récupérer que le liquide.
4. Servir chaud, tiède ou très frais dans des verres à thé, accompagné de douceurs après le repas ou à l’heure du thé.

Mon intuition me dit que… on s’prendrait bien une part de mon quatre quarts parfumé à la fleur d’oranger avec ce lait de dattes ! Tu en dis quoi ? :)

 

 

 

 

Hachis parmentier de thon à la sauce tomate parfumé au ras el hanout

[ c o u c o u ]

C’est bien dans les choses les plus simples que l’on se reconnait et que l’on trouve les bonheurs les plus grands et…. quoi de plus simple qu’une purée maison ? Un petit passage éclair aujourd’hui, dans la joie et la bonne humeur, pour vous faire partager ce classique de la cuisine ! Je n’ai pas pu m’empêcher d’y mettre mon grain de sel – et mes épices – dans ce hachis parmentier de thon à la sauce tomate parfumé au ras el hanout. Alors ça vous dit ? Bonne journée ! #sendingloveandsunshine

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 20 min

Boîte à ingrédients :

  • Pommes de terre
  • 500 g de thon naturel
  • 250 g de sauce tomate
  • 2 oignons rouges
  • Persil frais
  • 1 càs de ras el hanout
  • 1 pincée de noix de muscade
  • Huile d’olive
  • Parmesan

Préparation :

1. Faire cuire les pommes de terre à l’eau.

2. Laisser refroidir les pommes de terre et les éplucher. Les écraser à l’aide d’une fourchette, saler et ajouter un filet d’huile d’olive. Réserver.

3. Éplucher, émincer les oignons et les faire revenir dans une poêle dans un filet l’huile d’olive. Ajouter le thon, la sauce tomate et les épices. Laisser mijoter 10 min à feu doux.

4. Laver et ciseler le persil. Ajouter le persil  à la préparation à base de thon hors du feu. Verser la préparation dans le fond d’un plat, ajouter la purée de pomme de terre et saupoudrer de parmesan. Placer au four jusqu’à ce que le parmesan soit bien doré. Servir avec une salade !

Mon intuition me dit que… il y a aussi mon tajine tunisien au poulet qui t’appelle ici !

Tajine tunisien au poulet

Coucou ! Comment ça va en ce début de cette courte semaine ?

Les débuts de semaine marquent toujours le début d’un quelque chose, comme si nous mettions tout à plat pour redémarrer du bon pieds. Qui commence une bonne résolution en milieu de semaine ? Personne, pas vrai ? Souvent on se dit « à partir de lundi j’arrête de…. ou… je commence à…. » Et bien voila nous sommes lundi, une jolie page blanche qui s’est, pour ma part, transformée en une check list – géante – des choses que je dois impérativement faire cette semaine.

Parmi toutes ces choses j’ai pensé à vous ! Vous faire partager une petite merveille de la cuisine tunisienne. Je suis d’origine algérienne et la cuisine algérienne est une cuisine méditerranéenne savoureuse et d’une grande diversité surtout au niveau des différentes régions du pays… un peu comme ce que sont, en France, les crêpes aux bretons et la bouillabaisse aux marseillais !

La cuisine du Maghreb regorge de petits joyaux et la diversité d’un pays à un autre est absolument fascinante. L’exemple le plus connu est celui du couscous que l’on ne va pas du tout préparer de la même façon que l’on soit au Maroc en Algérie ou en Tunisie. Vous savez qu’en Tunisie le couscous se prépare avec du poisson ? Moi qui aime m’inspirer des cuisines du monde je peux vous dire que celle du Maghreb est une grande source d’inspiration et à quelques jours du début du ramadan j’avais envie de la mettre à l’honneur ici.

Aujourd’hui je vous fais partager ce tajine tunisien… oui, oui les amis j’ai bien dit tajine !! Comme beaucoup de personnes quand on entend le mot tajine on s’imagine tout de suite ce grand plat en terre cuite au couvercle qui ressemble à une cheminée, une cuisson lente et douce pour faire mijoter le poulet aux pruneaux ou aux citrons. Et bien voyez-vous en Tunisie le tajine prend une toute autre forme et j’ai pour habitude de dire qu’il est le cousin de la tortillas espagnole. En lisant la recette vous comprendrez pourquoi !

Une recette que j’adoooooore, tout simplement parce qu’elle est hyper facile et rapide à réaliser mais surtout parce qu’une fois que l’on a la base, c’est à dire les œufs, patates, oignon et fromage, on peut la décliner et l’agrémenter comme on le souhaite.

Mon intuition gourmande me murmurait à l’oreille pendant toute la préparation du tajine : « met du fromage bleu Mehdiya, mais du bleeeeeeu, je suis sûre que ça doit être terrible avec du bleu! » Ce dont je ne doute pas en tant que fada de fromage mais je tenais pour ce premier partage à rester la plus fidèle possible à la recette de nos mamas adorées.

Je vous laisse découvrir la recette en espèrent qu’elle vous plaira et je vous souhaite une belle semaine ! Surtout n’oubliez jamais de faire ce que vous aimez, au moins 3 fois par jour, comme dirait Florence Servan-Schreiber ;) J’vous kiss, J’vous !

 

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 30 min
Boîte à ingrédients :
  • 300g de filet de poulet
  • 3 pommes de terre
  • 1 botte de coriandre fraiche
  • 100g d’olives noires dénoyautées
  • 2 oignons
  • 200g de Feta
  • 8 œufs + 2 œufs durs
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 citron
  • 2 càs de ras el Hanout
  • Huile d’olive
  • Huile de tournesol
  • Poivre & sel

Pour ces quantités j’ai utilisé un plat rectangulaire de 26×18 cm.

Préparation :
1. Préchauffer le four à 180°.
2. Faire cuire 2 œufs durs.
3. Éplucher, rincer à l’eau claire et découper les pommes de terre en cubes. Faire chauffer de l’huile de tournesol dans une poêle. Une fois l’huile bien chaude, y faire cuire les cubes de pomme de terre. Une fois les cubes dorés, égoutter et réserver.
4. Éplucher et émincer les oignons et la gousse d’ail. Couper en cubes les filets de poulet. Faites revenir les oignons, l’ail et le poulet dans un filet d’huile d’olive avec le ras el hanout. Placer dans un saladier avec les pommes de terre et ajouter la feta coupée en cubes et les olives noires.
5. Laver et ciseler finement la coriandre. Battre au fouet les œufs dans un saladier, ajouter le jus d’un-demi citron, la coriandre ciselée, poivre et sel.
6. Verser les œufs dans le saladier avec tous les autres ingrédients. Ajouter les œufs durs coupés en morceaux et mélanger délicatement.
7. Mettre un filet d’huile d’olive dans un plat allant au four et y verser la préparation. Enfourner 30 min – le temps de cuisson peu varier en fonction du four. Servir chaud à la sortie du four accompagné d’une salade fraiche !
Mon intuition me dit que… tu partirais bien à la découverte de la street food du Maghreb avec ce sandwich frites omelette et harissa !

 

Spring rolls aux légumes crues, mangue et saumon

Dans mon précédent article je vous parlais de la cuisine crue, et parce que la gourmandise n’attend pas il est temps d’entrer dans le vif du sujet avec ces rouleaux de printemps à la garniture… presque… crue et une association de saveurs à tomber ! Une recette de rouleaux de printemps garnis aux légumes crus, mangue et saumon ça n’attend pas… enfin si, elle n’attend que vous justement ;)

  • Recette pour 10 rouleaux de printemps
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de pause : 1h

Boite à ingrédients :

  • 2 pavés de saumon Casino Terre & Saveurs
  • 1 paquet de 10 galettes de riz (pour rouleaux de printemps)
  • 2 ​carottes
  • ​¼ de ​chou rouge
  • ¼ de chou vert
  • 1 ​mangue
  • 1 ​betterave chioggia
  • 1 branche de coriandre fraiche
  • 2 citrons verts
  • 1 morceau de gingembre frais
  • 1 càs de miel
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Commencer par préparer la marinade. Presser le jus des citrons et ajouter le miel. Ciseler finement la coriandre et hacher très finement le morceau de gingembre frais, ajouter le tout à la préparation à base de citron. Saler, poivrer et mélanger.
  2. Faire mariner le saumon : placer le saumon dans un plat et verser la marinade. Réserver au frais minimum1h.
  3. Peler les carottes. Laver tous les légumes ; carotte, chou rouge, chou vert, betterave chioggia et les couper en fines lamelles. Peler la mangue et la couper également en fines lamelles.
  4. Montage des rouleaux de printemps : déposer les galettes de riz une à une quelques secondes dans une eau tiède pour qu’elles ramollissent.
  5. Placer toujours une à une les galettes de riz sur un torchon et garnir, à quelques centimètres du bord arrondi, avec des lamelles de saumon mariné, les légumes et la mangue coupés en julienne. Rouler une première fois avant de venir délicatement rabattre vers le centre le côté gauche de la galette, puis le côté droit. 6. Finir de rouler jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de galette.
  6. La galette devrait coller toute seule. Placer dans un plat en veillant à séparer les rouleaux de printemps pour ne pas qu’ils collent entre eux.
Mon intuition me dit que tu vas aussi aimer mes rouleaux de printemps au melon, fraises et basilic !