Billes apéritives d’avocat enrobées de fruits secs et graines

Je viens vous faire un petit coucou en cette veille de week-end pour vous faire partager cette jolie recette à réaliser en un tour de main. Des petites billes d’avocat enrobées de fruits secs et de graines. La seule chose dont vous aurez besoin c’est d’un petit ustensile, que j’adore, pour réaliser les billes. Il s’agit d’une petite cuillère avec le bout rond qui vous permettra de réaliser des billes absolument parfaites. Je m’éclate en été avec mes pastèques, melons et ma cuillère magique !!
Si vous n’en avez pas aucun souci vous pouvez réaliser cette recette avec des tranches d’avocat. Attention à ne pas choisir des avocats trop mûrs !
  • Nombre de personnes : 4
  • Temps de préparation : 10 min

Ingrédients :

  • 2 avocats (les choisir pas trop mûrs)
  • 1 paquet de cocktail fruits du verger, graines Casino Délices (soit 120g)

Préparation :

Mixer grossièrement les fruits secs et les graines.

Couper les avocats en 2 et retirer les noyaux. Découper des billes dans la chair de l’avocat. Rouler les billes dans la chapelure à base de fruits secs et de graines. Servir avec des bâtons pour l’apéritif.

Mon intuition me dit.. terminé les chips à l’apéro ! :)

Bisous & bon week-end les petits loups !

Comment cuisiner avec des fleurs ?

Aujourd’hui c’est la Saint-Valentin et ça n’aura échappé à personne ! Ce qui n’aura également échappé à personne c’est les fleurs, véritables stars en cette journée. Je vous propose donc de prendre le chocolat à contre pieds pour laisser place à de douces saveurs florales.

huuuummmm Comme une envie de printemps et de soleil dans votre assiette ? Faites-le arriver en avance avec l’une des tendances marquantes de 2018 : les fleurs comestibles. Au-delà d’une simple décoration colorée pour orner nos plats, les fleurs imposent leur parfum et leurs saveurs en cuisine pour notre plus grand plaisir. Échangez la tartiflette contre des fleurs de courgette farcies au chèvre, troquez la bûche contre un tiramisu à la fleur d’oranger et nettoyez cette tache de ketchup pour passer à une bien plus appétissante sauce à la fleur de sureau… Les fleurs prennent le pouvoir en cuisine!

Pourquoi cuisiner avec des fleurs ?

La présence des fleurs dans l’alimentation ne date pas d’aujourd’hui, elles sont utilisées depuis la préhistoire dans toutes sortes d’infusions et de macérations, et on en dénombre plus de 200 espèces comestibles.

Par leurs formes et leurs couleurs variées, les fleurs apportent un plaisir visuel tout en parfumant délicatement les assiettes. Largement utilisée en gastronomie pour décorer les plats, cette tendance culinaire apporte aussi une touche parfumée et originale pour accompagner les mets les plus fins. Inspirez-vous des grands chefs pour bluffer vos invités et apprenez à utiliser les fleurs au quotidien pour profiter de leurs bienfaits.

Quelles fleurs consommer en cuisine ?

Vérifiez toujours que les fleurs sont comestibles à l’aide d’un ouvrage de référence ou en les achetant prêtes à cuisiner dans le commerce. Voici quelques idées pour commencer :

  • Les fleurs et les feuilles de géraniums odorants apporteront une touche de rose, de citron et de noisette à vos desserts.
  • Les fleurs et les feuilles d’acacia – ne consommez pas leurs graines, qui sont toxiques – sont très parfumées et s’utilisent pour rehausser les recettes sucrées.
  • Reine du printemps, la violette apportera un goût subtil qui sublimera les desserts sucrés.
  • Les fleurs de courgettes feront de délicieux beignets pour toute la famille et se marient merveilleusement avec le fromage de chèvre.
  • Les fleurs de sureau peuvent servir à concocter une sauce originale qui accompagnera vos plats avec délicatesse – oubliez le ketchup !
  • Les pétales de rose serviront dans la préparation d’une confiture originale et délicate pour le petit-déjeuner ou pour accompagner un tea time raffiné.
  • Les fleurs de ciboulette, d’ail ou de trèfle sont idéales pour agrémenter un plat chaud ou servies crues en salade pour une touche de printemps bienvenue.
  • Enfin, côté tisanes et infusions, la camomille, la bergamote, la bourrache, le soucis et le trèfle rouge sont d’excellents « aliments santé » pour profiter des vertus des fleurs.

Comment les cuisiner ?

Avant tout rincez vos fleurs rapidement du bout des doigts sans trop les laisser tremper. Vous pouvez les incorporer crues dans vos salades pour une assiette colorée et croquante en déposant quelques fleurs ou pétales. Les fleurs sont également excellentes cuites en bouillon, à la vapeur et même accompagnées d’une viande, d’un poisson ou d’un risotto aux champignons auxquels elles infuseront leur parfum délicat. Les infusions et les tisanes aux fleurs sont fortement recommandées pour leurs nombreux bienfaits sur la santé, notamment pour favoriser le sommeil, la digestion et la minceur.

Où se les procurer et quelles précautions prendre ?

Vous trouverez des fleurs dans les marchés, les épiceries et les grandes surfaces mais il est important de les choisir biologiques et non traitées.

Vous pouvez les cultiver dans votre jardin ou les cueillir en pleine nature mais il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance des plantes pour éviter de s’intoxiquer – demandez l’avis de votre pharmacien en cas de doute. Évitez les sols pollués au bord des routes, cueillez-les hautes pour éviter les déjections d’animaux et sachez que les fleurs achetées chez les fleuristes sont fréquemment traitées et ne sont donc pas propres à la consommation. Enfin, il est important de noter que la consommation de fleurs est déconseillée chez les personnes allergiques au pollen.

Mon intuition me dit… alors que le printemps pointe timidement le bout de son nez, vous avez désormais quelques astuces pour préparer de jolis plats colorés tout en profitant des bienfaits des fleurs !

Chaussons salés farcis au kefta

On a tous un jour eu les petites mimines recouvertes de la délicieuse compote de pommes qui se faisait la malle du chausson aux pommes ! Moi j’me suis toujours demandais d’où venait ce mot « chausson » qui n’est pas sans nous rappeler les chaussons qu’on enfile après une longue journée, ceux-là même qui gardent nos petits pieds au chaud les soirées d’hiver où le froid nous guette. Il était temps d’y remédier, c’est donc à l’aide de mon ami Google que je pars à la quête du sens de cette gourmandise à base de pâte feuilletée. Et après quelques recherches bah vous savez quoi ? « L’origine du chausson aux pommes est plutôt floue. » sympa, me voilà bien avancée… je ne vais pas en rester là !
En attendant d’élucider ce mystère je vous propose de faire des infidélités au traditionnel chausson aux pommes pour une version salée avec ce chausson farci au kefta. L’occasion pour moi de vous faire partager ma version de kefta gourmande aux herbes fraîches et bien parfumée !! 

Boîte à ingrédients (recette pour 6 chaussons) :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 300 g de viande hachée
  • 1 carotte
  • 1 piment rouge
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 échalote
  • 1 branche de coriandre fraîche
  • 1 branche d’aneth
  • 1 branche de persil
  • 1 cac de gingembre
  • 1 cac de cumin
  • 1 cac de ras el hanout
  • Huile d’olive
Step 1 : préchauffer le four à 180. Étaler les pâtes feuilletées et découper 12 cercles. Déposer les 6 premiers cercles sur le moule à cake ou à dôme à l’envers pour avoir le « chapeau » du chausson. Découper 6 autres cercles de la même circonférence que la base des moules, qui nous servirons de base pour les chaussons. Huiler le tout à l’aide d’un pinceau en silicone. Placer le moule à cake retourné et recouvert de la pâte feuilletée au four 15 min le temps que la pâte cuise et soit bien dorée. Faire de même pour les 6 autres cercles à placer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et hop au four, 15 min !
Step 2 : pendant ce temps préparer le kefta. Éplucher l’oignon, l’échalote, la gousse d’ail et la carotte. Rincer à l’eau claire et hacher le tout très finement y compris les carottes. Rincer et ciseler les herbes fraîches. Laver et hacher finement aussi le piment rouge… en gros un seul mot d’ordre : hacher, hacher, hacher !! ;)
Step 3 : placer la viande hachée dans un saladier et ajouter tous les ingrédients : oignon, ail, échalote, piment, herbes, épices et 1 càs huile d’olive. Mélanger le tout et former des galettes de la circonférence des chaussons. Faire cuire les galettes de viande à la poêle. Déposer sur la pâte feuilletées cuite, et recouvrir avec le chapeau. Replacer quelques minutes au four avant de servir.
Petit tips de gourmand : à la dernière étape tu peux ajouter du fromage sur la viande avant de mettre le chapeau et avant de remettre les chaussons au four quelques minutes. Perso, j’ai du mal à résister au fromage tout fondant sous la pâte feuilletée à la sortie du four ! #soleildansmoncoeur
Mon intuition me dit… que si les chaussons aux pommes ne sont pas sans te rappeler de doux souvenirs d’enfance tu aimeras aussi mes beignets au caramel !

Boulettes végétariennes, poêlée de choux de Bruxelles et avocat

Hello ! Vous connaissez cette expression méfiez vous des apparences, elles sont souvent trompeuses… ou un truc dans l’genre ! J’aime beaucoup cette expression en anglais « don’t judge a book by its cover » – ne juge pas un livre par sa couverture – et bien elle illustre merveilleusement ce qui se passe dans mon assiette aujourd’hui avec cette poêlée de choux de Bruxelles et boulettes. Mais ne vous y méprenez pas, il ne s’agit pas de boulettes de bœuf, or whatever…, mais de boulettes végétariennes à base de haricots rouges. Une recette dénichée chez la douce Eve du blog ma popotte à moi à laquelle j’ai ajouté 2, 3 petites choses.

 

Je ne suis pas végétarienne mais je consomme naturellement très peu voir quasi pas de viande. Il parait que sa porte un nom.. le flexitarisme les amis ! Et ouais dans une société ou l’on met en permanence les gens dans des cases ça aurait été dommage de ne pas en trouver une pour catégoriser les gens qui ne sont ni trop comme ceci ni pas assez comme ça ! ;) Alors voila j’suis flexitarienne et pas parce que j’ai été très assidue à mes cours de yoga ces derniers mois ;) #namaste

 

Je pense que l’essentiel c’est d’être en accord avec soi même et avec ses convictions, de savoir se faire plaisir tout en respectant notre jolie petite planète. La consommation est un geste citoyen, « je consomme, donc je suis ». Cuisiner des fruits et légumes bah ça me rend heureuse moi et si ça peut réduire mon empreinte écologique bah j’suis encore plus heureuse. L’éventail de saveurs, de textures et de couleurs de tous les fruits et légumes… toutes les possibilités et toutes les associations qui nous sont offertes sont sans limites. Tu images qu’avec des haricots rouges secs on a réussi à les transformer en boulettes ! Moi je trouve ça magique.

 

Une recette colorée et parfumée qui crée la surprise et à laquelle les graines de grenade viennent apporter une petite touche sucrée et acidulée. If you touch it, you eat it !! ;)

 

Recette pour environ 20 boulettes

Boîte à ingrédients :

Boulettes de haricots rouges

  • 500 g de haricots rouges cuits (après trempage)
  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 2 œufs
  • 1 branche de persil
  • 1 càs de ras el hanout
  • 1 pincée de sel
  • 3 càs de farine
  • 1 càs de chapelure
  • Huile d’olive (pour la cuisson)

Poêlé :

  • 500 g de choux de Bruxelles
  • 1/2 grenade
  • 1 avocat
  • 1 càs de sirop d’agave
  • Sel & poivre

Step by step

Step 1 la veille – trempage et cuisson des haricots rouges secs : tremper les haricots rouges dans l’eau et laisser 12h. Égoutter et faire cuire dans de l’eau bouillante les haricots rouges 1h. Égoutter et laisser refroidir.

Step 2 – préparation des boulettes de haricots rouges : éplucher l’échalote, la gousse d’ail et l’oignon. Rincer à l’eau claire et couper en morceaux.

Placer dans le bol à mixeur 500g de haricots rouges, l’ail, l’échalote, l’oignon, le ras el hanout et mixer. Ajouter les œufs, la farine, la chapelure et la branche de persil et mixer de nouveau jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Former des boulettes avec vos mains et faire revenir quelques minutes à la poêle dans un filet d’huile d’olive. Bien retourner les boulettes pour avoir une cuisson homogène.

Step 3 : éplucher et rincer à l’eau claire les choux de Bruxelles. Faire cuire les choux de Bruxelles dans une eau bouillante et les égoutter. Faire revenir les choux de Bruxelles dans une noisette de beurre. Cette étape et facultatif vous pouvez les garder nature et juste ajouter un filet d’huile d’olive avant de servir.

Step 4 – montage : mélanger les choux de Bruxelles, les morceaux d’avocat et les graine de grenade. Déposer les boulettes végétariennes de haricots rouges. Saler, poivrer et ajouter des herbes fraîches ! Tu peux ajouter une cuillère de sirop d’agave pour accentuer le côté sucré/salé :)

 

Mon intuition me dit… qu’on cuisinerait bien d’autres boulettes végétariennes à base de légumineuses, qu’est-ce que tu en dis ?

Sending love

 

Recette anti-gaspille soupe au chou kale et poireaux

Hello !! On se retrouve aujourd’hui pour une recette anti-gaspillage. Quand on cuisine le chou kale il faut bien souvent enlever les nervures, ou du moins les plus grosses. Oui d’accord… mais elles sont comestibles et on ne va pas quand même pas les jeter ? Bah noooon ! Et si on faisait une soupe ? :)

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation 15 min
  • Temps de cuisson 25 min

Boîte à ingrédients :

  • 2 poireaux (environ 300g)
  • 200g de nervures de chou kale
  • 1 oignon blanc
  • 2 pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 700ml d’eau

Pour le topping :

  • quelques champignons
  • 1 feuille de chou kale
  • Cacahuètes grillées concassées

Step by step

Step 1 : éplucher l’oignon, la gousse d’ail et les pommes de terre. Découper le poireau en morceaux et rincer tous les légumes à l’eau clair.

Step 2 : placer tous les légumes dans une marmite, ajouter le cube de bouillon et l’eau. Laisser cuire environ 25 min. A la fin de la cuisson mixer à l’aide d’un robot mixeur.

Step 3 : verser la soupe dans un bol. Ajouter de fines lamelles de chou kale et de champignons. Saupoudrer de cacahuètes grillées concassées.

Mon intuition me dit… que tu vas aussi aimer ma soupe de lentilles de corail, patate douce et chips de betterave !