[concours ] places pour le salon de l’agriculture à gagner et recette de blanquette de bouettes de cabillaud

Dans une semaine c’est l’ouverture du Salon International de l’Agriculture qui se tiendra du 23 février au 3 mars au parc des expo à la porte de Versailles.

Je rejoins pour l’occasion le 26 février PAVILLON FRANCE, présent sur le salon pour la 6ème année, pour une food battle. Et vous savez combien j’aime les food battles, découvrir son panier avec tous les ingrédients à disposition et le top chrono pour transformer ce panier et imaginer une recette gourmande aux accords parfaits sur un temps donné. Des instants de créativité intense où je me sens comme un poisson dans l’eau !

PAVILLON FRANCE c’est une marque collective impliquant tous les acteurs de la pêche française, des pêcheurs aux poissonniers, en passant par les mareyeurs, les grossistes, les conserveurs et les enseignes de la grande distribution.

La marque a pour vocation de faire connaître au plus grand nombre la diversité des poissons, coquillages et crustacés, qui nous est offerte dans les criées françaises – soit plus de 200 espèces.

Je  propose à 2 d’entre vous de remporter 2 places (chacun) pour venir assister à la battle et récupérer des goodies sur le stand PAVILLON FRANCE au Salon International de l’agriculture.

Pour participer au concours* c’est simple il te suffit de

  1. répondre en commentaire à cette question : dans quelle mer vit le cabillaud ? Facile, non ? ;)
  2. s’inscrire à la newsletter du blog
  3. suivre le compte instagram PAVILLON FRANCE

Clôture du concours mardi 19 à minuit et annonce des 2 gagnants dans la journée du mercredi 20 février.

D’ici là pour vous faire patienter et vous mettre l’eau à la bouche je vous propose ma recette de blanquette de boulettes de cabillaud !

*concours ouvert à la France métropolitaine et réservé aux personnes majeures.

• [ b o u l e t t e s   d e   p o i s s o n ] •

  • Difficulté ★★☆☆
  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 40 min
  • Temps de cuisson : 45 min
Boîte à ingrédients :
Boulettes
  • 400 g de cabillaud
  • 90 g de pain rassis
  • 1 branche de persil
  • 1 branche de coriandre
  • Sel et poivre
  • 1 gousse d’ail
  • 2 càs bombées de farine
  • 1 oeuf
Blanquette :
  • 1 carotte
  • 1 poireau
  • 90 g de champignon de paris
  • 1 botte de petits oignons blancs
  • 25 g de beurre
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • Sel et poivre
  • 15 cl de crème liquide épaisse

Préparation :

  1. Préparation des boulettes de poisson : découper le pain rassis et disposer le dans un bol, verser un grand verre d’eau et réserve.
  2. Émietter le cabillaud dans un saladier.
  3. Ajouter l’ail haché finement et le mélange persil coriandre finement ciselée.
  4. Ajouter le jus d’un petit citron.
  5. Égoutter le pain en le pressant bien entre les mains pour enlever toute l’eau et l’ajouter à la préparation à base de cabillaud.
  6. Ajouter un oeuf, la farine, saler et poivrer.
  7. Écraser grossièrement, pour garder des morceaux, et mélanger à l’aide d’une fourchette pour lier toute la préparation.
  8. Faire cuire les boulettes à la vapeur 15 min.
  9. blanchir les oignons blancs entiers dans une casserole. Réserver.
  10. Découper les champignons en lamelles et les faire revenir dans une cocotte dans une noisette de beurre.
  11. Ajouter les poireaux couper en juliennes et les carottes coupées en rondelles.
  12. Ajouter un verre d’eau, le cube de bouillon de légumes, couvrir et laisser cuire 10 min.
  13. Ajouter la crème liquide, les oignons blancs et prolonger la cuisson quelques minutes.
  14. 5 min avant la fin de la cuisson ajouter délicatement les boulettes de cabillaud. Bien les arroser pour qu’elles s’imprègnent de la sauce.
Mon intuition gourmande me dit que… il ne manque plus que le riz pour accompagner tout ça !

Ma visite à l’usine Cristel, matériel de cuisine haut de gamme en inox made in France

h e l l o   l e s   s u n s h i n e s !
En janvier je me rendais à Fesches-Le-Châtel, dans le département du Doubs, à quelques km de la frontière Suisse. Le TGV à 7h du mat ça piquait un peu les yeux mais le spectacle qu’offrait les rayons d’un soleil levant aux travers des vitres du TGV ça en valait vraiment la peine. Et vous savez ce qui en valait la peine aussi ?  Ma visite chez Cristel, la raison de ma présence dans ce train… en route pour une rencontre avec la Présidente, une présentation des collections et visite de l’usine de 15000m2 que vous pouvez découvrir en story sur mon compte instagram.
La Maison Cristel vous connaissez ? Marque de matériel de cuisine haut de gamme en inox, la Rolls-Royce pour ta cuisine ! Et contrairement à la Rolls-Royce, Cristel sait se faire discret dans la cuisine grâce à son célèbre système de poignées amovibles qui permet d’optimiser la place pour le rangement. Encore faudrait-t’il avoir envie de les ranger dans un placard…  Des produits aux courbes élégantes et raffinées qui trouvent leurs places sans problème sur la table.
« Chauuuuuud devant…. j’arrive avec du Made in France » La gamme est composée de 4 collections : la collection Casteline, la collection Strate, la collection Mutine et la collection Castel’Pro. Qualité & excellence sont les mots qui définissent ces collections.
• [  d u  f o u r   à    l a    t a b l e   ] •

 

C’est lors de mon échange avec la Présidente Mme Bernadette Dodane que je découvre l’histoire absolument fascinante de la Maison Cristel. Un échange tellement inspirant… Une société aux valeurs humaines et authentiques, attachée au Made in France, à la préservation du patrimoine français et soucieuse du respect de son environnement, avec l’obtention du label RSE aux printemps 2018. Un modèle à suivre selon moi !

Rien ne prédisposait Cristel à connaître le succès qu’elle connait aujourd’hui. Après plusieurs dépôts de bilan Mme Dodane, expert comptable depuis 28 ans et son mari designer chez Peugeot prennent le pari un peu fou de racheter la société. Motivés par le maintient des emplois et la sauvegarde du patrimoine et savoir-faire de la région. Ils mettent l’innovation produit au cœur de la stratégie de développement et révolutionne le marché avec le concept des poignées amovibles lancé en 1987.

Des années de travail pour redresser la Maison Cristel et faire d’elle aujourd’hui une marque leader sur son marché en France. Hand’s Up !

 

 

Les produits représentent un coût et un investissement certes mais je trouve que c’est un très bon investissement puisque le matériel est garantie à vie. Nous sommes sur des produits de qualité mais également sur une consommation responsable et engagée !
La marque offre une multitude d’ustensiles qui couvrent tout ce dont on peut avoir besoin dans une cuisine avec près de 1200 références. 4 collections qui présentent chacune  des spécificités en termes de design et aussi, le plus important, en termes de cuisson dont je pourrais vous parler plus en détail dans mes prochains articles.
Qui utilise déjà parmi vous les produits Cristel ? Est-ce que vous connaissiez la marque ? N’hésitez pas à me faire partager vos retours d’expériences et vos avis. J’vous kiss les soleils !
Mon intuition gourmande me dit… qu’on se retrouve sur mon compte instagram pour une visite de l’usine !

Café au lait parfumé à la cannelle – recette danoise du bonheur !

2 No tags Permalink 4

C’est la [c h a n d e l e u r] ça ne vous aura probablement pas échappé… et là tu me dis « hihihi elle est rigolote avec son café, mais elles sont où ses crêpes ? »


Je vous aide un peu…

• option 1: j’déteste les crêpes
• option 2: j’les ai déjà toutes mangées
• option 3: en préparation
• option 4: je voulais en mettre une 4ème mais en vrai je sèche…

Alors déjà [j’a.d.o.r.e] les crêpes et elles seront bien à l’honneur aujourd’hui sur ma table, donc en préparation. Mais tout de même j’me suis dit, avec toutes ces recettes de crêpes que l’on voit défiler depuis quelques jours, qu’il manquait un petit quelque chose… avec quoi les accompagner ?

C’est là où ce merveilleux café au lait parfumé surplombé de sa chantilly entre en scène. Une recette que j’ai déniché dans le livre – Je cuisine Hygge  les recettes danoises du bonheur – de Brigit Cookingout et autant vous dire qu’aujourd’hui le bonheur il a un goût de café bien corsé & gourmand #achaquejoursonbonheur

J’ai juste remplacé la poudre de cardamome par de la poudre de cannelle et j’ai utilisé les capsules biodégradables compostables San Marco qui finirons dans mon lombricompost. Compte tenu de ma consommation de café [ h i g h   l e v e l ] il n’y a plus qu’à espérer que mes vers aiment aussi le café parce qu’ils vont être servis !


C’est quoi votre recette de crêpe fétiche ? Vous les aimez comment les crêpes et avec quoi ? Il ne vous tente pas un peu ce petit café au lait?

  • Pour 4 tasses
  • Temps de préparation : 15 min

Boîte à ingrédients :

  • 4 doubles expresso San Marco n°8 – intense et rond
  • 15 cl de crème liquide entière 30%
  • 20 g de sucre glace
  • 1/2 càc. de cannelle en poudre
  • Cacao

Préparation :

  1. Mettre le bol du robot, le fouet et la crème liquide au congélateur 10 à 15 min.
  2. Verser la crème dans le bol du robot et la poudre de cannelle.
  3. Monter en chantilly : une fois que la crème commence à monter, ajouter au fur et à mesure le sucre glace.
  4. Placer la préparation dans une poche à douille et réserver au frais.
  5. Préparer les cafés.
  6. Juste avant de servir déposer la chantilly avec la poche à douille et saupoudrer de cacao.
Mon intuition gourmande me dit que… mille feuilles de crêpes façon tarte au citron !

 

CONCOURS BATTLE DE RECETTES NOUVEL AN CHINOIS – UN SUPERBE ROBOT KITCHEN AID A GAGNER

c o u c o u  !

Suite à la vidéo de nouilles sautées aux crevettes postée sur mes réseaux sociaux cette semaine, je vous parlais d’une surprise à venir. On se retrouve donc comme promis pour un post un peu particulier aujourd’hui ! C’est le lancement de la battle de recettes Suzi Wan pour le Nouvel An Chinois.

La nouvelle année chinoise, le 5 février prochain, commencera le premier jour d’une nouvelle lune et marquera le début du printemps. 15 jours de festivité qui s’achèveront avec la fête des lanternes ! Et comme on ne rate pas une occasion pour cuisiner, inventer, tester de nouvelles associations de saveurs, partager… et manger of course, je vous propose d’enfiler les tabliers.

Le principe est simple : réalise une recette gourmande et originale, aux influences asiatiques, avec les produits Suzi Wan. Il te suffit ensuite de charger en quelques clics ta recette sur l’application Youmiam. Voici ici un lien qui te permettra d’accéder directement à la page pour charger ta recette. Il faut, soit te connecter à ton compte, ou alors télécharger l’appli – si ce n’est pas déjà fait.

Le concours se clôture le 17 février prochain et l’annonce de la recette gagnante se fera le 20 février sur mon compte instagram. Pour voir le règlement complet du concours c’est pars ici !

J’ai l’honneur pour l’occasion d’être ambassadrice et membre du jury du concours, avec la team Suzi Wan, pour élire LA recette gagnante. L’heureuse ou l’heureux gagnant viendra tourner avec moi sa recette dans les studios de Youmiam à Paris le 22 février prochain mais pas que…. un superbe robot Kitchen Aid Artisan crème à gagner !

Je l’adoooore en crème…  Franchement, il est pas C.A.N.O.N ?  J’espère vous voir nombreux et j’attends vos recettes et réalisations avec impatience, d’ici là voici pour cette jolie occasion ma recette de velouté de carottes, lait de coco, cumin et topping croquant !

Belle soirée & bon dimanche #love

• [  n o u v e l   a n    c h i n o i s  ] •

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 15 min
  • Temps de cuisson : 50 min

Boîte à ingrédients :

Velouté

  • 100 ml de lait de coco Suzi Wan
  • 400g de carottes
  • 250g de patate douce
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 1 càc. de cumin
  • 750 ml d’eau
  • 2 càs. d’huile d’olive

Topping

  • Chips de carotte (1 carotte)
  • Quelques feuilles de coriandre fraîches
  • Moulin poivre

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Éplucher une carotte et découper de très fines rondelles.
  3. Déposer les rondelles sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner 30 min.
  4. Pendant ce temps éplucher le restant de carotte, la patate douce et les couper en morceaux.
  5. Émincer l’oignon et le faire revenir, dans une marmite, dans de l’huile d’olive.
  6. Ajouter les morceaux de carotte, de patate douce et le cumin. Faire revenir le tout quelques minutes à feu vif.
  7. Ajouter un verre d’eau (200ml), le bouillon de légumes, couvrir et laisser mijoter 10 min.
  8. Couvrir d’eau, ajouter une branche de coriandre fraîche et prolonger la cuisson 20 min.
  9. A la fin de la cuisson mixer le tout.
  10. Ajouter le lait de coco hors du feu et mélanger.
  11. Dresser dans un bol et ajouter juste avec de servir sur le dessus ; les chips de carotte grossièrement émiettées, quelques feuilles de coriandre fraiche et un tour de moulin à poivre.
Mon intuition me dit que… ce superbe robot vas finir sur le plan de travail de l’un d’entre vous ! #coeur

Ma rencontre avec le Chef étoilé Christian Lherm au Sofitel Lyon Bellecour

Peut-être avez-vous vu passer sur mes réseaux Mon gastronomie tour une opération qui réunissait 4 blogueuses pour représenter 4 destinations : Paris, Lyon Marseille et Ajaccio !

Je vous raconte tout ! Comme toutes les histoires la mienne a un début, elle commence à Paris gare de Lyon… Je m’installe dans le TGV dans quelques heures j’interview le Chef étoilé Christian Lherm qui officie dans les cuisines Les Trois Dômes au Sofitel Lyon Bellecour.

J’arrive au Sofitel, direction le 8eme étage ! Je pénètre en salle, un grand espace épuré nappé de blanc et là, le nom du restaurant prend tout son sens. Les 3 Dômes, le dôme de la charité et les 2 dômes de l’hôtel dieu, sont ceux que l’on voit depuis le restaurant qui offre une vue panoramique de toute beauté sur Lyon. Le Chef m’avouera d’ailleurs que cette vue à corser un peu son travail « avec une vue pareille c’est essentiel de garder l’attention du client dans l’assiette » moi je dis, alterner entre une bouchée et un coup d’œil sur la vue c’est tout à fait jouable Chef ! ;)

Le Chef a à cœur de mettre son talent à la portée des papilles de tous. Il met un point d’honneur à proposer des plats végétariens très facilement identifiables à la carte. Comme cette tourte de pommes de terre aux légumes de saison que je m’apprête à réaliser avec lui en cuisine. Il est 9h du matin, c’est déjà le feu en cuisine, la brigade est au garde à vous, les gazinières sont tout feu tout flamme, le bruit des casseroles résonnent… la rigueur est de mise ! Plus de place pour la rigolade.

 

• [  p a s s i o n  ,   p a r t a g e   &    e x c e l l e n c e   ] •

 

 

Il y a ma cuisine, enfin ma petite popote, celle de tous les jours et il y a celle de l’excellence. Alors, quand l’intuitive intrépide que je suis rencontre le Chef Christian Lherm le temps s’arrête pour un moment de partage que j’aurai aimé voir s’éterniser. Rien que le fait de le voir emporte-piècer des papates moi je suis aux anges… parce que ces papates je sais que c’est moi qui vais les manger hihihi !

J’observe le Chef, je l’écoute, ses gestes sont précis et délicats, sa voix résonne comme une mélodie teintée de gourmandise. Une complicité s’installe et j’aime à dérober les sourires du Chef face à quelques unes de mes étourderies de langage en cuisine.

On va parler étoile, pas celles que j’ai dans les yeux quand j’ai la chance de passer ce moment en cuisine, ou les étoiles filantes qui ne fond que passer. On va parler de celle qui est bien accrochée et brodée sur la blouse du Chef au niveau du cœur.

 

 

 

L’excellence c’est la première chose qui me vient à la bouche quand je démarre l’interview du Chef. « L’excellence, c’est le fruit de beaucoup de travail et de sacrifice, ce sont des gestes répétés des centaines de fois, de la passion, de la rigueur et c’est la synergie des talents de toute une équipe, parce que sans équipe on ne fait pas grande chose »  

Cette excellence c’est la promesse d’un moment gastronomique que j’attends impatiemment. Après une journée bien remplie le moment est venue de passer à table, tout se finit toujours autour d’un plat, non ? Les mots du Chef sur la première page du menu font monter la promesse d’un cran : «  Je vous invite à partager ma passion de la gastronomie où tradition et esprit d’ouverture se côtoient. Laissez-vous charmer par l’essence du plaisir l’alliance subtile des saveurs et des couleurs. Saurez-vous percer mon Jardin Secret ? »

  • Tradition : je démarre avec la célébre Quenelle de brochet, spécialitée Lyonnaise, et sa sauce Nantura aux écrevices. Poêlée de Tetragone.
  • Alliance subtile des saveurs : Noix de Sain-Jacques Fraîche Poêlées. Barigoule d’Artichauts aux légumes de saison et jus de barde réduit.
  • Jardin Secret : « De la Poire, rien de que la Poire » Pochée, en Galet Gianduja Noisette Sorbet Williams.
  • Plaisir : Sélection de fromages affinés « Renée Richard », pains et confitures.

C’est difficile pour moi de vous dérouler le menu ici, parce que rien que je ne pourrais vous écrire ne sera à la hauteur – il faut vivre l’expérience. Je referme donc ce chapitre, d’une belle rencontre, sur une promesse bien tenue !

J’ai ramené avec moi cette petite vidéo pour vous donner un aperçu de mon Gastronomie Tour Les Trois Dômes et merci à Noon Studio de m’avoir accompagné sur cette belle rencontre et pour la réal & prod de cette vidéo.

 

Mon intuition gourmande me dit que… J’vous kiss ! #sendinglove