Quand le pruneau d’Agen s’invite dans ton Super Bowl avec des associations de saveurs surprenantes

Hello, Hello les sunshine !

Il y a peu de temps je vous faisais partager la tournée du FoodTruck Super bowl sur mes réseaux sociaux. 6 bowls à déguster dans tout Paris et un seul objectif; trouver l’ingrédient mystère et… se régaler  – en fait 2 objectifs, le deuxième n’étant pas très compliqué hein #smileycleindoeil –  Alors qui avait trouvé ce fameux ingrédient mystère ? Je sais que cet ingrédient n’avait pas échappé aux yeux de Lynx que vous êtes et qu’il n’a pas fallu très longtemps à certain d’entre vous pour deviner une fois la photo des 6 bowls sur mes réseaux.

 

Alors pour ceux qui auraient raté la tournée je vous propose une petite session rattrapage. Vous connaissez tous mon petit – gros – penchant pour le sucré/salé ? Je peux vous dire que j’ai été ravie puisque l’ingrédient mystère à trouver était le Pruneaux d’Agen. Parmi les 6 bowl proposés le Sashimi a trouvé grâce à mes papilles. Je n’aurais jamais tenté l’association saumon/pruneau, bien que mes expériences en cuisine soient nombreuses, mais j’ai été bluffée ! Mon bowl coup de cœur parmi les 6 qui étaient proposés.

 

Issu d’un terroir unique le pruneau d’Agen est produit sur 6 départements du territoire du Sud-Ouest de la France et bénéficie d’une IGP (Indication géographique protégée) une distinction qui garantie que cette petite merveille est exclusivement obtenue à partir de vergers de Prunes d’Ente plantés dans les zones délimitées de production et qu’elles sont séchées, conditionnées et transformées par les entreprises implantées obligatoirement dans ce même territoire. L’IGP un véritable gage de qualité!

 

Le pruneau est un aliment du quotidien et sa teneur en magnésium et en anti-oxydant en font un allié de taille au quotidien. Je le consomme tel quel en snacking à certain moment de la journée, au petit déjeuner, dans mes boissons, en salade, en plat… les déclinaisons sont nombreuses. Bref, le pruneau c’est un peu mon BFF ! Le pruneaux d’Agen est une merveille en association salée/sucrée. Je vous ai d’ailleurs concocter une recette pour les fêtes, elle ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez sur le blog #staytuned.

 

Je vous propose de revenir en image sur la tournée du FoodTruck Super Bowl avec une brève vidéo à la fin de cet article ainsi que la recette du Sashimi bowl avec une mayonnaise maison aux pruneaux d’Agen à tomber à la renverse. Rien que ça ! ♡

 

• [ l e   p r u n e a u  d ‘ A g e n   ç a   v o u s   v a   b i e n ! ] •

  • Recette pour 1 bowl
  • Temps de préparation 40 mn

Boîte à ingrédients :

  • 15 g de Pruneaux d’Agen émincés
  • 15 g de courgette en ruban
  • 15 g de chou rouge
  • 30 g de riz basmati cuit
  • 30 g de saumon cru façon sashimi
  • Éclats de wasabi

Pour la mayonnaise aux pruneaux d’Agen :

  • Quelques Pruneaux d’Agen dénoyautés
  • 10 cl d’huile de tournesol
  • 1 jaune d’œuf
  • Sel & poivre

Préparation :

  1. Disposer dans un bol 30g de riz basmati cuit au préalable.
  2. Ajouter 30g de saumon cru façon sashimi, 15g de courgette en ruban et 15g de pruneaux d’Agen émincés.
  3. Préparer la mayonnaise aux pruneaux d’Agen et s’assurer que les ingrédients sont à température ambiante au préalable : mélanger le jaune d’œuf, un peu de sel et de poivre, fouetter en versant peu à peu l’huile pour épaissir la mayonnaise. Mixer les pruneaux d’Agen jusqu’à l’obtention d’une pâte, les incorporer à la mayonnaise et disposer 2 cuillères de mayonnaise dans le bol.
  4. Parsemer d’éclats de wasabi en guise de « final touch »
Mon intuition me dit que… le pruneau fait son show à Agen en 2019 une 15ème édition que je n’ai pas l’intention de rater ! E toi ?

Recette pizza Poire et Bleu d’Auvergne AOP

Quand la Poire délaisse son acolyte le Cactus pour laisser place au Bleu d’Auvergne AOP ça donne une recette de pizza gourmande aux associations de saveurs parfaites ! Et ça change aussi de la pizza sauce tomate et 4 fromages ou de la poulet ananas.

Les maîtres mots pour une pâte réussie sont souplesse et élasticité. Et oui ce n’est pas pour rien que quand je te dis pizza tout de suite tu as l’image du pizzaiolo en train de faire tourner sa pizza en l’air ! Mes soleils, la pizza fait maison va nécessiter de mettre la main à la pâte.

Avant de passer à la recette j’aimerai te parler un peu de l’AOP. Tu connais ? L’Appellation d’Origine Protégée (AOP) est un label Européen derrière lequel se cache une belle preuve d’authenticité. On compte en France 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes bénéficiant d’une Appellation d’Origine Protégée. Ce label est facilement identifiable sur les produits grâce à son logo rouge et jaune.

Mais que garantie réellement l’AOP ? L’origine et la première garantie apportée par ce label, ce qui veut dire que toutes les étapes de fabrications, de la production de lait à l’affinage en passant pas la transformation, ont bien lieu dans l’aire géographique délimitée de l’AOP. En gros mon Bleu d’Auvergne AOP, je suis sûre qu’il vient bien d’Auvergne. Derrière l’origine c’est donc la garantie de la provenance (terroir) et le respect des traditions d’un produit réalisé avec un savoir faire, respectueux des animaux, de l’environnement et des traditions, qui se transmet souvent de génération en génération. La préservation donc d’un patrimoine historique pour un produit au goût authentique.

Cette année se tenait la 1ère fête des AOP place de l’hôtel de ville ouvert au public pour découvrir et déguster les 50 fromages, crèmes et beurres AOP. L’occasion de rencontrer et d’échanger avec les producteurs sur les comptoirs organisés par région. La fête des AOP était aussi l’occasion de participer à des ateliers culinaires, des ateliers pédagogiques pour les enfants et de devenir expert en AOP. Si tu as manqué ce rendez-vous, la fête des AOP revient pour une deuxième édition l’année prochaine. On bloc déjà les agendas ? ;)

Pour en savoir plus et découvrir les AOP laitières vous pouvez consulter le site www.fromages-aop.com et sur la page facebook. Maintenant place à la recette et au chapeau de pizzaiolo !

• [ p o i r e   &    b l e u   d ‘ a u v e r g n e ] •

 

Boîte à ingrédients :

  • 250 g de farine de blé
  • 1/2 sachet de levure de boulanger
  • 125 ml d’eau
  • 2 càs. d’huile d’olive
  • 1 càc. de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel

 

  • 2 poires
  • Bleu d’Auvergne AOP
  • 3 càs. de crème épaisse
  • Roquette
  • Amandes (non salées)
  • 1 càs. de miel
  • Sel et Poivre

Préparation :

  1. Préparation de la pâte à pizza : verser l’eau tiède dans un bol, ajouter la levure boulanger ainsi que le sucre et mélanger. Couvrir avec un torchon et laisser reposer la pâte à température ambiante 30 min.
  2. Pendant ce temps, mélanger la farine et le sel avant d’y verser le mélange eau/levure au centre. Ajouter l’huile d’olive et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte élastique et bien souple. Couvrir avec un torchon et laisser reposer à température ambiante pour faire monter la pâte. En principe la pâte devrait doubler de volume.
  3. Préchauffer le four à 180°C.
  4. Fleurer le plan de travail avant d’étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et la placer au four 10 à 15 minutes pour la précuire.
  5. A la sortir du four commencer par tapisser la pâte avec la crème épaisse puis la garnir avec les poires, le Bleu d’Auvergne AOP et enfourner de nouveau 10 à 15 minutes. Un fois la pâte dorée, la sortir du four. Ajouter la roquette, quelques morceaux frais de Bleu d’Auvergne AOP, des amandes natures, saler et poiver et ajouter un filet de miel sur le dessus de la pizza avant de servir. Voilà ta pizza est prête à être déguster !
Mon intuition me dit que… on accompagnerait bien cette pizza avec une salade maison, non ? Je te propose ma salade gourmande de concombre, fêta et tomates cerises aux notes légèrement sucrées.

Escapade gourmande confidentielle… au Confidentiel d’Avignon Nord

Je suis très sensible à l’atmosphère et aux vibrations qui règnent dans un lieu… et bien souvent ce sont les personnes qui habitent et animent ce lieu qui donnent la note.  Il ne m’a pas fallu longtemps pour recevoir les bonnes ondes du Confidentiel et me sentir en harmonie avec les lieux. Pourtant de prime abord à mon arrivée dans la zone commerciale d’Avignon Nord je dois vous avouer que j’ai eu un peu peur mais on est à mille lieues de s’attendre à trouver un tel endroit. Un endroit qu’on a envie de garder confidentiel mais comme j’aime à vous faire partager mes jolies découvertes le « chut » ne sera pas de rigueur aujourd’hui (ou vraiment juste entre nous) je vous fais partager mon expérience dans cet endroit où l’on se sent comme à la maison !

 

Le Confidentiel est le restaurant du Novotel d’Avignon Nord, qui a fait peau neuve et a rouvert ses portes lors de la rentrée 2018-2019 . Véritable poumon de l’hôtel, Le Confidentiel est un vaste espace ouvert, divisé habilement en plusieurs lieux de vie au décor unique, magique, chaleureux et hors du temps. Le restaurant et sa cuisine ouverte, où l’on peut voir le Chef et sa brigade de 8 personnes en action, le bar, le lounge et vous pourrez même trouver un coin épicerie fine avec des produits de la région.

 

La déco est travaillée avec soin dans les moindres détails. Cet endroit est une véritable caverne d’Ali baba et le nombre d’objets qui trônent de-ci de-là sont – dingues – et dignes de pièces de collection comme le tiroir-caisse, mon coup de cœur, que je vous mets en photo plus bas.

 

On parle d’un minimum de 400 objets, et c’est sans compter les centaines de livres et 33 tours, eux aussi chinés par le directeur de l’établissement qui a parcouru des mois durant toutes les brocantes de la région… on a l’impression que rien ne lui a échappé.  Je ne savais plus où poser les yeux. Les seuls moments ou mon attention pouvait se recentrer c’était dans l’assiette hihihi ! Parce que là aussi « chuuuut » mes papilles en redemandent !

 

Le Chef Karim Abou El Ella, qui officie avec générosité et talent dans les cuisines, a travaillé sa carte et le sourcing des produits plusieurs mois avant l’ouverture. Il a arpenté la région à la rencontre de producteurs locaux pour trouver des produits de qualité, c’est ainsi que le poulet de Monsieur Ponce se retrouve à la carte.

Il semblerait que je partage avec le Chef cette petite passion pour les accords sucrés-salés. Mais pas de panique si vous n’êtes pas fada du sucré-salé vous trouverez votre bonheur sur une carte élaborée avec soin des recettes soigneusement travaillées. De mon côté au menu pour le dîner c’était croustillant de saumon et de pomme de terre, filet de bar grillé, purée de panais et châtaigne glacée en plat… et une tartelette de figues « à tomber » !

 

Mais assez discuté. Confucius disait (enfin il paraît qu’il disait parce qu’on est d’accord qu’en vrai j’en sais rien!) qu’une image vaut mille mots alors voici quelques-uns de mes – très nombreux – clichés pris lors de mon échappée gourmande.  Faire le tri n’a pas été chose simple mais il fallait faire un choix autrement c’était la tendinite assurée pour toi à force de scroller pour arriver à la fin de cet article. Smouak, smouak !

 

• [ s u r   l e     p o n t    d’ A v i g n o n …   o n   y   m a n g e ,  o n    y    m a n g e  ! ] •

 

Mon intuition me dit que… les marins avaient bien une femme dans chaque port, et que nous bah on aurait bien une place chouchoute dans chaque ville de France. J’ai trouvé la mienne pour la ville d’Avignon, mais chut il parait que c’est confidentiel ! #love

 

 

 

Cheesecake avocat, biscuit thé vert yuzu

Hello mes citrouilles !

On se retrouve aujourd’hui pour clôturer en beauté la saga spéciale Halloween avec une de mes recettes fétiches. Mon cheesecake revisité aux avocats avec sa toile en chocolat.

• [ q u a n d    l ’ a r a i g n é e    t i s s e   s a    t o i l e … e n    c h o c o l a t ] •

 

  • Temps de préparation 30 min
  • Temps de pause 1h45
  • Temps de cuisson 12 h

Ingrédients :

  • 250g de biscuits thé vert arôme Yuzu Casino
  • 100g de sucre
  • 3 œufs
  • 3 avocats
  • 70g de beurre
  • 400g de fromage frais (philadelphia)
  • 200g de fromage blanc
  • 2 càs. de maïzena
  • 1 citron vert
  • 60g de chocolat noir

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Faire fondre au bain-marie le chocolat noir. Déposer une feuille de papier sulfurisé sur le plan de travail et former une toile d’araignée avec le chocolat fondu. Pour être plus à l’aise dessiner si besoin au préalable la toile au crayon sur le papier avant de déposer le chocolat. Réserver, bien à plat, au frais.
  3. Éplucher et dénoyauter les avocats et les réduire en purée. Ajouter le jus d’un citron vert et réserver.
  4. Mixer en une fine poudre les biscuits thé vert yuzu Casino. Faire fondre 70g de beurre au bain-marie et mélanger avec la poudre de biscuits. Tapisser le fond du cercle et tasser.
  5. Enfourner 15 min.
  6. Mélanger au batteur le fromage frais et le sucre. Ajouter la purée d’avocat puis la farine, les œufs, le fromage blanc et mélanger.
  7. Ajouter la préparation au fromage frais et avocat dans le cercle au dessus du biscuit. Placer au four à 200° pendant 10mn.
  8. Baisser à 100° et laisser cuire pendant 1h. Laisser refroidir 1h dans le four avec la porte légèrement entre ouverte puis placer au réfrigérateur toute la nuit.
  9. Sortir la toile d’araignée du réfrigérateur. Enlever délicatement le papier sulfurisé et déposer la toile d’araignée en chocolat sur le cheesecake avocat avant de servir.
Mon intuition me dit que… tu trouveras d’autres recettes terriblement gourmandes et effrayantes ici et ici des recettes Halloween réalisées en colab avec Casino.

Tartelettes salées à la mousse d’avocat et crème coco

Coucou, on démarre le weekend tout en douceur avec ces tartelettes aux allures de dessert. Avec cette entrée salée – bien qu’elle soit aussi agrémentée de notes sucrées – il va falloir… prévoir d’en faire plus qu’il n’en faut ♡ smouak !

• [ c e c i   n ‘ e s t   p a s   u n e   e n t r é e ] •

 

  • Temps de préparation 45 min
  • Temps de pause 30 min
  • Temps de cuisson 15 min

Tu vas en avoir besoin : un emporte pièce rond, une poche à douille, un rouleau de pâtisserie.

Boîte à ingrédients :

Pâte sablée :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 1 œuf
  • 2 càs. de miel
  • 2 càs. d’huile d’olive
  • 1 càc. de sel
  • 1 pincée de cumin

Garniture :

  • 1 citron vert
  • 20cl de crème coco
  • 2 avocats
  • tomates cerise
  • piment d’Espelette

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Réalisation de la pâte sablée – verser dans un saladier la farine, le sel, le beurre coupé en morceaux et mélanger jusqu’à obtention d’un mélange sablé. Ajouter l’œuf, le miel, l’huile d’olive le cumin et mélanger. Former une boule et laisser reposer au réfrigérateur minimum 30 min.
  3. Fariner le plan de travail et abaisser la pâte. A l’aide d’un emporte-pièce former des cercles dans la pâte. Placer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et enfourner 15 min. Sortir la plaque du four et laisser refroidir.
  4. Réalisation de la mousse d’avocat – Réduire en purée les avocats ajouter le jus de citron, saler et poivrer. Monter la crème coco en chantilly.  Mélanger délicatement la purée d’avocat à la crème chantilly coco. Réserver au frais.
  5. Montage de la tartelette – placer la mousse d’avocat dans une poche à douille. Choisir une poche à douille à cran pour avoir un joli motif. Déposer la préparation sur les tartelettes. Ajouter de fines rondelles de tomates cerise, une pincée de piment d’Espelette et des zestes de citron vert.
Mon intuition me dit que…. tu devrais aussi aimer mes tartelettes aux raisins et éclats de pistaches !