Toast d’avocat, confiture de fraise et framboise intenses Bonne Maman

Hello !

Que diriez-vous d’une recette qui pourrait se résumer en 3 mots : simple, gourmande et originale ?

Simple et rapide à réaliser. Et oui il ne te faudra pas plus de 5 min pour réaliser ces toasts. J’ai pensé à supprimer l’étape du grille pain pour gagner du temps, et descendre sous la barre des 5 minutes pour le temps de préparation, mais impossible de se priver du bonheur intense de croquer dans des toasts croustillants.

Gourmande avec ses allures de petit déjeuner sucré. L’occasion de goûter à la nouvelle confiture Bonne Maman fraise framboise plus intense en fruit et moins sucrée.

Originale car on aurait plus tendance à associer la confiture avec des choses sucrées, mais mon petit bec gourmand qui raffole des associations sucrées/salées n’a pas pu s’en empêcher et je dois t’avouer que le résultat est surprenant. A tester de toute urgence ! J’ai utilisé la confiture de fraise framboise mais tu peux aussi réaliser cette recette avec de la confiture d’abricot, de myrtille ou encore de pêche et ça… bah c’est vraiment cool ! A chaque matin sa confiture ^.^

Pour réaliser ces toasts tu vas avoir besoin de pain, d’un avocat, de confiture fraise & framboise intenses Bonne Maman de graines de chia et de feuilles de basilic.

Faire toaster les pains et les badigeonner d’avocat écrasé. Ajouter des tranches d’avocat, de la confiture, des graines de chia, des feuilles de basilic et le tour est joué !

• [ a v o c a d o   t o a s t ] •

Mon intuition me dit… merci à Bijoux Chérie pour ce superbe bracelet en forme de fleur que j’adore et qui ne quitte plus mon petit poignet ! #flowerpower

In ice cream we trust • recette de sorbet abricot ultra-hyper-mega easy !

• [  v a g u e  d e   f r a i c h e u r ] •

Avec ces températures tous les moyens sont bons pour se rafraîchir et se désaltérer et t’en qu’a faire autant que ça soit avec une petite pointe de gourmandise. C’est ainsi qu’arrive à point nommé ce petit sorbet abricot que tu pourras agrémenter de tout ce qui te fera plaisir. Mon plaisir du jour, des pistaches concassées en guise de topping. Qu’on m’amène une spoon ! ^.^

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 10 min

Boîte à ingrédients :

  • 200 g de bananes
  • 500 g d’abricots
  • 2 càs de sirop d’agave
  • Pistaches non salées & décortiquées

Préparation :

  1. Éplucher les bananes et dénoyauter les abricots.
  2. Couper les fruits en morceaux et les mettre dans un sac de congélation. Placer le tout au congélateur une nuit.
  3. Sortir le sachet du congélateur 10 min avant de préparer la glace. Placer le tout dans le blender et mixer jusqu’à obtention d’une texture parfaite.
  4. Saupoudrer de pistaches concassées juste avant de servir.
Mon intuition me dit que… tu vas aussi aimer ma glace kiwi !

Des bisous glacés ! #sendinglove

 

Recette de tartelettes crevettes sautées, pousses de bambou et gingembre confit

• [ c u i s i n o n s   l e   m o n d e  ] •

Quoi de mieux que la période estivale pour parler voyage ? Et quoi de mieux qu’un plat fait maison pour s’évader juste en fermant les yeux le temps d’une douce mélodie de saveurs en bouche ? Je vous propose pour cette première escapade estivale une escale en Asie. L’art culinaire d’Asie est reconnu pour être parmi les meilleurs du monde – même si je nuance mon propos en vous disant que toutes les gastronomies du monde sont pour moi les meilleures – bon ok il n’y a aucune nuance dans tout ça ! – Bref,.. j’adore manger ^.^

En opposition à la cuisine occidentale l’utilisation des condiments dans la cuisine asiatique est radicalement différentes et on y découvre aussi des modes de cuisson et une palette de goûts variés. Avec d’un côté les sushis, crevettes vapeurs, canard laqué, sauce soja, poulet caramel, rouleaux de printemps, nems, poulet curry…  et de l’autre blanquette de veau, escalope viennoise, risotto, bœuf bourguignon et flamiche ! L’un comme dans l’autre, ce sont autant de plats que de saveurs à découvrir.

En cuisine quand 2 gastronomies viennent à la rencontre l’une de l’autre on parle de cuisine fusion, de grands cuisiniers en ont fait leur signature alors que d’autres puristes la décrient et souhaitent rester fidèles aux traditions, à la cuisine de leurs ancêtres, et fuient toute forme de fusion. Je trouve que les deux points de vues se valent. D’un côté la fusion permet de démocratiser certaines gastronomies, trop peu connues et victimes parfois d’a priori à tort, et de les rendre plus accessibles aux papilles de tous.

Et puis je suis sûre que les deuxièmes n’ont pas encore goûté la blanquette de kefta du Chef Abdel Alaoui qui revisite la traditionnelle blanquette de veau à la mode marocaine. J’adore !

Je ne sais pas vraiment comment qualifier ma cuisine, si ce n’est une cuisine de tous les jours. Je ne m’accroche pas beaucoup à la technique et je cuisine beaucoup au feeling à l’intuition. Quand mon palais valide des associations de saveurs, ça me va ! J’aime à puiser mon inspiration dans toutes les cuisines du monde. Ce qui donne parfois des résultats surprenants comme cette recette de tartelettes de crevettes sautées, avec une touche de lait de coco, des pousses de bamboo et sans oublier la « final touch » que j’aime tant avec du gingembre confit en topping !

Et vous, vous êtes plutôt tradition ou fusion en cuisine ?

  • Recette pour 8 personnes
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 25 min

Boîte à ingrédients :    

  • 800 g de crevettes fraîches
  • 2 pâtes brisées
  • 80 g de pousses de bambou Casino Saveurs d’Ailleurs
  • 15 cl de lait de coco Casino Saveurs d’Ailleurs
  • 1 grappe de tomates cerises
  • 40 g de gingembre confit Casino Saveurs d’Ailleurs
  • 1 botte de coriandre fraiche
  • 1 botte de ciboulette
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Découper 8 cercles dans les pâtes brisées à l’aide d’un emporte-pièce. Les badigeonner d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau en silicone.
  3. Déposer les cercles dans les moules à tartelettes et piquer le fond avec une fourchette. Enfourner 15 min pour faire dorer la pâte. Sortir du four et attendre que les tartelettes refroidissent avant de démouler. Réserver.
  4. Décortiquer les crevettes et les saisir à feu vif dans un wok, dans un filet d’huile d’olive, avec les pousses de bambou.
  5. Ajouter la coriandre ciselée, les tomates cerises coupées en quatre, le lait de coco, le sel et le poivre. Laisser cuire à feu doux 5mn supplémentaires tout en remuant.
  6. Placer votre préparation à base de crevettes dans les tartelettes, ajouter de fines lamelles de gingembre confit. Parsemer de ciboulette ciselée avant de servir.
Mon intuition me dit que… tu pourrais faire tout ton repas en mode tartelette avec en guise de dessert ces tartelettes aux raisins et éclats de pistaches ! Et je vous dis à très vite pour la prochaine escale, smouak, smouak !

 

Barres de céréales maison (rondes) muesli, abricots secs et pistaches

• [ s l o w    f o o d ]  •

Coucou ! Comment ça va en ce début de semaine ?

Avez-vous déjà fait vos barres énergétiques maison ? Voilà un moment que je voulais m’y essayer et…. après avoir essayé je me demande pourquoi – mais vraiment pourquoiiiiiii – j’ai attendu aussi longtemps. Des barres de céréalesoui chez moi les barres ont des formes rondes – hyper simples et rapide à réaliser ! C’est pas tout… elles disparaissent encore plus vite hihihi ! J’ai réalisé ces barres avec du Muesli, quinoa, abricots secs, pistaches….. et – bah oui j’vous garde toujours le meilleur pour la fin guys ^.^ – du choooooocoooolat blanc.

Ce qui est génial avec cette recette c’est que vous pourrez l’agrémenter de mille et une façons selon vos envies, goûts, humeurs. Vous n’êtes pas fan des abricots secs ? Aucun problème, que diriez-vous de cranberry ou de dattes ? Des barres à déguster avec un thé/café ou à emporter partout pour faire le plein d’énergie tout au long de la journée… ou encore à consommer au kilomètre 22 du Marathon de Paris ! Pourquoi le kilomètre 22 ?… j’sais pas ! Allez j’vous kiss, j’vous love, belle semaine & à tout bientôt les soleils !

 

  • Recette pour 6 à 8 barres (tout dépend du moule que tu vas utiliser)
  • Temps de réalisation : 10 min
  • Temps de cuisson : 10 min
  • Prévoir une nuit au réfrigérateur

Boite à ingrédients :

  • 130g de Muesli aux abricots et graines gourmandes de Terres & Céréales bio
  • 40 g de quinoa
  • 60 g d’huile de coco
  • 50 g de sirop d’agave
  • 70 g d’abricots secs
  • 40 g de pistaches
  • 40 g de chocolat blanc

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Faire chauffer à feu doux dans une casserole l’huile de coco et le sirop d’agave.
  3. Concasser les pistaches et couper en morceaux les abricots secs.
  4. Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un saladier et ajouter le mélange tiède d’huile de coco/sirop d’agave.
  5. Verser la préparation dans les moules, bien tasser et placer au four 10 à 15 min.
  6. Laisser refroidir 1h, hors du four, et placer au réfrigérateur une nuit pour figer les barres.
Mon intuition me dit… que vous allez adorer les recettes à base de Muesli à découvrir sur le site Cuisine à l’Ouest !

 

Tajine tunisien au poulet

Coucou ! Comment ça va en ce début de cette courte semaine ?

Les débuts de semaine marquent toujours le début d’un quelque chose, comme si nous mettions tout à plat pour redémarrer du bon pieds. Qui commence une bonne résolution en milieu de semaine ? Personne, pas vrai ? Souvent on se dit « à partir de lundi j’arrête de…. ou… je commence à…. » Et bien voila nous sommes lundi, une jolie page blanche qui s’est, pour ma part, transformée en une check list – géante – des choses que je dois impérativement faire cette semaine.

Parmi toutes ces choses j’ai pensé à vous ! Vous faire partager une petite merveille de la cuisine tunisienne. Je suis d’origine algérienne et la cuisine algérienne est une cuisine méditerranéenne savoureuse et d’une grande diversité surtout au niveau des différentes régions du pays… un peu comme ce que sont, en France, les crêpes aux bretons et la bouillabaisse aux marseillais !

La cuisine du Maghreb regorge de petits joyaux et la diversité d’un pays à un autre est absolument fascinante. L’exemple le plus connu est celui du couscous que l’on ne va pas du tout préparer de la même façon que l’on soit au Maroc en Algérie ou en Tunisie. Vous savez qu’en Tunisie le couscous se prépare avec du poisson ? Moi qui aime m’inspirer des cuisines du monde je peux vous dire que celle du Maghreb est une grande source d’inspiration et à quelques jours du début du ramadan j’avais envie de la mettre à l’honneur ici.

Aujourd’hui je vous fais partager ce tajine tunisien… oui, oui les amis j’ai bien dit tajine !! Comme beaucoup de personnes quand on entend le mot tajine on s’imagine tout de suite ce grand plat en terre cuite au couvercle qui ressemble à une cheminée, une cuisson lente et douce pour faire mijoter le poulet aux pruneaux ou aux citrons. Et bien voyez-vous en Tunisie le tajine prend une toute autre forme et j’ai pour habitude de dire qu’il est le cousin de la tortillas espagnole. En lisant la recette vous comprendrez pourquoi !

Une recette que j’adoooooore, tout simplement parce qu’elle est hyper facile et rapide à réaliser mais surtout parce qu’une fois que l’on a la base, c’est à dire les œufs, patates, oignon et fromage, on peut la décliner et l’agrémenter comme on le souhaite.

Mon intuition gourmande me murmurait à l’oreille pendant toute la préparation du tajine : « met du fromage bleu Mehdiya, mais du bleeeeeeu, je suis sûre que ça doit être terrible avec du bleu! » Ce dont je ne doute pas en tant que fada de fromage mais je tenais pour ce premier partage à rester la plus fidèle possible à la recette de nos mamas adorées.

Je vous laisse découvrir la recette en espèrent qu’elle vous plaira et je vous souhaite une belle semaine ! Surtout n’oubliez jamais de faire ce que vous aimez, au moins 3 fois par jour, comme dirait Florence Servan-Schreiber ;) J’vous kiss, J’vous !

 

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 30 min
Boîte à ingrédients :
  • 300g de filet de poulet
  • 3 pommes de terre
  • 1 botte de coriandre fraiche
  • 100g d’olives noires dénoyautées
  • 2 oignons
  • 200g de Feta
  • 8 œufs + 2 œufs durs
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 citron
  • 2 càs de ras el Hanout
  • Huile d’olive
  • Huile de tournesol
  • Poivre & sel

Pour ces quantités j’ai utilisé un plat rectangulaire de 26×18 cm.

Préparation :
1. Préchauffer le four à 180°.
2. Faire cuire 2 œufs durs.
3. Éplucher, rincer à l’eau claire et découper les pommes de terre en cubes. Faire chauffer de l’huile de tournesol dans une poêle. Une fois l’huile bien chaude, y faire cuire les cubes de pomme de terre. Une fois les cubes dorés, égoutter et réserver.
4. Éplucher et émincer les oignons et la gousse d’ail. Couper en cubes les filets de poulet. Faites revenir les oignons, l’ail et le poulet dans un filet d’huile d’olive avec le ras el hanout. Placer dans un saladier avec les pommes de terre et ajouter la feta coupée en cubes et les olives noires.
5. Laver et ciseler finement la coriandre. Battre au fouet les œufs dans un saladier, ajouter le jus d’un-demi citron, la coriandre ciselée, poivre et sel.
6. Verser les œufs dans le saladier avec tous les autres ingrédients. Ajouter les œufs durs coupés en morceaux et mélanger délicatement.
7. Mettre un filet d’huile d’olive dans un plat allant au four et y verser la préparation. Enfourner 30 min – le temps de cuisson peu varier en fonction du four. Servir chaud à la sortie du four accompagné d’une salade fraiche !
Mon intuition me dit que… tu partirais bien à la découverte de la street food du Maghreb avec ce sandwich frites omelette et harissa !