Chaussons salés farcis au kefta

On a tous un jour eu les petites mimines recouvertes de la délicieuse compote de pommes qui se faisait la malle du chausson aux pommes ! Moi j’me suis toujours demandais d’où venait ce mot « chausson » qui n’est pas sans nous rappeler les chaussons qu’on enfile après une longue journée, ceux-là même qui gardent nos petits pieds au chaud les soirées d’hiver où le froid nous guette. Il était temps d’y remédier, c’est donc à l’aide de mon ami Google que je pars à la quête du sens de cette gourmandise à base de pâte feuilletée. Et après quelques recherches bah vous savez quoi ? « L’origine du chausson aux pommes est plutôt floue. » sympa, me voilà bien avancée… je ne vais pas en rester là !
En attendant d’élucider ce mystère je vous propose de faire des infidélités au traditionnel chausson aux pommes pour une version salée avec ce chausson farci au kefta. L’occasion pour moi de vous faire partager ma version de kefta gourmande aux herbes fraîches et bien parfumée !! 

Boîte à ingrédients (recette pour 6 chaussons) :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 300 g de viande hachée
  • 1 carotte
  • 1 piment rouge
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 échalote
  • 1 branche de coriandre fraîche
  • 1 branche d’aneth
  • 1 branche de persil
  • 1 cac de gingembre
  • 1 cac de cumin
  • 1 cac de ras el hanout
  • Huile d’olive
Step 1 : préchauffer le four à 180. Étaler les pâtes feuilletées et découper 12 cercles. Déposer les 6 premiers cercles sur le moule à cake ou à dôme à l’envers pour avoir le « chapeau » du chausson. Découper 6 autres cercles de la même circonférence que la base des moules, qui nous servirons de base pour les chaussons. Huiler le tout à l’aide d’un pinceau en silicone. Placer le moule à cake retourné et recouvert de la pâte feuilletée au four 15 min le temps que la pâte cuise et soit bien dorée. Faire de même pour les 6 autres cercles à placer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et hop au four, 15 min !
Step 2 : pendant ce temps préparer le kefta. Éplucher l’oignon, l’échalote, la gousse d’ail et la carotte. Rincer à l’eau claire et hacher le tout très finement y compris les carottes. Rincer et ciseler les herbes fraîches. Laver et hacher finement aussi le piment rouge… en gros un seul mot d’ordre : hacher, hacher, hacher !! ;)
Step 3 : placer la viande hachée dans un saladier et ajouter tous les ingrédients : oignon, ail, échalote, piment, herbes, épices et 1 càs huile d’olive. Mélanger le tout et former des galettes de la circonférence des chaussons. Faire cuire les galettes de viande à la poêle. Déposer sur la pâte feuilletées cuite, et recouvrir avec le chapeau. Replacer quelques minutes au four avant de servir.
Petit tips de gourmand : à la dernière étape tu peux ajouter du fromage sur la viande avant de mettre le chapeau et avant de remettre les chaussons au four quelques minutes. Perso, j’ai du mal à résister au fromage tout fondant sous la pâte feuilletée à la sortie du four ! #soleildansmoncoeur
Mon intuition me dit… que si les chaussons aux pommes ne sont pas sans te rappeler de doux souvenirs d’enfance tu aimeras aussi mes beignets au caramel !

Recette de mon enfance : beignets au Caramel au Praliné avec noisettes torréfiées

Quoi de mieux que la cuisine pour se replonger dans de doux souvenirs d’enfance. Dans la cuisine de maman Poire & Cactus la Maryse n’était pas de mise, et bien que très efficace quand on ne veut pas en perdre une miette, son absence a été… très appréciée hihihi !! Surtout quand on est enfant et que l’on attend avec de grands yeux émerveillés pour pouvoir racler avec nos petits doigts la paroi du saladier plein de chocolat jusqu’à en user le saladier !!

Nombreuses sont les recettes de notre enfance, gourmandes et bien souvent régressives, de la tarte aux pommes à la mousse au chocolat en passant par les bonnes confitures maison. Aujourd’hui je vous fais partager cette recette  de mon enfance, des beignets que je mangeais le plus souvent nature avec un chocolat chaud. Autant vous dire que les goûters avaient comme un goût de « vivement l’heure du goûter de demain! » dans la recette que je vous propose j’ai fourré mes beignets au Caramel au Praliné avec des noisettes torréfiées mais vous pouvez les garnir avec ce qui vous plaira, pâte à tartiner, confiture de fraise, compote de pomme…  Et vous qu’elle est votre recette d’enfance préférée ?

 

 

  • Recette pour environ 15 à 20 beignets
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 10 min environ
  • Temps de pause : 2h30

Boîte à ingrédients :

Vous allez en avoir besoin :

  • Papier sulfurisé
  • Emporte pièce d’environ 8cm de diamètre
  • Rouleau à pâtisserie

Step by Step

Step 1 : dissoudre et mélanger la levure dans le lait tiède. Puis ajouter un oeuf et mélanger de nouveau. Mélanger au robot la farine, le sucre, le beurre et ajouter une pincée de sel. Ajouter à cette préparation le lait qui a été préalablement mélangé avec la levure et l’œuf. Pétrir à vitesse moyenne au robot  5 à 7 min avec le crochet. Laisser reposer dans la partie la plus chaude de la pièce pendant 1h30.

Step 2 : une fois la pâte bien levée, dégazer avec une spatule en bois. Former une boule et étaler la pâte sur un plan de travail fariné sur 1 cm d’épaisseur. Découper des cercles à l’aide d’un emporte pièce.

Step 3 : déposer les beignets sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier sulfurisé fariné et laisser de nouveau reposer dans la partie la plus chaude de la pièce pour qu’ils doublent de volume, environ 40 à 60 min.

Step 4 : faire chauffer l’huile et y plonger les beignets quelques minutes avant de les retourner. Les sortir avec un écumoire et les déposer sur du papier absorbant. Saupoudrer les beignets de sucre glace pendant qu’ils sont encore bien chauds et les farcir avec le Caramel au praliné ou tout ce qui vous fera plaisir :)

Mon intuition me dit… que dans la série desserts régressifs tu pourrais aussi bien aimer ce brownie chocolat et beurre de cacahuètes !

Bonne semaine, des bisous !

 

Recette Dôme chocolat et biscuit aux châtaignes

Bonjour, bonjour ! Un passage éclair en cette veille de Noël avant d’aller m’occuper de ma dinde de 4kg…. (j’suis déjà fatiguée rien que d’y penser) cette année j’ai pourtant essayé de troquer la dinde contre un poisson ou un gigot d’agneau. Mais rien à faire à la maison la dinde de Noël c’est une véritable institution, tu connais cette expression « pas de bras, pas de chocolat » bah à la maison c’est un peu pareil « pas de dinde, pas de Noël! ».

Hier je vous faisais partager mon tuto DIY pour une décoration de table de Noël végétale et colorée. Et bien que serait cette jolie table de Noël sans un dessert au chocolat ? Un dôme moelleux sur son biscuit avec des châtaignes croquantes, qu’en pensez-vous ? ^.^

Je vous souhaite à toutes et à tous de très belles fêtes de fin d’année, 1000 vœux de bonheur et que tous vos souhaits se réalisent. Que la vie remplisse vos petits cœurs d’amour et de tendresse ! #love

  • Nombre de personnes : 6
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 45 min

Boîte à ingrédients :

Dôme au chocolat

  • 200g de chocolat
  • 125g de beurre
  • 125g de sucre
  • 125g de farine
  • 4 œufs
  • 1 sachet de levure
  • 100g de châtaignes Géant Casino

Base biscuit

  • 1 jaune d’œuf
  • 50g de beurre ramolli
  • 100g de farine
  • 100g de sucre
  • 1 pincée de vanille en poudre

Stepbystep

Step 1 – préparation du biscuit : préchauffer le four à 190°C. Mélanger le sucre et la farine, ajouter la moitié des châtaignes coupées en petits morceaux (50g) et mélanger. Mélanger ensuite avec le jaune d’œuf jusqu’à obtention d’une pâte sableuse. Lier avec le beurre ramolli. Former une boule avec la pâte et laisser reposer 1 heure. Étaler la pâte sur 3 à 5 mn de hauteur, couper des cercles du même diamètre que les dômes. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner 15 min.

Step 2 – préparation dôme au chocolat : faire fondre le chocolat au bain marie et faire fondre dans un autre récipient le beurre au bain marie également. Mélanger au fouet les œufs et le sucre. Mélanger la farine et la levure et ajouter le restant des châtaignes coupées en petits morceaux (50g). Ajouter à la préparation à base d’œuf et de sucre. Mélanger.

Step 3  : ajouter le chocolat à la préparation et mélanger de nouveau. Verser dans les moules et enfourner 30 min à 180°C. Laisser refroidir avant de démouler et déposer au-dessus du biscuit.

Step 4 : saupoudrer les dômes de sucre glace avant de servir pour rappeler la neige et l’esprit de Noël.

Bisous, bisous !

Soupe de lentilles de corail, patate douce et chips de betterave

Coucou les ratatouilles !! La grande saga spéciale grand froid ouvre son chapitre numéro 2 sur le blog aujourd’hui avec cette soupe de lentilles et patate douce. Dans mon précédent article nous nous étions attaquées à la base en matière de soupe : Une soupe aux 5 légumes avec tout plein d’astuces pour varier les plaisirs en fonction de vos envies et aussi parfois, qu’on se le dise, en fonction de ce que l’on a sous la main ;). Des astuces aussi sur l’art du topping, ce « petit je ne sais quoi », cette « final touch » qui fait toute la différence. Aujourd’hui on s’attèle à la préparation d’une soupe à base de légumineuses : les lentilles de corail et son topping de chips de betterave. 3 fois rien mais tellement bon… alors sans plus attendre on enfile les tabliers et on passe en cuisine !

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 10 min
  • Temps de cuisson : 30 min environ

Boîte à ingrédients :

  • 1 oignon rouge
  • 100g de tomates pelées
  • 250g de patate douce
  • 200g de lentilles de corail
  • 850 ml de bouillon de légumes
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 1 càs de curry
  • Sel (sauf si ton bouillon contient déjà du sel!)

Topping :

  • 1/2 betterave
  • Moulin à poivre
  • Comté
Step by Step

Step 1 – préparation des chips de betterave : à l’aide d’une mandoline faire des chips avec la betterave. Les déposer dans le plat et placer au four. Laisser chauffer à 150°C environ une heure pour déshydrater les rondelles très fines de betterave et avoir des chips bien croustillantes. N’hésite pas à surveiller la cuisson, d’un four à l’autre le temps de cuisson peut varier.

Step 2 : éplucher et couper en morceaux la patate douce. Rincer les lentilles à l’eau claire et laisser tremper quelques minutes dans l’eau. Éplucher, laver et émincer l’oignon.

Step 3 : Faire revenir l’oignon émincé dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajouter le curry et mélanger. Laisser cuire à feu vif quelques minutes avant d’ajouter les tomates pelées. Ajouter le bouillon de légumes (ou 850ml d’eau + un cube de bouillon de légumes), les lentilles bien égouttées et les morceaux de patate douce. Laisser cuire à feu moyen 20 à 25 min en remuant de temps à autre.

Step 4 : passer le tout au mixeur, goûter et rectifier l’assaisonnement en sel si besoin. Il vaut mieux ne pas mettre assez de sel et pouvoir rectifier en fin de cuisson que l’inverse. Verser la soupe encore touuuuuuute chauuuuuuuude dans les assiettes et parsemer de comté, chips de betterave et… hop un coup de moulin à poivre !

 

Comme pour la soupe aux 5 légumes tu peux varier les plaisirs et remplacer les lentilles de corail par d’autres légumineuses; pois cassés, fèves, haricots ! Il suffit juste de garder la même quantité que pour les lentilles de corail. En revanche, attention, parce qu’il y a des légumineuses qui nécessitent un temps de trempage avant d’être cuisinées. N’hésite pas à remplacer la patate douce par un autre légume. Par exemple, si tu prépares une soupe avec des pois cassés tu peux mettre 250g de carottes à la place de la patate douce. 

 

J’espère que cette recette vous plaira et on se retrouve très vite pour le dernier épisode de la saga spécial grand froid #insoupwetrust, un épisode après quoi la chorba algérienne n’aura plus de secret pour vous :) Stay Tuned mes rata !

Mon intuition me dit que…. tu as déjà tout plein d’idées topping, pas vrai ? n’hésite pas à nous les faire partager en commentaire :)

 

Deviens un as de la soupe et de l’art du topping – recette de soupe aux 5 légumes

La soupe c’est bien la recette la plus simple à réaliser mais quand on n’a pas l’habitude quelques petites astuces pourraient bien être utiles. Comme pour tout, c’est aussi une question de pratique plus tu pratiqueras en cuisine plus tu testeras des choses – en acceptant aussi que parfois ça rate – plus tu t’épateras toi-même ! Je te propose aujourd’hui la base de la base, un grand classique dans l’histoire de la soupe : une soupe de légumes. Avec mes petites astuces pour te détacher de la recette et apprendre toi même à varier les plaisirs !

Avant toute chose il convient de catégoriser les soupes. Pour moi il y a 3 grandes familles :

  • Soupe de légumes frais mixés comme celle que je vous fais partager plus bas !
  • Soupe à base de légumineuses (légumes secs : lentilles, pois, fèves et haricots…)
  • Potage avec des morceaux de légumes non mixés dans lesquels on peut aussi retrouver des morceaux de viande, vermicelle & co.

Pour t’accompagner dans ton processus de « je deviens un as de la soupe » je te ferai partagerer rès bientôt une recette à base de légumineuses avec une soupe de lentilles de corail et lait de coco et la délicieuse chorba Algérienne de maman Poire et Cactus avec du boulgour et de la viande de bœuf !

Les soupes peuvent se manger chaudes ou froides et petite astuce -> si tu souhaites garder ta soupe plus longtemps ne mets aucun aliment à base de crème, lait ou fromage pendant la cuisson. Nous viendrons les ajouter à la dernière minute quand nous sortirons notre soupe du réfrigérateur ! Ainsi tu pourras conserver ta soupe 4 à 5 jours au réfrigérateur sans problème.

Pour moi impossible de te parler de soupe et de ne pas te parler de topping. Le topping c’est la « final touch » ton effet whaouuuuuu…. c’est ce que tu vas venir ajouter sur ta soupe avant de la servir et de la déguster. Sur les soupes épaisses le topping c’est hyper/mega/super important parce que déjà visuellement bah.. c’est C.A.N.O.N et ça vient surtout apporter une petite touche gourmande. Parfois une touche croquante aussi qui apporte un joli contraste en bouche avec la douceur du velouté.

En matière de topping c’est toi le chef il n’y a pas de règle.. en fait si… il y en a une : tu mets ce que tu aimes !!! Noix de cajou, fromage, herbes, oignons frits, croûtons, chips de légumes, dés de dinde, graines… Niveau topping je m’éclate et je me lâche total – activation mode improvisation – comme par exemple ma soupe de brocoli et pomme avec son topping de raisins secs et amandes effilées. Alors allez-y, lâchez-vous et éclatez-vous… écoutez votre intuition gourmande et laissez-la vous guider !

  • Temps de préparation : 10 min
  • Temps de cuisson : 30 à 40 min

Boîte à ingrédients :

> La base pour une soupe de légumes :

  • 2 pommes de terre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon rouge
  • 1 branche de coriandre (facultatif) – tu peux soit ne pas en mettre ou choisir une autre herbe aromatique comme le persil ou même ajouter une branche de céleri. Personnellement je trouve que ça vient donner du goût et du caractère à la soupe.
  • 1 cube de bouillon de légumes – j’utilise les bouillons aux légumes Jardin Bio sans sel/sans gluten.
  • 600 ml d’eau
  • Poivre au moulin
  • Sel (sauf si tu utilises un bouillon cube qui contient déjà du sel)

> Légumes  :

  • 1 poireau
  • 3 carottes
  • 1 courgette
  • 1 navet

Tu peux varier les légumes en fonction des plaisirs. Juste faire attention aux quantités pour avoir la bonne consistance au niveau de la soupe surtout si tu ajoutes des ingrédients qui contiennent plus d’eau, comme la tomate par exemple. Mieux vaut au départ réduire la quantité d’eau si tu n’es pas sûr et en ajouter en cours de cuisson si nécessaire et si tu trouves la consistance de la soupe trop épaisse. Prenons un exemple à partir de la liste d’ingrédients juste au-dessus. Si tu veux une soupe avec juste des poireaux et carottes tu peux supprimer la courgette et le navet, doubler la quantité de carottes et ajouter 1/2 poireau. L’idée c’est vraiment d’équilibrer au niveau du poids. Quand tu enlèves quelque chose il faut essayer d’ajouter son équivalent en poids. Toujours utiliser des légumes de saison, parce que UN ils ont meilleur goût et DEUX c’est un comportement écoresponsable « je consomme donc je suis » !

> Topping :

  • croûtons natures
  • Gorgonzola – ou un autre fromage, c’est toi qui décides !
  • Poivre au moulin
  • Quelques feuilles de coriandre (facultatif)

Comme je te disais juste plus haut au niveau du topping c’est toi le chef, ici c’est une idée de topping mais en soi tu peux y ajouter ce que tu veux !

Step by step

Step 1 – nettoyer et couper les légumes : éplucher les carottes, le navet, oignon, gousses d’ail et pommes de terre. Couper la partie verte du poireau et son extrémité. Couper les 2 extrémités de la courgette. Laver tous les légumes et la coriandre à l’eau claire. Couper les légumes en morceaux grossiers (inutile de couper les gousses d’ail).

Step  2 : placer tous les légumes dans une marmite. Ajouter la branche de coriandre entière, les gousses d’ail, le cube de bouillon de légumes et l’eau. Couvrir et laisser cuire à feu moyen 30 à 40 min. Vérifier la cuisson en plongeant un couteau dans les morceaux de pomme de terre.

Step 3 : passer le tout au mixeur. Goûter, saler et poivrer si nécessaire. Attention au sel surtout si tu utilises un bouillon qui contient déjà pas mal de sel !

Step 4 –  le dressage/topping : verser la soupe dans les bols et ajouter les croûtons, quelques morceaux de gorgonzola, une feuille de coriandre, un coup de moulin à poivre et servir de suite pendant que la soupe est bien chaude avec le gorgonzola tout fondant sur les croûtons !

Astuce topping : j’ai choisi du gorgonzola dans mon topping parce que j’adore ça et je trouve qu’il se marie bien avec les légumes mais tu peux utiliser n’importe quel fromage et laisser libre cours à ton imagination : gouda, parmesan, comté, morbier, roquefort, brie.. soit tu coupes de petits morceaux (surtout pour les fromages à pâte molle) soit tu râpes le fromage au-dessus de ta soupe avant de servir (comté, gouda, parmesan…).

Mon intuition me dit que tu vas aussi aimer ma soupe de butternut au lait de coco et crevettes épicées ! Ici on se lâche, on est complètement foufou avec des crevettes épicées au ras el hanout pour le topping !