Browsing Tag:

cooking

burgers/ Mes intuitions salées/ RECETTES

Mon Brunger saumon, avocat et oeuf poché

Cette semaine au menu pour le brunch un burger que j’ai baptisé le brunger, contraction de brunch et burger ;) woop, woop ! Dans mon brunger je veux [tout ce que j’aime] des pains muffins, du saumon, des avocats, de la confiture d’orange et un oeuf poché. Je t’explique un peu plus bas comment réussir ton oeuf poché comme un chef. N’hésite pas à m’en donner des nouvelles.

•[ m o n   b r u n g e r ]•

Comment réussir ses œufs pochés ?

Après avoir essuyé un grand nombre de « ratés » et essayé un certain nombre de techniques, je te fais partager aujourd’hui ma technique pour réussir tes œufs pochés comme un chef (tu as aussi un rapide récap un peu plus bas). Une fois que tu auras coché toutes ces cases à toi the perfect poched egg pour un perfect brunch ! Mais attention il ne faut pas oublier que le maître mot pour l’excellence reste avant tout la pratique. Pratique et persistance pour atteindre l’excellence.

En cuisine on dit toujours que la qualité du produit c’est la base pour une recette réussie alors la première case à cocher pour un oeuf poché réussi c’est bien évidement celle-ci. Il te faudra un oeuf frais le plus frais possible.

Faire chauffer dans une casserole un grand volume d’eau avec 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc. Le vinaigre blanc va aider à la coagulation et éviter la désintégration de l’œuf dans l’eau. Attention il ne faut pas que l’eau soit bouillonnante il faut juste que de petites bulles se forment au fond de la casserole et remontent à la surface. C’est à ce moment que tu pourras y mettre ton oeuf, mais avant ça encore 2, 3 petites choses.

Casser délicatement son oeuf et le déposer dans un petit chinois (comme celui qui est sur la photo juste au dessus) l’idée est d’enlever le blanc d’œuf liquide qui se détache de l’œuf, en principe plus ton  oeuf est frais et moins tu ne devrais avoir de ce liquide. Il ne te restera donc plus qu’un oeuf qui ne fait qu’un seul bloc. Déposer l’œuf délicatement dans un ramequin ou petit bol.

Former un joli tourbillon dans l’eau en la tournant à l’aide d’une cuillère et y déposer tout de suite l’œuf au centre. Là, soit tu laisses l’œuf faire sa vie, soit  si tu te sens suffisamment à l’aise tu peux l’aider à avoir une forme parfaite à l’aide du dos d’une cuillère en rapprochant le blanc d’œuf.

Le temps de cuisson idéal pour un oeuf poché est de 3 min. Mais tu peux tout à fait prolonger légèrement la cuisson si tu préfères un oeuf moins coulant.

Ramasser délicatement l’œuf et le déposer dans une eau glacée pour stopper la cuisson. Découper les petits morceaux de blanc qui dépassent si tu veux soigner ta présentation. Mais c’est pas impératif hein !

Pour les débuts je te conseille de faire cuir tes œufs un par un et une fois que tu auras pris le coup tu pourras en faire cuire plusieurs en même temps.

Voila, voilà… un as de l’œuf poché en devenir ! ;)

Alors si on récapitule :

  1. Des œufs frais
  2. Un grand volume d’eau chaude avec 2 càs de vinaigre
  3. Égoutter dans un chinois l’œuf et le déposer dans un petit ramequin
  4. Former un tourbillon dans l’eau
  5. Y déposer l’œuf au centre
  6. Laisser cuire 3min
  7. Ramasser l’œuf et le déposer dans une eau glacée quelque minutes
  8. Répéter pour chaque oeuf
  • Difficulté ★★☆☆
  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 30min
  • Temps de cuisson 12min

Ingrédients :

  • Emincés de saumon Casino Bio aux herbes aromatiques et épices
  • Pain muffins complets Casino Saveur d’ici et d’ailleurs
  • Confiture d’oranges douces et amères
  • 2 avocats
  • 4 œufs
  • 80g de roquette
  • 2 càs de vinaigre
  • 1 citron vert
  • 4 pincée de sel
  • 4 tours de moulin à poivre

Préparation :

  1. Préparer les œufs pochés comme expliqué plus haut.
  2. Couper les pains muffins en 2 et les faire toaster.
  3. Badigeonner la partie basse du pain muffins avec de la confiture d’oranges.
  4. Ajouter des tranches d’avocat, des émincées de saumon, de la roquette et un peu de jus de citron.
  5. Déposer l’œuf poché, une pincée de sel, un tour de moulin à poivre et refermer avant de servir.

Mon intuition gourmande me dit que… Veggie Burger au Halloumi pané à la pistache.

Place to be

Mon pèlerinage au pays du Pastel de nata !

Les Pastéis de Nata vous connaissez ? C’est une pâtisserie qui fait partie du patrimoine culinaire portugais et c’est la spécialité de Lisbonne. Lisboa, la ville aux 7 collines… bah oui je peux vous dire que mes cuisses s’en souviennent encore des 7 collines !!

Dès mon arrivée à Lisbonne cet été j’ai commencé à tester les Pastéis de Nata à chaque fois qu’une occasion se présentait. Je voulais vraiment avoir des éléments de comparaison avant de goûter les célèbres, et dorénavant inoubliables, Pastéis de Belém dont j’avais tant entendu parler.

pasteis_de_belem_lisbonne

pasteis_de_belem_lisbonne_poiretcactus.com4

Puis arriva ce qui devait arriver, mon pèlerinage à Belém… Les Pastéis de Belém sont à la hauteur de leur réputation. Réalisées avec un savoir-faire qui ne se transmet que de maîtres-pâtissiers en maîtres-pâtissiers et une recette bien gardée secrète par ces derniers. Les Pastéis de Nata sont réalisées encore aujourd’hui de façon artisanale tout en finesse et délicatesse à « l’Atelier des secrets » de Belém.

Aucune des – indénombrables – Pastéis que j’ai goûté ne ressemblent à ceux de la pâtisserie de Bélem. Ils sont servis encore chaude dès la sortie du four, la pâte est très fine et croustillante et la crème encore tiède au contact de vos lèvres vous submerge par son onctuosité et sa finesse… non, non mes chatons vous n’êtes pas en train de lire Fifty shades of grey ! ^.^

pasteis_de_belem_lisbonne_poiretcactus.com2pasteis_de_belem_lisbonne_poiretcactus

En revanche préparez-vous à faire la queue… les Pastéis de Belém sont ce que Ladurée est aux Champs Élysées si vous voyez ce que je veux dire !!… à moins d’être plus malin et de revenir en toute fin de journée après avoir passé des heures à contempler la collection d’art moderne du musée de Lisbonne qui se trouve dans le centre culturel de Bélem et à vous balader tel un philosophe du XVIème siècle dans le jardin botanique.

Voilà une petite tranche de ma vie au Portugal à la conquête des Pastèis de Belém. Comptez 1,05€ pour le Pastèis et 0,75€ pour le café…. oui, oui la en revanche on est loin des prix pratiqués sur les Champs Elysées ! hihihi

Pastéis de Belém
Ouvert du lundi au dimanche de 8 heures à 23 heures
84 à 92 Rua de Belém
Lisbonne

Mon intuition me dit… qu’ il ne me reste plus qu’à devenir maître-pâtissière pour m’infiltrer dans les cuisines de la pâtisserie de Belém !!