Recette de pancakes vegan topping kiwi chocolat

« La tranquillité de l’âme provient de la modération dans le plaisir »… disait Démocrite ! Ce  que je vous propose aujourd’hui ne va pas (à priori) faire du bien à nos âmes et nous faire fondre de plaisir avec cette recette de pancakes. Et vous savez-quoi ? I’m soooo cool with it. Savoir se faire plaisir sans culpabilité aucune c’est important et savoir se faire plaisir avec tout plein de bonnes choses c’est encore plus important. La vraie question est : pourquoi s’en priver en vrai ?

Une recette gourmande de pancakes végan préparée avec de la farine de maïs et de la farine châtaigne qui lui donne ce petit côté brunâtre que j’aime beaucoup. Pas vous ? J’ai utilisé une boisson végétale de riz à la place du lait.

L’occasion pour moi de vous parler de cette nouvelle gamme végétale que j’ai découverte récemment : Santal ! Un gamme de 4 produits dont une aide culinaire, un tartinable et boisson à base de riz ou de soja. Testé & approuvé ! Une gamme savoureuse et gourmande, sans conservateur, sans huile de palme, ni colorant artificiel… un véritable appel à la créativité en cuisine !

Santal fait donc rimer végétal avec plaisir alors définitivement m’sieur Démocrite je pense que nos âmes vont se sentir bien et notre corps aussi. Et là carrément j’vais même citer Ghandi « prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie de l’habiter ». Alors on dit quoi là, hein !?!

Pour le topping, cette ‘final touch’ si cher à mes yeux, des kiwis français de la vallée de l’Adour située dans le sud est de la France. Les seuls à bénéficier d’une appellation IGP depuis 2009 #happytenyearsanniversary.

L’IGP (indication géographique protégée), est un véritable gage de la qualité des produits et ça veut aussi dire, entre autre, que je suis sûre que mon kiwi est bien cultivé au pied des Pyrénées. Bon et puis c’est pas moi qui vais vous apprendre que le kiwi riche en vitamines et en fibres c’est bon pour nos petits corps.

 

• [  r o u g i r   d e   p l a i s i r ] •

 

 

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour une petite dizaine de pancakes
  • Temps de préparation : 5 min
  • Temps de cuisson : 15 min

Boîte à ingrédients :

  • 145g de farine de maïs
  • 50g de farine de châtaigne
  • 250 ml de boisson de riz Santal
  • 1 càs. de levure
  • 2 càs. de sirop d’agave
  • 2 càs. d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • Kiwi d’Adour
  • Chocolat

Préparation :

  1. Déposer tous les ingrédients secs dans un saladier (farines, levure & sel) et mélanger.
  2. Verser au centre la boisson de riz, le sirop d’agave et l’huile d’olive.
  3. Bien mélanger le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et un peu épaisse.
  4. Verser un peu de pâte dans une poêle très légèrement huilée. La pâte devrait s’étaler toute seule et former un joli pancake bien rond.
  5. Laisser cuire un peu moins d’une minute et retourner.
  6. Ajouter avant de servir les kiwis et le chocolat… ou tout ce qui te fera plaisir !

Astuces cuisson : les pancakes cuisent très vite, dès que tu vois des petites bulles se former après avoir mis la pâte dans ta poêle c’est le signal pour la retourner !

Mon intuition gourmande me dit que… un café au lait parfumé, surplombé d’une crème chantilly, pour accompagner cette recette de pancakes ? #love

Quand le pruneau d’Agen s’invite dans ton Super Bowl avec des associations de saveurs surprenantes

Hello, Hello les sunshine !

Il y a peu de temps je vous faisais partager la tournée du FoodTruck Super bowl sur mes réseaux sociaux. 6 bowls à déguster dans tout Paris et un seul objectif; trouver l’ingrédient mystère et… se régaler  – en fait 2 objectifs, le deuxième n’étant pas très compliqué hein #smileycleindoeil –  Alors qui avait trouvé ce fameux ingrédient mystère ? Je sais que cet ingrédient n’avait pas échappé aux yeux de Lynx que vous êtes et qu’il n’a pas fallu très longtemps à certain d’entre vous pour deviner une fois la photo des 6 bowls sur mes réseaux.

 

Alors pour ceux qui auraient raté la tournée je vous propose une petite session rattrapage. Vous connaissez tous mon petit – gros – penchant pour le sucré/salé ? Je peux vous dire que j’ai été ravie puisque l’ingrédient mystère à trouver était le Pruneaux d’Agen. Parmi les 6 bowl proposés le Sashimi a trouvé grâce à mes papilles. Je n’aurais jamais tenté l’association saumon/pruneau, bien que mes expériences en cuisine soient nombreuses, mais j’ai été bluffée ! Mon bowl coup de cœur parmi les 6 qui étaient proposés.

 

Issu d’un terroir unique le pruneau d’Agen est produit sur 6 départements du territoire du Sud-Ouest de la France et bénéficie d’une IGP (Indication géographique protégée) une distinction qui garantie que cette petite merveille est exclusivement obtenue à partir de vergers de Prunes d’Ente plantés dans les zones délimitées de production et qu’elles sont séchées, conditionnées et transformées par les entreprises implantées obligatoirement dans ce même territoire. L’IGP un véritable gage de qualité!

 

Le pruneau est un aliment du quotidien et sa teneur en magnésium et en anti-oxydant en font un allié de taille au quotidien. Je le consomme tel quel en snacking à certain moment de la journée, au petit déjeuner, dans mes boissons, en salade, en plat… les déclinaisons sont nombreuses. Bref, le pruneau c’est un peu mon BFF ! Le pruneaux d’Agen est une merveille en association salée/sucrée. Je vous ai d’ailleurs concocter une recette pour les fêtes, elle ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez sur le blog #staytuned.

 

Je vous propose de revenir en image sur la tournée du FoodTruck Super Bowl avec une brève vidéo à la fin de cet article ainsi que la recette du Sashimi bowl avec une mayonnaise maison aux pruneaux d’Agen à tomber à la renverse. Rien que ça ! ♡

 

• [ l e   p r u n e a u  d ‘ A g e n   ç a   v o u s   v a   b i e n ! ] •

  • Recette pour 1 bowl
  • Temps de préparation 40 mn

Boîte à ingrédients :

  • 15 g de Pruneaux d’Agen émincés
  • 15 g de courgette en ruban
  • 15 g de chou rouge
  • 30 g de riz basmati cuit
  • 30 g de saumon cru façon sashimi
  • Éclats de wasabi

Pour la mayonnaise aux pruneaux d’Agen :

  • Quelques Pruneaux d’Agen dénoyautés
  • 10 cl d’huile de tournesol
  • 1 jaune d’œuf
  • Sel & poivre

Préparation :

  1. Disposer dans un bol 30g de riz basmati cuit au préalable.
  2. Ajouter 30g de saumon cru façon sashimi, 15g de courgette en ruban et 15g de pruneaux d’Agen émincés.
  3. Préparer la mayonnaise aux pruneaux d’Agen et s’assurer que les ingrédients sont à température ambiante au préalable : mélanger le jaune d’œuf, un peu de sel et de poivre, fouetter en versant peu à peu l’huile pour épaissir la mayonnaise. Mixer les pruneaux d’Agen jusqu’à l’obtention d’une pâte, les incorporer à la mayonnaise et disposer 2 cuillères de mayonnaise dans le bol.
  4. Parsemer d’éclats de wasabi en guise de « final touch »
Mon intuition me dit que… le pruneau fait son show à Agen en 2019 une 15ème édition que je n’ai pas l’intention de rater ! E toi ?

Recette de poulet korma à la crème végétale coco

h e l l o    s u n s h i n e  !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler et de vous faire partager mon coup de cœur de la rentrée – oui, oui la rentrée chez moi c’est en octobre…bon ok je suis en retard ! – Depuis que j’ai découvert cet été la crème végétale coco, dernière innovation produit chez Saint-Hubert, je vois la vie en coco. Je me lève coco & je me couche coco #truestory. Si ça continue comme ça je me transforme en noix de coco ou en danseuse polynésienne telle une vahiné en chantant over the rainbow ahaha je vous entends d’ici « mais qu’est-ce qu’elle a encore fumé celle-là »… ben d’la coco voyons ;)

En version sucrée dans des gâteaux ou salée dans une soupe, une tarte, un cake, une quiche, un gratin… les utilisations et déclinaisons avec la crème coco sont nombreuses. Mais je vais vous dire pourquoi j’ai complètement craqué pour cette crème végétale épaisse et gourmande. Vous connaissez mon penchant pour les recettes sucrées/salées – ce n’est plus un secret pour personne – l’utilisation de la crème coco dans des préparations salées vient apporter cette petite sweet touch et gourmande que j’aime tant !

Dans la recette traditionnelle de poulet korma on utilise du yaourt, que diriez-vous de le remplacer par la crème coco. ? J’vous vois d’ici et mon intuition me dit que ça vous plaît.

Allez la petite  [petite -> euphémisme]  pipelette que je suis retourne au travail et vous souhaite un #HappyFriday – mais je vous laisse en bonne compagnie quand même !

• [ c r è m e    v é g é t a l e    c o c o ] •

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 20 min
  • Temps de cuisson 15 min

Boite à ingrédients :

  • 500 g de filet de poulet
  • 20 cl crème végétale coco (et gourmande) de Saint-Hubert
  • 100 ml d’eau
  • 100 g de mélange de noix de cajou et amandes natures
  • 2 citrons verts
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 càc de cumin
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 3 càs de curry
  • 3 feuilles de laurier
  • 30 g de noix de cajou torréfiées
  • 30 g de pistaches
  • 1 branche de coriandre

Préparation :

  1. Découper les filets de poulet en morceaux et les placer dans un saladier. Ajouter le jus de citron, le curry, la coriandre ciselée et réserver. Si possible faire mariner le poulet 1 à 2h avant.
  2. Préparer la pâte à base de noix de cajou et d’amandes. Placer les noix de cajou et les amandes dans un blender ajouter l’eau (100ml) et mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  3. Éplucher et émincer l’oignon avant de le faire revenir quelques minutes dans un filet d’huile d’olive accompagné, des gousses d’ail, du cumin, du gingembre et des feuilles de laurier.
  4. Ajouter les morceaux de poulet marinés et les faire saisir à feu vif quelques minutes. Réduire le feu et ajouter la pâte à base de noix de cajou/amandes et allonger avec un verre d’eau. Et enfin, ajouter la crème végétale coco et poursuivre la cuisson à feu doux.
  5. Avant de servir, ajouter sur le dessus des noix de cajou torréfiées, pistaches concassées et quelques feuilles de coriandre fraîche. Accompagner le poulet korma de riz blanc et pain pita… bonheur assuré !
Mon intuition me dit que… dans la série cuisine du monde, il ne faut pas que tu passes à côté de mon tajine tunisien au poulet ! #sendinglove

 

Barres de céréales maison (rondes) muesli, abricots secs et pistaches

Coucou ! Comment ça va en ce début de semaine ?

Avez-vous déjà fait vos barres énergétiques maison ? Voilà un moment que je voulais m’y essayer et…. après avoir essayé je me demande pourquoi – mais vraiment pourquoiiiiiii – j’ai attendu aussi longtemps. Des barres de céréalesoui chez moi les barres ont des formes rondes – hyper simples et rapide à réaliser ! C’est pas tout… elles disparaissent encore plus vite hihihi ! J’ai réalisé ces barres avec du Muesli, quinoa, abricots secs, pistaches….. et – bah oui j’vous garde toujours le meilleur pour la fin guys ^.^ – du choooooocoooolat blanc.

Ce qui est génial avec cette recette c’est que vous pourrez l’agrémenter de mille et une façons selon vos envies, goûts, humeurs. Vous n’êtes pas fan des abricots secs ? Aucun problème, que diriez-vous de cranberry ou de dattes ? Des barres à déguster avec un thé/café ou à emporter partout pour faire le plein d’énergie tout au long de la journée… ou encore à consommer au kilomètre 22 du Marathon de Paris ! Pourquoi le kilomètre 22 ?… j’sais pas ! Allez j’vous kiss, j’vous love, belle semaine & à tout bientôt les soleils !

• [ s l o w    f o o d ]  •

 

  • Recette pour 6 à 8 barres (tout dépend du moule que tu vas utiliser)
  • Temps de réalisation : 10 min
  • Temps de cuisson : 10 min
  • Prévoir une nuit au réfrigérateur

Boite à ingrédients :

  • 130g de Muesli aux abricots et graines gourmandes de Terres & Céréales bio
  • 40 g de quinoa
  • 60 g d’huile de coco
  • 50 g de sirop d’agave
  • 70 g d’abricots secs
  • 40 g de pistaches
  • 40 g de chocolat blanc

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Faire chauffer à feu doux dans une casserole l’huile de coco et le sirop d’agave.
  3. Concasser les pistaches et couper en morceaux les abricots secs.
  4. Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un saladier et ajouter le mélange tiède d’huile de coco/sirop d’agave.
  5. Verser la préparation dans les moules, bien tasser et placer au four 10 à 15 min.
  6. Laisser refroidir 1h, hors du four, et placer au réfrigérateur une nuit pour figer les barres.
Mon intuition me dit… que vous allez adorer les recettes à base de Muesli à découvrir sur le site Cuisine à l’Ouest !

 

Recette de lait de dattes

La datte est un fruit connu de tous. Combien sommes-nous réellement à profiter de ses bienfaits ?

Au Portugal on a pour coutume de dire qu’il existe autant de recettes de morue que de jours dans l’année. Dans les pays du Maghreb c’est un peu la même chose, les déclinaisons de la datte sont si nombreuses que l’on pourrait en consommer chaque jour de l’année sous une forme différente. A consommer fraîches ou sèches pour accompagner votre thé, au goûter, dans un tajine de poulet ou en dessert,… nombreuses sont les possibilités.

Sur le plan botanique, la datte est une baie, présentée sous forme de grappe. Elle provient du palmier dattier, appelé « arbre de vie » par les Chaldéens. La datte fait partie, avec l’olivier, des fruits anciens les plus connus puisqu’elle est cultivée depuis plus de 8000 ans.

Le dattier est l’une des rares plantes à pouvoir survivre dans le climat inhospitalier du désert avec des températures très élevées le jour et très basses la nuit. On peut dire de la datte, qu’elle est une vraie force de la nature, et que sa consommation ne peut nous faire que du bien. Il en existe des centaines de variétés et la plus connue et goûteuse, originaire de Tolga en Algérie et que l’on trouve dans le commerce, c’est la Deglet Nour ce qui signifie « doigt de lumière ».

C’est principalement sèches qu’elles sont commercialisées et consommées. Ce fruit à haute teneur énergétique, est une très bonne source de fibres alimentaires. La datte ne contient pas moins de 6 vitamines et 15 minéraux, rien que ça ! Riche en fer, magnésium, calcium, phosphore et potassium, vitamine A et B1. Elle est recommandée en cas d’anémie, pour la croissance, aide à combattre l’acné, favorise le transit intestinal. Au  Maghreb, les dattes sont fortement conseillées pour la grossesse et chez les personnes âgées. Un très bon aliment qui facilite le travail musculaire, il est aussi très apprécié des sportifs.

Séchées ou déshydratées, les dattes se conservent de 6 à 12 mois, selon la variété. Gardez-les dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière et de la chaleur. Mais surtout gardez toujours une petite boîte sur vous pour accompagner vos journées et faire le plein d’énergie. Faites de la datte votre meilleur allié !

Je vous propose aujourd’hui une recette simple à réaliser pour profiter de tous les bienfaits de ce fruit : un lait de dattes qui viendra merveilleusement accompagner petites douceurs ou simplement à consommer tout au long de la journée.

Boîte à ingrédients  :

  • 150 g de dattes
  • 500 ml de lait d’amandes
  • 2 càs de miel
  • 1 yaourt au soja

Préparation :
1. Dénoyauter et hacher les dattes au mixeur.
2. Ajouter un peu de lait en cours de mixage, pour aider à la liaison. Ajouter le restant de lait et le yaourt. Mixer très finement.
3. Passer au chinois pour ne récupérer que le liquide.
4. Servir chaud, tiède ou très frais dans des verres à thé, accompagné de douceurs après le repas ou à l’heure du thé.

Mon intuition me dit que… on s’prendrait bien une part de mon quatre quarts parfumé à la fleur d’oranger avec ce lait de dattes ! Tu en dis quoi ? :)