Comment cuisiner avec des fleurs ?

Aujourd’hui c’est la Saint-Valentin et ça n’aura échappé à personne ! Ce qui n’aura également échappé à personne c’est les fleurs, véritables stars en cette journée. Je vous propose donc de prendre le chocolat à contre pieds pour laisser place à de douces saveurs florales.

huuuummmm Comme une envie de printemps et de soleil dans votre assiette ? Faites-le arriver en avance avec l’une des tendances marquantes de 2018 : les fleurs comestibles. Au-delà d’une simple décoration colorée pour orner nos plats, les fleurs imposent leur parfum et leurs saveurs en cuisine pour notre plus grand plaisir. Échangez la tartiflette contre des fleurs de courgette farcies au chèvre, troquez la bûche contre un tiramisu à la fleur d’oranger et nettoyez cette tache de ketchup pour passer à une bien plus appétissante sauce à la fleur de sureau… Les fleurs prennent le pouvoir en cuisine!

Pourquoi cuisiner avec des fleurs ?

La présence des fleurs dans l’alimentation ne date pas d’aujourd’hui, elles sont utilisées depuis la préhistoire dans toutes sortes d’infusions et de macérations, et on en dénombre plus de 200 espèces comestibles.

Par leurs formes et leurs couleurs variées, les fleurs apportent un plaisir visuel tout en parfumant délicatement les assiettes. Largement utilisée en gastronomie pour décorer les plats, cette tendance culinaire apporte aussi une touche parfumée et originale pour accompagner les mets les plus fins. Inspirez-vous des grands chefs pour bluffer vos invités et apprenez à utiliser les fleurs au quotidien pour profiter de leurs bienfaits.

Quelles fleurs consommer en cuisine ?

Vérifiez toujours que les fleurs sont comestibles à l’aide d’un ouvrage de référence ou en les achetant prêtes à cuisiner dans le commerce. Voici quelques idées pour commencer :

  • Les fleurs et les feuilles de géraniums odorants apporteront une touche de rose, de citron et de noisette à vos desserts.
  • Les fleurs et les feuilles d’acacia – ne consommez pas leurs graines, qui sont toxiques – sont très parfumées et s’utilisent pour rehausser les recettes sucrées.
  • Reine du printemps, la violette apportera un goût subtil qui sublimera les desserts sucrés.
  • Les fleurs de courgettes feront de délicieux beignets pour toute la famille et se marient merveilleusement avec le fromage de chèvre.
  • Les fleurs de sureau peuvent servir à concocter une sauce originale qui accompagnera vos plats avec délicatesse – oubliez le ketchup !
  • Les pétales de rose serviront dans la préparation d’une confiture originale et délicate pour le petit-déjeuner ou pour accompagner un tea time raffiné.
  • Les fleurs de ciboulette, d’ail ou de trèfle sont idéales pour agrémenter un plat chaud ou servies crues en salade pour une touche de printemps bienvenue.
  • Enfin, côté tisanes et infusions, la camomille, la bergamote, la bourrache, le soucis et le trèfle rouge sont d’excellents « aliments santé » pour profiter des vertus des fleurs.

Comment les cuisiner ?

Avant tout rincez vos fleurs rapidement du bout des doigts sans trop les laisser tremper. Vous pouvez les incorporer crues dans vos salades pour une assiette colorée et croquante en déposant quelques fleurs ou pétales. Les fleurs sont également excellentes cuites en bouillon, à la vapeur et même accompagnées d’une viande, d’un poisson ou d’un risotto aux champignons auxquels elles infuseront leur parfum délicat. Les infusions et les tisanes aux fleurs sont fortement recommandées pour leurs nombreux bienfaits sur la santé, notamment pour favoriser le sommeil, la digestion et la minceur.

Où se les procurer et quelles précautions prendre ?

Vous trouverez des fleurs dans les marchés, les épiceries et les grandes surfaces mais il est important de les choisir biologiques et non traitées.

Vous pouvez les cultiver dans votre jardin ou les cueillir en pleine nature mais il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance des plantes pour éviter de s’intoxiquer – demandez l’avis de votre pharmacien en cas de doute. Évitez les sols pollués au bord des routes, cueillez-les hautes pour éviter les déjections d’animaux et sachez que les fleurs achetées chez les fleuristes sont fréquemment traitées et ne sont donc pas propres à la consommation. Enfin, il est important de noter que la consommation de fleurs est déconseillée chez les personnes allergiques au pollen.

Mon intuition me dit… alors que le printemps pointe timidement le bout de son nez, vous avez désormais quelques astuces pour préparer de jolis plats colorés tout en profitant des bienfaits des fleurs !