Ma rencontre avec le Chef étoilé Christian Lherm au Sofitel Lyon Bellecour

Peut-être avez-vous vu passer sur mes réseaux Mon gastronomie tour une opération qui réunissait 4 blogueuses pour représenter 4 destinations : Paris, Lyon Marseille et Ajaccio !

Je vous raconte tout ! Comme toutes les histoires la mienne a un début, elle commence à Paris gare de Lyon… Je m’installe dans le TGV dans quelques heures j’interview le Chef étoilé Christian Lherm qui officie dans les cuisines Les Trois Dômes au Sofitel Lyon Bellecour.

J’arrive au Sofitel, direction le 8eme étage ! Je pénètre en salle, un grand espace épuré nappé de blanc et là, le nom du restaurant prend tout son sens. Les 3 Dômes, le dôme de la charité et les 2 dômes de l’hôtel dieu, sont ceux que l’on voit depuis le restaurant qui offre une vue panoramique de toute beauté sur Lyon. Le Chef m’avouera d’ailleurs que cette vue à corser un peu son travail « avec une vue pareille c’est essentiel de garder l’attention du client dans l’assiette » moi je dis, alterner entre une bouchée et un coup d’œil sur la vue c’est tout à fait jouable Chef ! ;)

Le Chef a à cœur de mettre son talent à la portée des papilles de tous. Il met un point d’honneur à proposer des plats végétariens très facilement identifiables à la carte. Comme cette tourte de pommes de terre aux légumes de saison que je m’apprête à réaliser avec lui en cuisine. Il est 9h du matin, c’est déjà le feu en cuisine, la brigade est au garde à vous, les gazinières sont tout feu tout flamme, le bruit des casseroles résonnent… la rigueur est de mise ! Plus de place pour la rigolade.

 

• [  p a s s i o n  ,   p a r t a g e   &    e x c e l l e n c e   ] •

 

 

Il y a ma cuisine, enfin ma petite popote, celle de tous les jours et il y a celle de l’excellence. Alors, quand l’intuitive intrépide que je suis rencontre le Chef Christian Lherm le temps s’arrête pour un moment de partage que j’aurai aimé voir s’éterniser. Rien que le fait de le voir emporte-piècer des papates moi je suis aux anges… parce que ces papates je sais que c’est moi qui vais les manger hihihi !

J’observe le Chef, je l’écoute, ses gestes sont précis et délicats, sa voix résonne comme une mélodie teintée de gourmandise. Une complicité s’installe et j’aime à dérober les sourires du Chef face à quelques unes de mes étourderies de langage en cuisine.

On va parler étoile, pas celles que j’ai dans les yeux quand j’ai la chance de passer ce moment en cuisine, ou les étoiles filantes qui ne fond que passer. On va parler de celle qui est bien accrochée et brodée sur la blouse du Chef au niveau du cœur.

 

 

 

L’excellence c’est la première chose qui me vient à la bouche quand je démarre l’interview du Chef. « L’excellence, c’est le fruit de beaucoup de travail et de sacrifice, ce sont des gestes répétés des centaines de fois, de la passion, de la rigueur et c’est la synergie des talents de toute une équipe, parce que sans équipe on ne fait pas grande chose »  

Cette excellence c’est la promesse d’un moment gastronomique que j’attends impatiemment. Après une journée bien remplie le moment est venue de passer à table, tout se finit toujours autour d’un plat, non ? Les mots du Chef sur la première page du menu font monter la promesse d’un cran : «  Je vous invite à partager ma passion de la gastronomie où tradition et esprit d’ouverture se côtoient. Laissez-vous charmer par l’essence du plaisir l’alliance subtile des saveurs et des couleurs. Saurez-vous percer mon Jardin Secret ? »

  • Tradition : je démarre avec la célébre Quenelle de brochet, spécialitée Lyonnaise, et sa sauce Nantura aux écrevices. Poêlée de Tetragone.
  • Alliance subtile des saveurs : Noix de Sain-Jacques Fraîche Poêlées. Barigoule d’Artichauts aux légumes de saison et jus de barde réduit.
  • Jardin Secret : « De la Poire, rien de que la Poire » Pochée, en Galet Gianduja Noisette Sorbet Williams.
  • Plaisir : Sélection de fromages affinés « Renée Richard », pains et confitures.

C’est difficile pour moi de vous dérouler le menu ici, parce que rien que je ne pourrais vous écrire ne sera à la hauteur – il faut vivre l’expérience. Je referme donc ce chapitre, d’une belle rencontre, sur une promesse bien tenue !

J’ai ramené avec moi cette petite vidéo pour vous donner un aperçu de mon Gastronomie Tour Les Trois Dômes et merci à Noon Studio de m’avoir accompagné sur cette belle rencontre et pour la réal & prod de cette vidéo.

 

Mon intuition gourmande me dit que… J’vous kiss ! #sendinglove

 

Dans la famille des recettes réconfortantes, je voudrais la flamiche aux poireaux et saumon please !

Quiches, tartes, tourtes & Co… hello la famille des recettes simples, rapides et déclinables à l’infini en fonction des envies. Aujourd’hui on met le feu avec un four à 210°C et une flamiche dont l’épaisseur a de quoi faire rougir nos jolies bouilles de gourmands.

La bouille face – collée – à la vitre du four… je rêve d’être ce fromage qui fond de plaisir sur son lit de poireaux ! Et ouais, le fromage c’est so sexy.

Une recette que j’aime beaucoup préparer en hiver, pour son côté généreux & réconfortant. Je la cuisine habituellement, dans son plus simple appareil, nature… mais il semblerait que M’sieur saumon avait aussi envie d’être de la partie ! Extra.

• [  r a p i d e  ,   s i m p l e   &   r e c o n f o r t a n t  ] •

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 60 min
  • Cercle de 22 cm de diamètre et 4,5 cm d’épaisseur

Boîte à ingrédients :

  • 3 poireaux
  • 3 œufs
  • 300g de saumon
  • 2 càs. de crème épaisse
  • 60g de parmesan – ou plus ;)
  • 2 pincées de gros sel
  • 1 càc. de noix de muscade en poudre
  • Moulin à poivre

Pâte brisée :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre pommade
  • 1/2 càs. de sel
  • 90 ml d’eau
  • Cumin
  • 1 càc. de noix de muscade

Préparation :

  1. Couper les poireaux en tronçons de quelques centimètres de long, bien rincer à l’eau claire.
  2. Placer les poireaux dans un fait-tout, les recouvrir d’eau, ajouter le gros sel et faire cuire.
  3. Préchauffer le four à 210°C
  4. Préparation de la pâte : placer dans un saladier la farine et le beurre coupé en morceaux. Mélanger jusqu’à obtenir une préparation sableuse. Ajouter les épices et le sel. Ajouter l’eau et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Fariner le plan de travail et abaisser la pâte.
  6. Placer la pâte dans le moule et piquer le fond à l’aide d’une fourchette. Placer au four 10 à 15 minutes pour la précuire et obtenir une légère dorure.
  7. Bien égoutter les poireaux. Réserver.
  8. Faire dorer dans un filet d’huile d’olive les morceaux de saumon. Les placer sur un papier absorbant et réserver.
  9. Mélanger les poireaux, les œufs, la farine, la crème. Ajouter la noix de muscade et le poivre. Mélanger.
  10. Disposer les morceaux de saumon dans le fond de tarte et verser la préparation à base de poireaux.
  11. Ajouter le parmesan de façon à recouvrir tout le dessus de la flamiche et placer environ 30 minutes au four.
Mon intuition gourmande me dit que… you gonna love it et qu’il ne reste plus qu’a préparer la salade verte !  #love

 

 

 

Crevettes panées à la pistaches

h e l l o  s u n d a y !

Depuis mon burger au poulet pané à la pistaches je ne peux pas m’empêcher de paner tout ce qui passe, c’est devenu une véritable addiction, alors autant vous dire que les crevettes durant les fêtes n’y ont pas échappées… et je crois bien qu’elles ont aimé ça les coquines ! Malheureusement elles ne sont plus là pour en témoigner… too bad ^.^

Des crevettes panées à la pistache et moutarde au miel une recette à réaliser en un tour de main qui en jette pour l’apéro et brunch du dimanche !

• [  p i s t a c h e s  a d d i c t  ] •

 

  • Recette pour 4 à 6 personnes à partager
  • Temps de préparation 30 min
  • Temps de cuisson 5 min

Boîte à ingrédients :    

  • 400 g de crevettes
  • 200 g de pistaches non salées
  • 2 càs. de moutarde au miel Casino Délice
  • 2 œufs
  • 80 g de farine
  • Huile d’olive

Préparation :

  1. Décortiquer les crevettes en veillant à ne pas enlever la queue. Réserver au frais.
  2. Réduire les pistaches en poudre.
  3. Battre les œufs avec la moutarde.
  4. Disposer dans 3 assiettes ; la farine, les œufs battus et la pistache en poudre.
  5. Prendre les crevettes une à une et les rouler dans la farine, puis dans les œufs et enfin dans la poudre pistache.
  6. Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle. Une fois l’huile bien chaude, y faire revenir 1 à 2 min de chaque côté les crevettes.
  7. Placer les crevettes sur un papier absorbant pour enlever l’excédant d’huile avant de placer dans un grand plat à partager.
Mon intuition me dit que… on va faire un passage éclair en cuisine [se régaler] et profiter de son dimanche pour [prendre du temps pour soi] et créer tout plein de jolies choses du bout de ses doigts. Ma dernière réalisation; une broderie « I love tea » et toi c’est quoi le programme ? #fiveminutesforme #sendinglove

Comme un goût d’Italie avec ce tiramisu revisité à la crème de coco et abricots

Hello chérie coco !

Comment vas-tu ? J’ai une petite question pour toi en ce début de semaine. As-tu déjà réalisé une chantilly avec une crème de coco ?

Dans un de mes précédents articles je te parlais de ma passion pour la chantilly à base de crème de coco. Depuis que j’ai découvert – et réussi il faut bien le dire – ma première chantilly à base de crème de coco je ne m’en lasse pas et j’essaie tout ce qu’il est possible d’imaginer et de tester en cuisine. Ce qui a donné lieu, entre autres, à une surprenante mousse d’avocat à base de crème de coco. Tout ça sans compter la rupture de stock dans mon Casino Supermarché ! Just kidding hihihi !

Aujourd’hui madame coco a encore frappé pour remplacer les œufs montés en neige du traditionnel tiramisu italien. Bon, je t’avoue que j’ai aussi remplacé les biscuits boudoirs par des biscuits à thé et le café par du sirop de pêche/abricot… un tiramisu revisité, tu l’auras bien compris, avec une bonne dose de gourmandise et un soupçon d’intuition. Et tu sais quoi ? Il faut absolument que tu testes !#love

 

• [ c o m m e    u n    g o û t    d’ i t a l i e ] •

  • Recette pour 6 à 8 personnes
  • Temps de préparation : 30 min

Ingrédients :

  • 250 g de mascarpone Casino Saveurs d’Ailleurs
  • 400 g d’abricots
  • 40 g de sucre
  • 100 g de tea biscuits Casino
  • ​20 cl de lait de coco Casino Saveurs d’Ailleurs
  • Sirop pêche/abricot
  • ​1 citron vert ​

Préparation :

  1. Mélanger le mascarpone avec le sucre et 3 càs de sirop pêche/abricot. Réserver au frais.
  2. Monter le lait de coco en chantilly.
  3. Ajouter en 3 fois la chantilly de coco au mélange mascarpone en veiller à mélanger délicatement après chaque ajout.
  4. Dénoyauter les abricots et les découper en morceaux.
  5. Émietter les biscuits et les ajouter dans le fond des verrines, ensuite ajouter par dessus les morceaux d’abricots et une càs de sirop pêche/abricot par verrine. Ajouter à l’aide d’une poche à douille la préparation à base de mascarpone et chantilly coco.
  6. Ajouter des zestes de citron par dessus avant de servir bien frais.
Mon intuition me dit que… si tu as raté notre petit tour du monde avec Casino Supermarché, et sa gamme de produits Saveurs d’Ailleurs, cet été pas de panique tu peux toujours visiter le Mexique ici avec , ma recette de tortillas façon cupcake, et l’Asie ici, avec mes tartelettes de crevettes sautées, pousse de bambou et gingembre confit… des recettes aux associations de saveurs et présentation surprenantes à tester sans plus tarder !

#happyfood #sendinglove

 

 

Toast d’avocat, confiture de fraise et framboise intenses Bonne Maman

Hello !

Que diriez-vous d’une recette qui pourrait se résumer en 3 mots : simple, gourmande et originale ?

Simple et rapide à réaliser. Et oui il ne te faudra pas plus de 5 min pour réaliser ces toasts. J’ai pensé à supprimer l’étape du grille pain pour gagner du temps, et descendre sous la barre des 5 minutes pour le temps de préparation, mais impossible de se priver du bonheur intense de croquer dans des toasts croustillants.

Gourmande avec ses allures de petit déjeuner sucré. L’occasion de goûter à la nouvelle confiture Bonne Maman fraise framboise plus intense en fruit et moins sucrée.

Originale car on aurait plus tendance à associer la confiture avec des choses sucrées, mais mon petit bec gourmand qui raffole des associations sucrées/salées n’a pas pu s’en empêcher et je dois t’avouer que le résultat est surprenant. A tester de toute urgence ! J’ai utilisé la confiture de fraise framboise mais tu peux aussi réaliser cette recette avec de la confiture d’abricot, de myrtille ou encore de pêche et ça… bah c’est vraiment cool ! A chaque matin sa confiture ^.^

Pour réaliser ces toasts tu vas avoir besoin de pain, d’un avocat, de confiture fraise & framboise intenses Bonne Maman de graines de chia et de feuilles de basilic.

Faire toaster les pains et les badigeonner d’avocat écrasé. Ajouter des tranches d’avocat, de la confiture, des graines de chia, des feuilles de basilic et le tour est joué !

• [ a v o c a d o   t o a s t ] •

Mon intuition me dit… merci à Bijoux Chérie pour ce superbe bracelet en forme de fleur que j’adore et qui ne quitte plus mon petit poignet ! #flowerpower