Browsing Tag:

fromage

Mes intuitions salées/ poissons/ RECETTES

Moules de Bouchot de la Baie du Mont Saint-Michel et fondue de poireaux au fromage

Pas mal de recettes iodées arrivent sur le blog en ce mois de décembre. On commence avec une escapade sur la Baie du Mont Saint-Michel avec les Moules de Bouchot accompagnées d’une fondue de poireaux au fromage.

J’ai grandi dans ma chère et tendre région Haut-de-France à quelques kilomètres de la Baie de Somme. Petite, les dimanches en bord de mer et le passage chez le poissonnier en fin de journée pour acheter des moules avant de reprendre la route était une tradition pour clôturer le weekend avec un repas iodée à la maison.

J’adorais la façon dont ma mère préparait les moules je les trouvais uniques. Pour moi les moules, en dehors de la maison, c’était le fameux « moules/ frites » souvent nature au vin blanc. A la maison tout prenait une autre dimension avec des moules à l’huile d’olive, coriandre, sauce tomate et ras el hanout. Un bonheur !

Comment préparer des moules ?

L’idéale c’est déjà de les cuisinier fraîches le jour même. Mais si le temps manque sache que tu peux les conserver au réfrigérateur jusqu’à 2 jours. La préparation des moules demande un peu de temps parce qu’il te faudra les nettoyer et les inspecter une à une. A l’aide d’un couteau gratter les coquilles pour enlever les petits filaments que l’on appelle « Byssus » ou « barbe ». Les rincer soigneusement à l’eau claire et frotter les coquillages pour enlever toutes traces de sable.

Jeter toutes les moules ouvertes ou avec la coquille cassée, elles ne sont pas bonnes à la consommation. Lors du rinçage jeter également toutes les moules qui remontent à la surface de l’eau, également impropres à la consommation.

Sache que la cuisson des moules ne nécessite pas d’eau. La cuisson, en cocotte ou à la vapeur, est très rapide 5 à 10 min maximum et les moules vont relâcher de l’eau. Une fois que toutes les moules sont ouvertes, c’est good. Jeter toutes les moules qui ne se sont pas ouvertes lors de la cuisson et surtout, surtout conserver et réutiliser le jus de cuisson pour préparer une sauce ou, comme dans la recette ici, préparer la fondue ta de poireaux.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 personnes  
  • Temps de préparation 45min
  • Temps de cuisson 35min

Boîte à ingrédients :

  • 2L de Moules de Bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel (soit 1/2L par personnes)
  • 4 poireaux
  • 1 gousse d’ail
  • 2 échalotes
  • 1 càs. de moutarde
  • 200g de camembert
  • 40g de beurre
  • Branches de persil plat
  • 1 pincée de fleur de sel
  • Moulin à poivre

Préparation :

  1. Gratter et laver les moules.
  2. Éplucher et couper en fines rondelles les échalotes.
  3. Dans une marmite faire fondre 20g de beurre et ajouter les rondelles d’échalote.
  4. Faire revenir quelques minutes avant d’ajouter les moules et une pincée de fleur de sel.
  5. Mélanger, couvrir la marmite et laisser cuire 5 à 10min.
  6. Une fois que les moules sont ouvertes ajouter, hors du feu, le persil ciselé et mélanger.
  7. Récupérer le jus de cuisson et réserver les moules au chaud.
  8. Couper les poireaux en rondelles et rincer soigneusement à l’eau claire.
  9. Faire revenir dans une marmite la gousse d’ail dans du beurre.
  10. Ajouter les poireaux et faire revenir quelques minutes.
  11. Ajouter le jus de cuisson des moules, la moutarde et laisser cuire 25min en remuant de temps en temps.
  12. Ajouter le camembert couper en morceaux en milieu de cuisson.
  13. Dresser dans une assiette creuse la fondue de poireaux ajouter les moules sur le dessus et un tour de moulin à poivre avant de servir.

Mon intuition gourmande me dit que…. Tarte rustique poire et caramel

Plats/ RECETTES SALEES

Crumble salé de légumes de saison et morbier

Bonjour les soleils ! Qu’avez-vous prévu ce weekend ? Est-ce un weekend bien rangé où vous avez tout planifié ou un des ces weekends où on se laisse aller ?

Je suis une maniaque de l’organisation : je planifie, je to do list, je collectionne les carnets/bloc notes/agendas, je check, je stabilote, j’affiche…  Je pense que c’est important de s’organiser un minimum surtout lorsque l’on se fixe des objectifs, qu’ils soient dans la vie pro ou vie perso, et que l’on souhaite les atteindre.

Et d’un autre côté il est tout aussi important de savoir lâcher prise et de se laisser aller. C’est sur quoi je travaille et c’est le chemin que j’ai choisi de prendre surtout (et plus que jamais) depuis que j’ai quitté le milieu des agences de com avec mes semaines de 60h pour me consacrer à mes projets dont j’ai tellement hâte de vous parler. Ça explique aussi pourquoi je suis un peu plus présente ici !

Bref, tout ça c’est un peu comme en cuisine non ? Tout est une question de dosage et d’équilibre (et ce n’est que mon avis of course) il faut une dose d’organisation, un soupçon de désinvolture, un peu de magie, de la passion et beaucoup d’amour. Vivre dans l’instant et voir où le vent nous mène… Le plus important c’est de se lever le matin et de pouvoir se dire « je suis là où je dois être & je fais ce pour quoi je suis faite ». 

Je vous laisse avec cette recette de crumble salé aux légumes de saison et morbier et vous souhaite un excellent weekend rempli de douceur, de sourires et de gourmandise ! #sendinglove

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 20 min
  • Temps de cuisson 35 min

Boîte à ingrédients :         

  • 1/2 brocoli
  • 1/2 chou-fleur 
  • 1 morbier AOP Casino
  • 1 panais
  • 60g de beurre
  • 90 g de farine
  • 50 g de noix en poudre
  • ½ oignon
  • 1 branche de persil
  • Huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Éplucher et couper le panais en morceaux. Couper le brocoli et le chou-fleur en morceaux.
  3. Faire revenir l’oignon émincé dans un filet d’huile d’olive.
  4. Ajouter les morceaux de panais, de chou-fleur, de brocolis et le persil haché.
  5. Saler, poivrer et faire revenir à feu vif 7 min.
  6. Mélanger le beurre, la farine et les noix réduites en poudre du bout des doigts jusqu’à obtention d’une pâte sableuse.
  7. Placer les légumes et morceaux de morbier dans un plat allant au four.
  8. Ajouter la pâte sableuse sur le dessus de façon à recouvrir tous les légumes.
  9. Enfourner 30 min le crumble.
Mon intuition gourmande me dit que… si jamais tu es plutôt sucré crumble framboise et poire parfumé à la fleur d’oranger !

Plats

Croquette de patate douce au cœur fondant au fromage

Hello weekend, Hello you ! La semaine dernière j’étais sur le Salon International de l’Agriculture à cuisinier la banane de Guadeloupe & Martinique. La fleur d’oranger et le miel donnaient la note à la banane dans mes bouchées avec la feuille de brick toute croustillante. Les cranberries et le chocolat blanc se faisaient de l’œil dans mes cookies ultra moelleux.

La cuisine n’a pas de frontière… elle incarne des valeurs universelles ou le mot partage règne en maître ! J’aime puiser dans cette richesse que le monde nous offre pour concocter des recettes simples aux saveurs sans frontière.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de croquettes de patate douce qui nous rappellent la cuisine antillaise avec un cœur tout fondant au fromage… il n’y a que la cuisine qui a se pouvoir magique de mettre nos yeux « on fire » et faire fondre nos papilles de bonheur !

 

• [ c o e u r  –  f o n d a n t   a u    f r o m a g e  –  à  p r e n d r e ] •

 

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour environ 20 croquettes
  • Temps de préparation 20 min
  • Temps de cuisson 35 min

Ingrédients :

  • 500 g de patate douce
  • 400 g de pomme de terre
  • 1 oignon
  • 1 bouquet de persil
  • 1 mimolette casino 
  • Œuf
  • Chapelure
  • Farine
  • Huile de tournesol
  • Sel

Préparation :

  1. Éplucher les patates douces et les pommes de terre.
  2. Les faire cuire 20 min dans un grand volume d’eau salé. Égoutter et laisser refroidir.
  3. Écraser les patates douces et les pommes de terre à l’aide d’une fourchette. Ajouter l’oignon ciselé très finement et le persil haché. Mélanger.
  4. Former des boules avec la paume des mains.
  5. Découper des morceaux de mimolette et les enfoncer dans le centre des croquettes. Bien refermer.
  6. Paner les croquettes en les roulant dans ; la farine, l’œuf battu et enfin la chapelure.
  7. Faire revenir 5 à 7 minutes les croquettes dans une huile bien chaude en veillant à les tourner pendant la cuisson pour que toutes les faces soient bien dorées.
  8. Servir les croquettes chaudes accompagnées d’une salade.
Mon intuition me dit que… ça va fondre de plaisir tout ça, tout ça ! #sendinglove

Plats/ RECETTES

Burger de poulet pané à la pistaches, tomates vertes et sauce moutarde

Si il y a bien un appel auquel je ne résiste pas c’est à celui du burger ! Alors quand RichesMonts me lance un appel pour un #deficulinaire autour de la thématique du burger j’aime autant vous dire qu’ils ont tapé à la bonne porte… ou plutôt dans la bonne cuisine ! Quand j’apprends une fois sur place que la thématique est « réaliser le burger le plus gourmand »…  je fonds comme du fromage et en parlant de fromage la marque a lancé depuis peu un fromage spécial Burgers et Croques. Des tranches plus fines, carrées et qui fondent plus rapidement pour une ambiance raclette toute l’année ! Là je dis oui !

Il me semble inutile de te demander si tu aimes les burgers car rares sont ceux qui n’en raffolent pas. Mais pourquoi la burger mania fait telle rage en France ? Le burger initialement classé au rang de sandwich et associé a la « mal bouffe » à relevé le challenge d’une montée en gamme pour proposer des recettes de gourmets. Il a aussi levé le cliché du burger fast-food réservé aux jeunes. Aujourd’hui tout le monde consomme ce produit et il est à présent au menu de nombreux restaurants.

Allez et puis tandis, je me risque à te poser quand même la question.. juste pour voir ;) les burgers tu aimes ?

Comme pour la plupart des défis culinaires je découvre les ingrédients à disposition quelques minutes avant le défi et alors autant vous dire que j’adoooooooore ça et que c’est dans ces moments là je suis le plus créative. Un peu comme quand tu ouvres ton frigo, que tu n’as pas fait les courses (merci aux semaines de 50 heures de taf!) et que tu vas devoir réaliser le défi de préparer un repas avec un oeuf, 2 carottes et des olives. Voilà comment avec Florence de My Parisian Kitchen nous avons sorti de nos petites toques ce burger gourmand au poulet pané à la pistache accompagné d’une sauce moutarde. De prime abord l’alliance des saveurs peut sembler surprenante mais elles se marient à merveille en bouche. Alors je vous laisse découvrir la recette et j’espère qu’elle sera bientôt dans vos assiettes !

• [  b u r g e r   l o v e r s  ] •

 

  • Recette pour 2 burgers
  • Temps de préparation : 30 min 
  • Temps de cuisson : 15 min 

Boîte à ingrédients :

  • 2 pains à burger
  • 40 g de pistaches
  • 20 g d’amandes
  • 2 tranches de fromage RichesMonts (ou 4 à raison de 2 par burger)
  • 2 petites escalopes de poulet
  • 1 tomate verte
  • Feuilles de laitue
  • 1 oeuf
  • farine
  • 2 càs. de moutarde
  • 40 g de crème liquide fluide
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive

Préparation :

  1. Mélanger la moutarde et la crème liquide. Réserver au frais.
  2. Mixer les pistaches et les amandes pour obtenir une fine poudre et placer dans une assiette creuse. Ajouter du sel et du poivre, mélanger.
  3. Placer la farine dans une assiette creuse et l’oeuf battu dans une autre et y rouler les escalopes de poulet, d’abord dans la farine puis dans l’oeuf. Enfin, rouler le poulet dans la poudre pistache/amande.
  4. Faire revenir les morceaux de poulet panés dans l’huile. Retourner une fois croûte bien doré et laisser dorer de nouveau. Privilégier une cuisson lente à feu doux pour que les escalopes soient bien cuites à l’intérieur et pour ne pas brûler la panure.
  5. Éteindre le feu et ajouter les tranches de fromage RichesMonts. Couvrir la poêle et laisser fondre le fromage.
  6. Faire toaster le pain. Badigeonner le pain du bas avec la sauce à base de moutarde, déposer les escalopes panées à la pistache, des fines tranches de tomates et des feuilles de laitue.
  7. Saupoudrer de pistaches concassées et refermer le burger…. il ne te reste plus qu’à passer à table !
Mon intuition me dit que… on va avoir besoin de frites maison pour accompagner ce burger !

 

 

RECETTES/ Soupe

Deviens un as de la soupe et de l’art du topping – recette de soupe aux 5 légumes

La soupe c’est bien la recette la plus simple à réaliser mais quand on n’a pas l’habitude quelques petites astuces pourraient bien être utiles. Comme pour tout, c’est aussi une question de pratique plus tu pratiqueras en cuisine plus tu testeras des choses – en acceptant aussi que parfois ça rate – plus tu t’épateras toi-même ! Je te propose aujourd’hui la base de la base, un grand classique dans l’histoire de la soupe : une soupe de légumes. Avec mes petites astuces pour te détacher de la recette et apprendre toi même à varier les plaisirs !

Avant toute chose il convient de catégoriser les soupes. Pour moi il y a 3 grandes familles :

  • Soupe de légumes frais mixés comme celle que je vous fais partager plus bas !
  • Soupe à base de légumineuses (légumes secs : lentilles, pois, fèves et haricots…)
  • Potage avec des morceaux de légumes non mixés dans lesquels on peut aussi retrouver des morceaux de viande, vermicelle & co.

Pour t’accompagner dans ton processus de « je deviens un as de la soupe » je te ferai partagerer rès bientôt une recette à base de légumineuses avec une soupe de lentilles de corail et lait de coco et la délicieuse chorba Algérienne de maman Poire et Cactus avec du boulgour et de la viande de bœuf !

Les soupes peuvent se manger chaudes ou froides et petite astuce -> si tu souhaites garder ta soupe plus longtemps ne mets aucun aliment à base de crème, lait ou fromage pendant la cuisson. Nous viendrons les ajouter à la dernière minute quand nous sortirons notre soupe du réfrigérateur ! Ainsi tu pourras conserver ta soupe 4 à 5 jours au réfrigérateur sans problème.

Pour moi impossible de te parler de soupe et de ne pas te parler de topping. Le topping c’est la « final touch » ton effet whaouuuuuu…. c’est ce que tu vas venir ajouter sur ta soupe avant de la servir et de la déguster. Sur les soupes épaisses le topping c’est hyper/mega/super important parce que déjà visuellement bah.. c’est C.A.N.O.N et ça vient surtout apporter une petite touche gourmande. Parfois une touche croquante aussi qui apporte un joli contraste en bouche avec la douceur du velouté.

En matière de topping c’est toi le chef il n’y a pas de règle.. en fait si… il y en a une : tu mets ce que tu aimes !!! Noix de cajou, fromage, herbes, oignons frits, croûtons, chips de légumes, dés de dinde, graines… Niveau topping je m’éclate et je me lâche total – activation mode improvisation – comme par exemple ma soupe de brocoli et pomme avec son topping de raisins secs et amandes effilées. Alors allez-y, lâchez-vous et éclatez-vous… écoutez votre intuition gourmande et laissez-la vous guider !

  • Temps de préparation : 10 min
  • Temps de cuisson : 30 à 40 min

Boîte à ingrédients :

> La base pour une soupe de légumes :

  • 2 pommes de terre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon rouge
  • 1 branche de coriandre (facultatif) – tu peux soit ne pas en mettre ou choisir une autre herbe aromatique comme le persil ou même ajouter une branche de céleri. Personnellement je trouve que ça vient donner du goût et du caractère à la soupe.
  • 1 cube de bouillon de légumes – j’utilise les bouillons aux légumes Jardin Bio sans sel/sans gluten.
  • 600 ml d’eau
  • Poivre au moulin
  • Sel (sauf si tu utilises un bouillon cube qui contient déjà du sel)

> Légumes  :

  • 1 poireau
  • 3 carottes
  • 1 courgette
  • 1 navet

Tu peux varier les légumes en fonction des plaisirs. Juste faire attention aux quantités pour avoir la bonne consistance au niveau de la soupe surtout si tu ajoutes des ingrédients qui contiennent plus d’eau, comme la tomate par exemple. Mieux vaut au départ réduire la quantité d’eau si tu n’es pas sûr et en ajouter en cours de cuisson si nécessaire et si tu trouves la consistance de la soupe trop épaisse. Prenons un exemple à partir de la liste d’ingrédients juste au-dessus. Si tu veux une soupe avec juste des poireaux et carottes tu peux supprimer la courgette et le navet, doubler la quantité de carottes et ajouter 1/2 poireau. L’idée c’est vraiment d’équilibrer au niveau du poids. Quand tu enlèves quelque chose il faut essayer d’ajouter son équivalent en poids. Toujours utiliser des légumes de saison, parce que UN ils ont meilleur goût et DEUX c’est un comportement écoresponsable « je consomme donc je suis » !

> Topping :

  • croûtons natures
  • Gorgonzola – ou un autre fromage, c’est toi qui décides !
  • Poivre au moulin
  • Quelques feuilles de coriandre (facultatif)

Comme je te disais juste plus haut au niveau du topping c’est toi le chef, ici c’est une idée de topping mais en soi tu peux y ajouter ce que tu veux !

Step by step

Step 1 – nettoyer et couper les légumes : éplucher les carottes, le navet, oignon, gousses d’ail et pommes de terre. Couper la partie verte du poireau et son extrémité. Couper les 2 extrémités de la courgette. Laver tous les légumes et la coriandre à l’eau claire. Couper les légumes en morceaux grossiers (inutile de couper les gousses d’ail).

Step  2 : placer tous les légumes dans une marmite. Ajouter la branche de coriandre entière, les gousses d’ail, le cube de bouillon de légumes et l’eau. Couvrir et laisser cuire à feu moyen 30 à 40 min. Vérifier la cuisson en plongeant un couteau dans les morceaux de pomme de terre.

Step 3 : passer le tout au mixeur. Goûter, saler et poivrer si nécessaire. Attention au sel surtout si tu utilises un bouillon qui contient déjà pas mal de sel !

Step 4 –  le dressage/topping : verser la soupe dans les bols et ajouter les croûtons, quelques morceaux de gorgonzola, une feuille de coriandre, un coup de moulin à poivre et servir de suite pendant que la soupe est bien chaude avec le gorgonzola tout fondant sur les croûtons !

Astuce topping : j’ai choisi du gorgonzola dans mon topping parce que j’adore ça et je trouve qu’il se marie bien avec les légumes mais tu peux utiliser n’importe quel fromage et laisser libre cours à ton imagination : gouda, parmesan, comté, morbier, roquefort, brie.. soit tu coupes de petits morceaux (surtout pour les fromages à pâte molle) soit tu râpes le fromage au-dessus de ta soupe avant de servir (comté, gouda, parmesan…).

Mon intuition me dit que tu vas aussi aimer ma soupe de butternut au lait de coco et crevettes épicées ! Ici on se lâche, on est complètement foufou avec des crevettes épicées au ras el hanout pour le topping !