Dans la famille des recettes réconfortantes, je voudrais la flamiche aux poireaux et saumon please !

Quiches, tartes, tourtes & Co… hello la famille des recettes simples, rapides et déclinables à l’infini en fonction des envies. Aujourd’hui on met le feu avec un four à 210°C et une flamiche dont l’épaisseur a de quoi faire rougir nos jolies bouilles de gourmands.

La bouille face – collée – à la vitre du four… je rêve d’être ce fromage qui fond de plaisir sur son lit de poireaux ! Et ouais, le fromage c’est so sexy.

Une recette que j’aime beaucoup préparer en hiver, pour son côté généreux & réconfortant. Je la cuisine habituellement, dans son plus simple appareil, nature… mais il semblerait que M’sieur saumon avait aussi envie d’être de la partie ! Extra.

• [  r a p i d e  ,   s i m p l e   &   r e c o n f o r t a n t  ] •

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 60 min
  • Cercle de 22 cm de diamètre et 4,5 cm d’épaisseur

Boîte à ingrédients :

  • 3 poireaux
  • 3 œufs
  • 300g de saumon
  • 2 càs. de crème épaisse
  • 60g de parmesan – ou plus ;)
  • 2 pincées de gros sel
  • 1 càc. de noix de muscade en poudre
  • Moulin à poivre

Pâte brisée :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre pommade
  • 1/2 càs. de sel
  • 90 ml d’eau
  • Cumin
  • 1 càc. de noix de muscade

Préparation :

  1. Couper les poireaux en tronçons de quelques centimètres de long, bien rincer à l’eau claire.
  2. Placer les poireaux dans un fait-tout, les recouvrir d’eau, ajouter le gros sel et faire cuire.
  3. Préchauffer le four à 210°C
  4. Préparation de la pâte : placer dans un saladier la farine et le beurre coupé en morceaux. Mélanger jusqu’à obtenir une préparation sableuse. Ajouter les épices et le sel. Ajouter l’eau et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Fariner le plan de travail et abaisser la pâte.
  6. Placer la pâte dans le moule et piquer le fond à l’aide d’une fourchette. Placer au four 10 à 15 minutes pour la précuire et obtenir une légère dorure.
  7. Bien égoutter les poireaux. Réserver.
  8. Faire dorer dans un filet d’huile d’olive les morceaux de saumon. Les placer sur un papier absorbant et réserver.
  9. Mélanger les poireaux, les œufs, la farine, la crème. Ajouter la noix de muscade et le poivre. Mélanger.
  10. Disposer les morceaux de saumon dans le fond de tarte et verser la préparation à base de poireaux.
  11. Ajouter le parmesan de façon à recouvrir tout le dessus de la flamiche et placer environ 30 minutes au four.
Mon intuition gourmande me dit que… you gonna love it et qu’il ne reste plus qu’a préparer la salade verte !  #love

 

 

 

Crevettes panées à la pistaches

h e l l o  s u n d a y !

Depuis mon burger au poulet pané à la pistaches je ne peux pas m’empêcher de paner tout ce qui passe, c’est devenu une véritable addiction, alors autant vous dire que les crevettes durant les fêtes n’y ont pas échappées… et je crois bien qu’elles ont aimé ça les coquines ! Malheureusement elles ne sont plus là pour en témoigner… too bad ^.^

Des crevettes panées à la pistache et moutarde au miel une recette à réaliser en un tour de main qui en jette pour l’apéro et brunch du dimanche !

• [  p i s t a c h e s  a d d i c t  ] •

 

  • Recette pour 4 à 6 personnes à partager
  • Temps de préparation 30 min
  • Temps de cuisson 5 min

Boîte à ingrédients :    

  • 400 g de crevettes
  • 200 g de pistaches non salées
  • 2 càs. de moutarde au miel Casino Délice
  • 2 œufs
  • 80 g de farine
  • Huile d’olive

Préparation :

  1. Décortiquer les crevettes en veillant à ne pas enlever la queue. Réserver au frais.
  2. Réduire les pistaches en poudre.
  3. Battre les œufs avec la moutarde.
  4. Disposer dans 3 assiettes ; la farine, les œufs battus et la pistache en poudre.
  5. Prendre les crevettes une à une et les rouler dans la farine, puis dans les œufs et enfin dans la poudre pistache.
  6. Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle. Une fois l’huile bien chaude, y faire revenir 1 à 2 min de chaque côté les crevettes.
  7. Placer les crevettes sur un papier absorbant pour enlever l’excédant d’huile avant de placer dans un grand plat à partager.
Mon intuition me dit que… on va faire un passage éclair en cuisine [se régaler] et profiter de son dimanche pour [prendre du temps pour soi] et créer tout plein de jolies choses du bout de ses doigts. Ma dernière réalisation; une broderie « I love tea » et toi c’est quoi le programme ? #fiveminutesforme #sendinglove

Quand le pruneau d’Agen s’invite dans ton Super Bowl avec des associations de saveurs surprenantes

Hello, Hello les sunshine !

Il y a peu de temps je vous faisais partager la tournée du FoodTruck Super bowl sur mes réseaux sociaux. 6 bowls à déguster dans tout Paris et un seul objectif; trouver l’ingrédient mystère et… se régaler  – en fait 2 objectifs, le deuxième n’étant pas très compliqué hein #smileycleindoeil –  Alors qui avait trouvé ce fameux ingrédient mystère ? Je sais que cet ingrédient n’avait pas échappé aux yeux de Lynx que vous êtes et qu’il n’a pas fallu très longtemps à certain d’entre vous pour deviner une fois la photo des 6 bowls sur mes réseaux.

 

Alors pour ceux qui auraient raté la tournée je vous propose une petite session rattrapage. Vous connaissez tous mon petit – gros – penchant pour le sucré/salé ? Je peux vous dire que j’ai été ravie puisque l’ingrédient mystère à trouver était le Pruneaux d’Agen. Parmi les 6 bowl proposés le Sashimi a trouvé grâce à mes papilles. Je n’aurais jamais tenté l’association saumon/pruneau, bien que mes expériences en cuisine soient nombreuses, mais j’ai été bluffée ! Mon bowl coup de cœur parmi les 6 qui étaient proposés.

 

Issu d’un terroir unique le pruneau d’Agen est produit sur 6 départements du territoire du Sud-Ouest de la France et bénéficie d’une IGP (Indication géographique protégée) une distinction qui garantie que cette petite merveille est exclusivement obtenue à partir de vergers de Prunes d’Ente plantés dans les zones délimitées de production et qu’elles sont séchées, conditionnées et transformées par les entreprises implantées obligatoirement dans ce même territoire. L’IGP un véritable gage de qualité!

 

Le pruneau est un aliment du quotidien et sa teneur en magnésium et en anti-oxydant en font un allié de taille au quotidien. Je le consomme tel quel en snacking à certain moment de la journée, au petit déjeuner, dans mes boissons, en salade, en plat… les déclinaisons sont nombreuses. Bref, le pruneau c’est un peu mon BFF ! Le pruneaux d’Agen est une merveille en association salée/sucrée. Je vous ai d’ailleurs concocter une recette pour les fêtes, elle ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez sur le blog #staytuned.

 

Je vous propose de revenir en image sur la tournée du FoodTruck Super Bowl avec une brève vidéo à la fin de cet article ainsi que la recette du Sashimi bowl avec une mayonnaise maison aux pruneaux d’Agen à tomber à la renverse. Rien que ça ! ♡

 

• [ l e   p r u n e a u  d ‘ A g e n   ç a   v o u s   v a   b i e n ! ] •

  • Recette pour 1 bowl
  • Temps de préparation 40 mn

Boîte à ingrédients :

  • 15 g de Pruneaux d’Agen émincés
  • 15 g de courgette en ruban
  • 15 g de chou rouge
  • 30 g de riz basmati cuit
  • 30 g de saumon cru façon sashimi
  • Éclats de wasabi

Pour la mayonnaise aux pruneaux d’Agen :

  • Quelques Pruneaux d’Agen dénoyautés
  • 10 cl d’huile de tournesol
  • 1 jaune d’œuf
  • Sel & poivre

Préparation :

  1. Disposer dans un bol 30g de riz basmati cuit au préalable.
  2. Ajouter 30g de saumon cru façon sashimi, 15g de courgette en ruban et 15g de pruneaux d’Agen émincés.
  3. Préparer la mayonnaise aux pruneaux d’Agen et s’assurer que les ingrédients sont à température ambiante au préalable : mélanger le jaune d’œuf, un peu de sel et de poivre, fouetter en versant peu à peu l’huile pour épaissir la mayonnaise. Mixer les pruneaux d’Agen jusqu’à l’obtention d’une pâte, les incorporer à la mayonnaise et disposer 2 cuillères de mayonnaise dans le bol.
  4. Parsemer d’éclats de wasabi en guise de « final touch »
Mon intuition me dit que… le pruneau fait son show à Agen en 2019 une 15ème édition que je n’ai pas l’intention de rater ! E toi ?

Tendance bowl mon petit bonheur gourmand et simple du jour !

Coucou les soleils !

Cette semaine je vous faisais partager un bonheur simple en cuisine sur mon compte instagram. Une gourmandise fruitée qui se rapproche de la tendance « bowl ». Impossible que vous n’en ayez pas entendu parler, la tendance ayant fait son apparition il y a quelques années maintenant . Peut-être êtes-vous vous-même devenues des adeptes de ces « bowl healthy » tout plein de bonnes choses ?

Le principe est simple : mettre tous les ingrédients d’un repas complet et souvent équilibré dans un bol. Très souvent ce sont des ingrédients crus, fruits et légumes, coupés en morceaux qui sont privilégiés et joliment disposés. Ce qui explique peut-être que cette tendance a conquis en premier lieu les végétariens. Une association de saveurs et de textures qui donne des arcs-en-ciel comestibles #jesuisunelicorne difficile donc de ne pas succomber.

Un smoothie bowl pour le p’tit déj, un bouddha ou power bowl pour le déj, un bowl cake pour le petit creux du goûter et un poke bowl pour le dîner. Une chose est certaine, il y en a pour tous les goûts. On parle même d’un avènement d’un nouvel art de vivre. Nouvel art de vivre tendance ou pas tendance tant que c’est bon moi ça me va !

Mais d’où vient cette tendance ? Nul doute que le bol trouve son origine dans la culture asiatique qui n’a attendu aucune tendance pour servir des plats complets dans un seul et même récipient. Avant d’arriver chez nous le « bol » est passé par les États-Unis pour récupérer au passage le « w » avant de traverser tout l’Atlantique – comment ? Je ne sais pas, peut-être sur le dos d’une tortue ^.^  –  et venir délicatement trouver une place de choix sur nos tables et ce pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous ,mais moi j ‘ai autant de plaisir à choisir un bol qu’à choisir une pièce maîtresse de ma garde-robe ! Coming soon ma sélection de bol du moment dans ma rubrique tendance en cuisine.

Et si on revenait à mon petit bonheur simple ? Aujourd’hui pas de recette avec étape 1, 2, 3… étape 27 : dressage hihihi ! La seule chose dont vous aurez besoin c’est de votre intuition gourmande.

Un bol avec du fromage blanc et un mélange de fruits frais de saison sur lesquels j’ajoute une cuillère de sirop d’agave mais tu peux aussi mettre du miel. Aujourd’hui j’avais envie de raisin et des toutes dernières mirabelles. Ensuite j’ajoute tout plein de graines, fruits secs, baies… en fonction de ce que j’ai et en fonction de mon humeur et envie. Dans mon bol du jour la pistache est venue donner avec merveille la note au raisin noir !

 

• [ b o n h e u r   s i m p l e ] •

 

 

J’en profite pour vous faire partager mon dernier sac à main coup de coeur, depuis le temps que je le voulais ce sac en rotin ! En revanche mon placard n’est pas content du tout, mais alors pas du tout, et crie « god give me some space I can’t breath » #sorry

Mon intuition me dit que…. tu devrais jeter un œil à ma recette green smoothie bowl banane, épinard et ananas !

J’vous kiss !

 

Aux origines du goût avec Jardin Bio, recette de salade sucrée/salée de lentilles vertes !

Hello ! Mon intuition gourmande me dit qu’on aurait besoin d’un peu de soleil dans l’assiette ce weekend ! Pas vrai ?

Du champ à l’assiette, une bien jolie phrase mais pas que ! Du champ à l’assiette c’est les garanties traçabilité des produits Jardin Bio qui nous propose, aux travers de son opération aux origines du goût, d’aller à la rencontre de ses producteurs aux quatre coins de la France et du bassin méditerranéen !

Aux origines du goût il y a des Hommes, des passions, des savoir-faire et de l’amour [beaucoup d’amour] qui se transmettent de génération en génération ! Je vous propose de partir en Vendée à la rencontre des lentilles de Pascal Gury, cultivateur bio pour Jardin Bio depuis 2018, et de découvrir ma recette [soleil sucrée/salée] de salade de lentilles vertes.

Moi toutes ces couleurs ça me fait terriblement envie ! Toutes ces couleurs, c’est autant de saveurs qui s’entremêlent et danse sur nos papilles. Let’s dance ! Un bon weekend à tous mes soleils ! #sendinglove

 

• [ a u x    o r i g i n e s   d u   g o û t ] •

 

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 25 min
  • Temps de cuisson : 30 min

Boîte à ingrédients :

  • 200 g de lentilles vertes Jardin Bio – merci Pascal Gury !
  • 150 g de feta
  • 1/2 grenade
  • 1 nectarine
  • 1 avocat
  • 1/2 oignon rouge
  • 3 càs d’huile d’olive
  • Quelques feuilles de basilic frais
  • 1 càs de pur jus de citron Jardin Bio
  • 2 càs de sirop d’agave
  • 3 càs de graines de chia
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Faire cuire les lentilles dans 3 fois leur volume d’eau (1 verre de lentilles = 3 verres d’eau ). Verser les lentilles dans une casserole, ajouter l’eau, porter à ébullition et laisser cuire les lentilles 20 à 25 min. Sortir du feu, égoutter et laisser refroidir les lentilles.
  2. Rincer et découper en tranches la nectarine. Découper en cubes l’avocat et la feta. Éplucher et détacher les graines de la grenade. Émincer finement l’oignon et ciseler le basilic. [ Rincer, découper, détacher, émincer, ciseler…. waouuuu ça en fait du travail dis donc ! Mais ne t’inquiète pas, tu commences par préparer tout ce dont tu as besoin sur ton plan de travail, ingrédients, planche à découper, couteau, bol… et la préparation ne te prendra que quelques minutes. Tout est question d’organisation !]
  3. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et ajouter le jus de citron, l’huile d’olive et le sirop d’agave. Parsemer de graines de chia et de basilic, sel et poivre.
Mon intuition me dit que… tu vas aussi aimer ma recette douceur salade de petits pois, tomates séchées et pêches