Browsing Tag:

blog

gâteaux/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES/ tartes sucrées/ WAIT FOR IT

Tarte aux fraises maison et zeste de citron vert

La saison des fraises est officiellement ouverte ! Quoi de mieux qu’une bonne tarte aux fraises maison pour fêter ça :) Simple, rapide à réaliser et délicieusement gourmande avec cette crème pâtissière parfumée à la fleur d’oranger et des zestes de citron vert pour une touche de pep’s… irrésistible.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour moule rectangulaire de 12X30cm
  • Temps de préparation 30min
  • Temps de cuisson 30min

Ingrédients :                                             

  • 1 barquette de fraise gariguette
  • 1 citron vert

Pâte sablée :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 70 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel

Crème pâtissière :

  • 250ml de lait entier
  • 50g de sucre roux
  • 3 jaunes d’œuf
  • 30g de maïzena
  • 2càs. d’eau de fleur d’oranger

Préparation :

Préparation de la pâte sablée : sortir le beurre du réfrigérateur minimum 30 min avant de vous mettre derrière les fourneaux. Dans un saladier mélanger le sucre glace et le beurre puis ajouter la farine, l’œuf et une pincée de sel. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Former une boule que vous replacez dans le saladier, couvrir et mettre au réfrigérateur une petite demi heure minimum. Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Placer la pâte dans un moule beurré et fariné. Enlever au couteau le surplus et foncer la pâte. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et cuire la pâte à blanc 15 min environ à 180°. Laisser refroidir avant de démouler.

Préparation de la crème pâtissière : dans une casserole porter à ébullition le lait. Séparer les blancs des jaunes d’œuf. Mélanger les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse et ajouter progressivement la maïzena. Mélanger. Ajouter la moitié du lait encore bouillant et mélanger délicatement, une fois la crème bien souple verser dans la casserole avec l’autre restant de lait. Replacer la casserole sur feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Attention de ne pas trop faire chauffer la crème, il faut qu’elle reste bien souple. La retirer du feu et continuer à remuer pour la faire refroidir plus vite et ainsi stopper la cuisson. Ajouter la fleur d’oranger, mélanger, filmer au contact pour éviter que la crème ne croute, et la placer au réfrigérateur.

Montage de la tarte : étaler la crème pâtissière sur la pâte et disposer les fraises. Ajouter le zeste et le jus du citron vert sur les fraises avant de servir.

Mon intuition gourmande me dit que… tartelettes fruits rouges et crème citron !

chocolat/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Recette de gâteau au chocolat sans four

Une recette de gâteau au chocolat sans four toute simple qui nécessite peu d’ingrédient. Ça faisait un moment que j’avais envie de tester cette recette, bien que je sois équipée d’un four à la maison. Un gâteau au chocolat réalisé dans une casserole il fallait absolument que je teste et je dois dire que le résultat est bluffant !

La cuisson de ce gâteau peut être délicate en fonction des plaques de cuisson qu’il faut plutôt bien maitriser. Je conseille quoi qu’il arrive de le cuire à la plus basse températurepossible, de bien surveiller la cuisson, surtout lorsque tu réalises le gâteau pour la première fois, et de finaliser le tout couvercle fermé et feu éteint. Ce dernier va permettre de finaliser la cuisson douce et d’éviter de cramer le fond du gâteau ;)

Pour les quantités donné dans la recette, j’ai utilisé une casserole en inox Mutine Cristel de 19cm de diamètre. Résultat : un gâteau ultra moelleux sur la partie inférieure et une couche encore toute fondante, qui apporte de la gourmandise, sur la partie supérieure. Un délice !

Pour ce premier essai j’ai beurré et fariné le fond et les parois de la casserole, mais je ne suis pas certaine que ça soit indispensable avec le revêtement en inox de mes casseroles Cristel. Je ferai le test sur une prochaine recette, d’ailleurs je me laisserai bien tenter par un gâteau citron ou marbré, affaire à suivre les soleils #sendinglove

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation 15min
  • Temps de cuisson 40min

Ingrédients :

  • 180g de chocolat noir
  • 2 œufs
  • 200g de farine
  • 80g de sucre
  • 70g d’huile d’olive (possible de le remplacer par du beurre fondu)
  • 125ml de lait
  • 1 càs. de levure chimique
  • 1 pincée de fleur de sel

Préparation :

  1. Faire fondre le chocolat au bain-marie
  2. Mélanger les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  3. Ajouter l’huile d’olive, le sel, le lait et mélanger.
  4. Mélanger la farine et la levure, tamiser et ajouter à la préparation liquide.
  5. Bien mélanger jusqu’à obtention d’une texture lisse et homogène.
  6. Ajouter le chocolat fondu, mélanger.
  7. Beurrer légèrement la casserole et fariner.
  8. Couvrir et laisser cuire environ 40min à feu très doux.
  9. Bien surveiller la cuisson, tout dépend de la puissance des plaques.
  10. Couper le feu et laisser la casserole avec le couvercle fermer pour finaliser la cuisson douce et éviter que le fond du gâteau ne brûle.
  11. Une fois le gâteau cuit démouler de la casserole et déguster !

Mon intuition gourmande me dit que… Recette du véritable chocolat chaud maison !

Chroniques/ green life/ Mes intuitions salées

Mon fait-tout est fait en quoi ? L’utilisation de l’inox en cuisine.

Nous sommes de plus en plus attentifs à ce que nous mangeons et la prise de conscience face à ce qui se trouve dans nos assiettes semble être sur la bonne voie. La même conscience n’est pas encore tout à fait accordée aux matériaux que nous utilisons pour faire mijoter tous nos bons petits plats de saison et faits maison

Pourtant tous les matériaux ne se valent pas, tant sur le plan de la santé que sur celui de l’hygiène et du goût. Petit tour de table de nos casseroles, poêles et autres cocottes, façon « Que choisir ? » ;) 

Les poêles antiadhésives, sur une base aluminium ou tout inox sont revêtues de Téflon ou PTFE qui permet l’anti-adhérence de l’article de cuisson. Le PTFE n’est en soit absolument pas toxique, ce qui peut l’être en revanche ce sont les solvants qui servent à le faire adhérer au support (inox ou aluminium). Ces solvant peuvent parfois contenir du PFOA (perfluorooctanoïque) ou PFOS (perfluorooctanesulfonique) qui sont des substances qui, une fois la poêle mise en chauffe, vont s’évaporer et être potentiellement toxique qui l’utilisateur.

Il reste quelques applicateurs en France tels que CRISTEL qui garantissent leurs articles de cuisson sans PFOA ni PFOS lors de leur application. Le gage d’un article sain pour l’homme et son environnement. En outre, CRISTEL propose le rechapage de l’article anti-adhérent quand celui-ci est usé, ce qui évite de jeter l’article mettant ainsi fin à l’obsolescence programmée.

Le revêtement céramique, lui, n’est pas suffisamment résistant à l’utilisation, il a tendance à facilement s’user et reste difficile à contrôler en cuisson car trop conducteur de chaleur. En outre, le plomb et le cadmium contenus dans ce revêtement peuvent finir dans la nourriture que nous ingérons et par conséquent dans notre organisme. Il en est de même pour l’aluminium et le cuivre. 

Parmi tous les matériaux l’inox semble être le plus sûr pour la cuisson de nos aliments et pour notre santé. L’inox, alliage de fer et de carbone, est un acier inoxydable. À cet alliage, on peut ajouter d’autres éléments, comme du chrome, qui a la particularité de résister à la corrosion, c’est-à-dire à la rouille, et du nickel qui améliore les propriétés mécaniques. On y trouve également du molybdène ou du titane qui améliorent la résistance aux températures extrêmes.

Depuis que j’ai essayé l’inox, je ne peux plus me passer de ce mode de cuisson. L’inox présente de nombreux avantages. Il permet de cuisiner sans ajout de matière grasse pour une cuisine saine et équilibrée. Les valeurs nutritionnelles ainsi que les saveurs et les couleurs des aliments sont préservées en totalité. L’inox n’émet aucune toxine au contact des aliments ce qui garantit un usage quotidien et sûr.

Solide, écologique, haut de gamme… avec un bon entretien ce métal, particulièrement résistant, a une longue durée de vie. Le temps ne semble absolument pas avoir d’emprise sur lui puisque c’e­­­st un matériau qui conserve son brillant au fil des années. Cerise sur le gâteau, et pas des moindres, le nettoyage de l’inox est facile et rapide. Quand la température de cuisson de cuisson est respectée, les aliments n’adhèrent pas ce qui facilite le nettoyage. Il passe également au lave-vaisselle sans problème.

L’inox, robuste et inoffensif pour nos petits corps, si toutefois vous choisissez un inox de qualité. La mention « inox 18/10 » permet de s’en assurer. Pour l’inox 18/10, le 18 correspond à un ajout de 18% de chrome et le 10 correspond, lui, à un ajout de 10% de nickel. Il existe d’autres types d’inox, comme le  18/0 ou le 18/8, le 18/10 étant de meilleure qualité adaptée à la cuisson.

Aujourd’hui il existe de nombreuses marques et je dois avouer que mon chouchou en la matière c’est CRISTEL pour de nombreuses raisons ; une entreprise française, engagée, basée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs qui propose différentes gammes de produits au design très attrayant et élégant. Pour plus de détails je vous invite à consulter mon article sur la maison CRISTEL ses valeurs et son engagement quotidien.

 

Et du coup ! bah !… moi je profite de mes dernières tomates cerises de la saison. Une cuisson sans matière grasse, déglacée simplement au vinaigre balsamique. Une pincée de fleur de sel, à servir sur une tranche de pain et une bonne burrata… le début du bonheur ! 

Mon intuition gourmande me dit que… Ma visite à l’usine Cristel, matériel de cuisine haut de gamme en inox made in France !

fruits/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES/ tartes sucrées

Tartelettes fruits rouges et crème citron

Les fruits rouges ma passion, on profite des dernières fraises pour réaliser une recette ultra simple et qui en jette. Une pâte sablée à réaliser en un tour de main, une crème citron gourmande et acidulée, des fruits… pour un dessert à l’effet wahouuu garanti !

  • Difficulté ★★☆☆
  • Recette pour une dizaine de tartelettes
  • Temps de préparation 60 min
  • Temps de cuisson 30 min
  • Temps de pause 30 min

Boîte à ingrédients :

  • Fraises
  • Framboises
  • Groseilles
  • Quelques feuilles de menthe ou basilic

Pâte sablée :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 70 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel

Crème citron :

  • 2 citrons
  • 2 citrons verts
  • 3 œufs
  • 100 g de sucre
  • 1 c à s de maïzena

Préparation :

Préparation de la pâte sablée : sortir le beurre du réfrigérateur minimum 30 min avant de vous mettre derrière les fourneaux. Dans un saladier mélanger le sucre glace et le beurre puis ajouter la farine, l’œuf et une pincée de sel. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Former une boule que vous replacez dans le saladier, couvrir et mettre au réfrigérateur une petite demi heure minimum. Détacher de petites boules de pâte et l’étaler directement dans les moules à tartelettes avec les doigts.

Cuisson de la pâte sablée : piquer les fonds de tartelette avec une fourchette. Faire cuire la pâte à blanc 15 min environ à 180°. Laisser refroidir avant de démouler.

Préparation de la crème citron : rincer les citrons, zester un citron et un citron vert. Mettre le jus des citrons et les zestes dans une casserole, ajouter le sucre et la maïzena. Faire chauffer à feu doux tout en remuant. Une fois que votre préparation s’épaissit sortir du feu, laisser refroidir et ajouter les œufs. Remettre sur le feu et continuer à remuer jusqu’à obtenir d’une crème épaisse. Laisser refroidir la crème citron, filmer au contact et placer au réfrigérateur 1h environ.

Montage : tapisser le fond des tartelettes avec la crème citron. Ajouter les groseilles, fraises et framboises. Ajouter quelques gouttes de citron, des zestes et feuilles de menthe ou basilic.

Mon intuition gourmande me dit que… Tarte rustique poire, caramel beurre salé et éclats de noisette !

chocolat/ gâteaux/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Gâteau au chocolat, patate douce et banane !

La banane et le chocolat c’est plus un secret pour personne c’est LE combo p.a.r.f.a.i.t. Aujourd’hui je vous parle d’une recette recette gourmande présentée sur le stand de La Coopérative Agricole pour la Banane de Guadeloupe & Martinique sur le Salon International de l’Agriculture 2020. Du chocolat, de la banane mais aussi de la patate douce, le goût de ce dernier est très subtil et son utilisation me permet de réduire les quantités de sucre dans la recette mais aussi de travailler sur une texture de gâteau à la fois légère, aérienne et moelleuse.

Ce gâteau, quel succès !

Un visiteur, à la chevelure grisonnante qui laisse deviner le nombre de générations qui nous séparent, s’arrête sur le stand. Il goûte le gâteau chocolat banane, reste silencieux quelques secondes et semble même ne plus être avec nous (est-ce que je vais devoir appeler les secours ? hihihi !) Il finit par s’adosser au comptoir, se penche vers moi comme si il voulait me murmurer un secret à l’oreille. Il me livre une anecdote de son enfance dans le brouhaha du salon. « ooooh la banane…. quand j’étais enfant je mettais des morceaux de banane dans du pain avec de la pâte à tartiner au chocolat » il s’arrête, se redresse et soupire. Sans un mot le hochement de sa tête et son sourire témoignent du délice de cette gourmandise. Il a les yeux qui brillent.

Je souris du bout des lèvres, je faisais la même chose petite et mes expériences faisaient beaucoup sourire ma mère. Mais je souris aussi parce que je suis attendrie, mon gâteau a « touché » les papilles de ce monsieur, il l’a fait voyager et ému en lui rappelant des souvenirs d’enfance.

Ce monsieur, touche ma sensibilité exacerbée en plein cœur, et me rappelle en quelques secondes toutes les raisons pour lesquelles la cuisine tient une place immense dans ma vie. La cuisine émeut, réveille les sens, elle nous touche, elle n’a pas de couleur, pas d’âge, pas de frontière elle est de l’ordre de l’émotionnelle mais surtout universelle !

Allez viens on s’aime… viens on partage ce super gâteau chocolat banane.

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour une dizaine de crêpes
  • Temps de préparation 10min
  • Temps de pause 60min
  • Temps de cuisson 45min
  • Moule rectangulaire de 20x20cm

Boîte à ingrédients :

  • 100 g de farine
  • 150g de chair de patate douce
  • 2 à 3 bananes de Guadeloupe & Martinique (soit environ 250g)
  • 200g de chocolat noir
  • 50g de sucre cassonade
  • 80g de beurre
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de bicarbonate alimentaire
  • 1 pincée de sel

Préparation :

  1. Four préchauffé à 180°C pour la cuisson du gâteau.
  2. Éplucher la patate douce, la découper en cubes et la cuir à la vapeur.
  3. Mélanger la farine, le sel et le bicarbonate dans un saladier.
  4. Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.
  5. Ajouter le sucre et mélanger.
  6. Laisser tiédir avant d’ajouter les œufs et mélanger.
  7. Ajouter en 2 à 3 fois la préparation à base de chocolat à la farine. Bien mélanger.
  8. Écraser la patate douce et l’ajouter à la préparation.
  9. Découper des rondelles de bananes et mélanger délicatement.
  10. Verser l’appareil dans un plat beurré et fariné.
  11. Enfourné, dans un four chaud, 45min
  12. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Mon intuition gourmande me dit que…. Bouchées croustillantes, crème de banane parfumée à le fleur d’oranger !