boissons/ Mes intuitions sucrées/ RECETTES

Crapaudine des montages : thé Grec des montagnes

Coucou les soleils, comment ça va ? Ceux qui me suivent sur mes réseaux savent que je suis partie en Crête cet été. Un vrai petit bout de paradis et aussi le paradis des amoureux de la bouffe puisqu’on y mange merveilleusement bien. J’ai découvert que l’olivier régnait en maître sur l’île avec pas moins de 60 oliviers pour 1 habitant.

J’ai également découvert que l’espérance de vie en Crête fait partie des espérances de vie les plus longues en Europe. Les crétois le doivent en partie au climat, à la douceur de vivre, l’alimentation… à défaut de pouvoir m’installer là-bas (pour le moment!) je me suis dit que ça serait pas mal de rapporter avec moi un peu d’espérance de longévité par la nouriture. Je suis revenue avec une valise pleine de bonnes choses dont des huiles d’olive, du miel des montages et tout, et tout… et l’excédent de bagage en euros qui va avec of course. Mais bon, comme on dit le bonheur n’a pas de prix hein ;)

Durant mon séjour j’ai été intriguée par leur thé Grec des montagnes. Une plante vivace qui pousse en altitude, aussi appelée « crapaudine des montages », aux vertus médicinales et qui à la réputation d’être le meilleur thé d’Europe. On en trouve dans tous les placards des grecs qui la consomment depuis l’antiquité.

Une plante riche en anti-oxydants, en fer et en huiles essentielles, c’est un parfait allié pour lutter contre les maux de l’hiver tels que les rhumes, sinusites et autres infections respiratoires. Elle booste également le système immunitaire et est excellente pour le système digestif. Inutile, donc, de vous dire que cette petite merveille faisait aussi partie du voyage lors de notre retour en France. Mais j’ai vu qu’il était tout à fait possible d’en commander dans certaines épiceries en ligne n’hésitez pas à me laisser un petit mot si vous souhaitez avoir les bonnes adresses pour commander.

• [ c r a p a u d i n e   d e s   m  o n t a g n e s  ] •

L’infusion est la meilleure manière d’apprécier ce thé. Il ne faut utiliser que les feuilles et les fleurs de la plante (certain grecs utilisent aussi les tiges). Traditionnellement on le consomme dans de l’eau bouillante avec 1 cuillère de plante fraîche et une cuillère de plante séchée – sachant que j’ai n’ai pu rapporter avec moi que des plantes séchées – laisser infuser 5 minutes pour apprécier tout le bouquet aromatique de cette petite merveille du bassin méditerranéen. A consommer froid ou chaud mais personnellement je le préfère tout chaud avec une rondelle de citron et une pointe de miel ! Et je confirme que ce thé, sans chichi, est divin.

Mon intuition gourmande me dit que… gaufres réalisées avec une boisson végétale à base de cajou !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply