Recette de flan pâtissier complétement chocolat

Sexy, intense, délicieux, suave, florale, harmonieux, rond, complexe, fruité, onctueux, doux, noble….. sont autant de mots pour décrire le chocolat et la liste est looooooooongue.

Le chocolat fait partie de ces choses qui mettent en alerte l’ensemble de nos sens. Que dirais-tu d’une recette complétement chocolat ? Un flan pâtissier au chocolat jusqu’au bout des doigts de la pâte.

Pour cette recette, j’ai utilisé du lait d’amande qui vient apporter un petit plus, fin et subtile, en bouche et une pâte sablée au cacao. C’est la pâte que je fais pour mes tartes au chocolat et aux fruits. Elle ne garde pas son croquant à la cuisson, puisqu’on fait tout cuire en même temps (ce qui n’est pas le cas pour les tartes avec pâtes sablées pour lesquelles on cuit d’abord la pâte et que l’on vient garnir après) mais le côté sablé me plaît bien et je la préfère, à la pâte brisée, pour les flans.

 

 

• [ m e   r a c o n t e   p a s   d e   f l a n ] •

 

  • Difficulté ★★☆☆
  • Recette pour un moule de 20cm de diamètre et 4,5cm de hauteur
  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 30 min
  • Temps de pause : 1 nuit

Boîte à ingrédients pour la pâte :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • une pincée de sel
  • 70g de sucre glace
  • 1 oeuf
  • 3 càs de poudre de cacao non sucré

Boîte à ingrédients pour l’appareil:

 

  • 1L de lait d’amande
  • 100 g de sucre cassonade
  • 150g de chocolat
  • 90g de maïzena
  • 3 oeufs

Préparation de la pâte :

  1. Mélanger le beurre et le sucre glace.
  2. Mélanger la farine, le sel et la poudre de cacao.
  3. Ajouter la farine au mélange beurre/sucre.
  4. Ajouter l’œuf et bien pétrir jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Former une boule et mettre au réfrigérateur minimum 30 min.
  6. Fleurer le plan de travail puis abaisser la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
  7. Placer la pâte dans le moule.3 œufs

Préparation du l’appareil :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Faire chauffer le lait.
  3. Mélanger le sucre et les œufs.
  4. Ajouter la maïzena et bien mélanger au fouet.
  5. Verser le lait chaud dans le mélange oeuf, farine et bien mélanger.
  6. Faire chauffer à feu doux dans une casserole sans cesser de remuer jusqu’à ce que le tout épaississe.
  7. Ajouter le chocolat en morceaux hors du feu et mélanger.
  8. Verser par dessus la pâte et enfourner 30min.
  9. Bien laisser refroidir hors du four et laisser reposer au réfrigérateur une nuit pour que le flan prenne.

 

 

Mon intuition gourmande me dit que… me raconte pas de flan, je sais que t’as du chocolat !

 

 

 

Crumble framboise et poire parfumé à la fleur d’oranger

On se retrouve aujourd’hui [en ce 14 février] avec une recette de crumble gourmand framboise et poire parfumé à la fleur d’oranger. J’ai réalisé mon crumble avec un mélange farine et poudre d’amande pour rendre le tout encore plus gourmand. Une recette réalisée dans ma très jolie mini cocotte Cristel.

Je vous parlais de ma visite chez Cristel dans un de mes précédents articles, et au delà du design des différentes collections, la cuisson reste le point le plus important de la gamme de produits de la marque.

L’utilisation de ma mini cocotte pour cette recette présente 2 grands avantages ; la cuisson et l’esthétisme. Une cuisson homogène, rapide et parfaite de notre crumble grâce à son fond 5 couches. Avec ses courbes très élégantes on passe directement du four à la table et je la trouve parfaite accompagnée d’un joli bouquet et de bougies #smileycliendoeil

Je ne suis pas particulièrement pour fêter la Saint-Valentin à tout prix – le truc qu’on entend souvent c’est « on a pas besoin d’un jour en particulier de l’année pour se dire combien on s’aime » – certes… mais je suis plutôt du genre à toujours voir les choses sous leurs meilleurs angles. Alors prenons cette fête comme une opportunité pour se rappeler combien il est important de passer du temps avec ceux que l’on aime.

Nos quotidiens frénétiques nous empêchent parfois  [souvent] d’apprécier l’instant. Prenons le temps, d’un instant, pour apprécier la beauté de ce jour… Et puis si on ne mange pas ce crumble gourmand ce soir on trouvera un moment pour le préparer avec amour ce weekend ?!? Faites de chaque jour, un jour spécial !

 

• [ c o c o t t e   i n    l o v e ] •

 

 

  • Difficulté ★☆☆☆
  • Recette pour 2 personnes
  • Temps de réparation : 15 min
  • Temps de cuisson : 20 min

Boîte à ingrédients :

  • 30 g de farine
  • 40 g de poudre d’amande
  • 30 g de beurre
  • 30 g de sucre
  • 80 g de framboises congelées
  • 2 poires
  • 1 càs. fleur d’oranger
  • 1/2 sachet de sucre vanillé

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C
  2. Mélanger avec le bout des doigts dans un saladier la farine, le beurre, le sucre et la poudre d’amande jusqu’à obtention d’un mélange sableux. Réserver.
  3. Peler et découper les poires en morceaux. Les disposer avec les framboises dans la mini cocotte Cristel. Ajouter le sucre vanillé et la fleur d’oranger.
  4. Ajouter le mélange sableux par dessus de façon à tout recouvrir.
  5. Enfourner environ 20 min. Une fois le crumble doré sur le dessus il est prêt !
  6. Laisser légèrement refroidir avant de disposer la mini cocotte sur la table et de déguster.
Mon intuition gourmande me dit que… on va passer peu de temps en cuisine pour profiter un max du dîner !

Partant pour revisiter la recette de tatin classique avec des kakis ?

h e l l o   t u e s d a y . . .  h e l l o   s n o w . . . !

Comment ça va les soleils ? C’est bientôt la fin de la saison des kakis, mon fruit préféré de la saison & mon rayon de soleil en hiver, et ça me rend un peu triste tout ça.

Quand j’ai une pensée un peu tristounette j’ai pour habitude de générer une pensée positive pour contre balancer et créer un équilibre. Parce que tout est question d’équilibre que ce soit en cuisine, avec l’équilibre des saveurs et des couleurs, ou dans nos vies au quotidien – team #positivemind hand’s up !

Alors j’me dis qu’il faut laisser dame nature faire son travail et profiter de ce que chaque saison a à nous offrir. Apprécier le doux souvenir que le kaki nous aura laissé. Le désirer profondément, au fil du temps qui passe, pour le retrouver comme si c’était la première fois la saison prochaine.

Mon premier kaki, à chaque nouvelle saison, a vraiment un goût particulier… il a un goût de bonheur et l’expression « il faut voir la pluie pour apprécier le soleil » prend tout son sens.

Bon, cela étant dit, il nous reste quand même encore un peu de temps pour profiter des kakis et ce weekend c’était la régalade à la casa avec une tatin revisitée. Du caramel, une pâte feuilletée, des kakis… un four, des potes [parce que le bonheur ça se partage]… et le tour est joué !

J’ai utilisé le kaki Ribera del Xùquer AOP, ferme et croquant, il tient bien la cuisson. Cette variété de kaki est cultivée en Espagne au bord du fleuve Jùcar. Fruit du plaqueminier, un arbre originaire de Chine – pour la blague, j’ai pensé pendant longtemps que les kakis poussaient dans des kakitier hihihi. Le kaki, ce fruit cultivé depuis plus de 2500 ans, est gorgé de vitamines. Sans pépin, sans noyaux, ferme et croquant il s’emporte partout – pour le déjeuner ou pour la petite pause du goûter ! Et vous, vous connaissez ce fruit ? #teamkakiforvever ou pas ?

• [  k a k i   r i b e r a   d e l   x ù q u e r   a o p ] •

 

  • Recette pour 6 personnes
  • Temps de préparation 30 min
  • Temps de cuisson 40 min
  • Moule de 25 centimètres de diamètre

Boîte à ingrédients :

  • Une pâte feuilletée
  • 150 g de sucre
  • 50 g d’eau
  • 4 kakis
  • 1 citron vert bio non traité

Préparation :

  1. Placer le moule à l’envers sur la pâte feuilletée et découper un cercle dans la pâte du même diamètre que le moule.
  2. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et réserver.
  3. Préchauffer le four à 180°C.
  4. Préparation du caramel – bien surveiller le caramel pendant toute la durée de la préparation  :  verser le sucre et l’eau froide dans une casserole bien propre. Porter à ébullition sans remuer. Une fois que le caramel commence à se former remuer très délicatement, en remuent la casserole, pour mélanger au caramel le restant de sucre. Sortir du feu dès que le caramel est prêt et plonger le cul de la casserole dans une eau glacée pour stopper la cuisson.
  5. Verser, tout de suite, le caramel dans le fond du moule.
  6. Disposer en rosace les kakis, découpés en rondelles, par dessus le caramel.
  7. Recouvrir avec la pâte feuilletée et enfourner 30min.
  8. Sortir du four et retourner la tatin.
  9. Avant de servir, ajouter des zestes de citron vert qui apporterons une petite touche de peps !
Mon intuition gourmande me dit que… dans la famille des recettes rapides et simples à réaliser on s’ferait bien une version de tarte salée avec ma flamiche aux poireaux et saumon #soleil & #love dans vos #coeurs

Dans la famille des recettes réconfortantes, je voudrais la flamiche aux poireaux et saumon please !

Quiches, tartes, tourtes & Co… hello la famille des recettes simples, rapides et déclinables à l’infini en fonction des envies. Aujourd’hui on met le feu avec un four à 210°C et une flamiche dont l’épaisseur a de quoi faire rougir nos jolies bouilles de gourmands.

La bouille face – collée – à la vitre du four… je rêve d’être ce fromage qui fond de plaisir sur son lit de poireaux ! Et ouais, le fromage c’est so sexy.

Une recette que j’aime beaucoup préparer en hiver, pour son côté généreux & réconfortant. Je la cuisine habituellement, dans son plus simple appareil, nature… mais il semblerait que M’sieur saumon avait aussi envie d’être de la partie ! Extra.

• [  r a p i d e  ,   s i m p l e   &   r e c o n f o r t a n t  ] •

  • Recette pour 4 à 6 personnes
  • Temps de préparation : 30 min
  • Temps de cuisson : 60 min
  • Cercle de 22 cm de diamètre et 4,5 cm d’épaisseur

Boîte à ingrédients :

  • 3 poireaux
  • 3 œufs
  • 300g de saumon
  • 2 càs. de crème épaisse
  • 60g de parmesan – ou plus ;)
  • 2 pincées de gros sel
  • 1 càc. de noix de muscade en poudre
  • Moulin à poivre

Pâte brisée :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre pommade
  • 1/2 càs. de sel
  • 90 ml d’eau
  • Cumin
  • 1 càc. de noix de muscade

Préparation :

  1. Couper les poireaux en tronçons de quelques centimètres de long, bien rincer à l’eau claire.
  2. Placer les poireaux dans un fait-tout, les recouvrir d’eau, ajouter le gros sel et faire cuire.
  3. Préchauffer le four à 210°C
  4. Préparation de la pâte : placer dans un saladier la farine et le beurre coupé en morceaux. Mélanger jusqu’à obtenir une préparation sableuse. Ajouter les épices et le sel. Ajouter l’eau et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Fariner le plan de travail et abaisser la pâte.
  6. Placer la pâte dans le moule et piquer le fond à l’aide d’une fourchette. Placer au four 10 à 15 minutes pour la précuire et obtenir une légère dorure.
  7. Bien égoutter les poireaux. Réserver.
  8. Faire dorer dans un filet d’huile d’olive les morceaux de saumon. Les placer sur un papier absorbant et réserver.
  9. Mélanger les poireaux, les œufs, la farine, la crème. Ajouter la noix de muscade et le poivre. Mélanger.
  10. Disposer les morceaux de saumon dans le fond de tarte et verser la préparation à base de poireaux.
  11. Ajouter le parmesan de façon à recouvrir tout le dessus de la flamiche et placer environ 30 minutes au four.
Mon intuition gourmande me dit que… you gonna love it et qu’il ne reste plus qu’a préparer la salade verte !  #love

 

 

 

Recette de poulet korma à la crème végétale coco

h e l l o    s u n s h i n e  !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler et de vous faire partager mon coup de cœur de la rentrée – oui, oui la rentrée chez moi c’est en octobre…bon ok je suis en retard ! – Depuis que j’ai découvert cet été la crème végétale coco, dernière innovation produit chez Saint-Hubert, je vois la vie en coco. Je me lève coco & je me couche coco #truestory. Si ça continue comme ça je me transforme en noix de coco ou en danseuse polynésienne telle une vahiné en chantant over the rainbow ahaha je vous entends d’ici « mais qu’est-ce qu’elle a encore fumé celle-là »… ben d’la coco voyons ;)

En version sucrée dans des gâteaux ou salée dans une soupe, une tarte, un cake, une quiche, un gratin… les utilisations et déclinaisons avec la crème coco sont nombreuses. Mais je vais vous dire pourquoi j’ai complètement craqué pour cette crème végétale épaisse et gourmande. Vous connaissez mon penchant pour les recettes sucrées/salées – ce n’est plus un secret pour personne – l’utilisation de la crème coco dans des préparations salées vient apporter cette petite sweet touch et gourmande que j’aime tant !

Dans la recette traditionnelle de poulet korma on utilise du yaourt, que diriez-vous de le remplacer par la crème coco. ? J’vous vois d’ici et mon intuition me dit que ça vous plaît.

Allez la petite  [petite -> euphémisme]  pipelette que je suis retourne au travail et vous souhaite un #HappyFriday – mais je vous laisse en bonne compagnie quand même !

• [ c r è m e    v é g é t a l e    c o c o ] •

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation 20 min
  • Temps de cuisson 15 min

Boite à ingrédients :

  • 500 g de filet de poulet
  • 20 cl crème végétale coco (et gourmande) de Saint-Hubert
  • 100 ml d’eau
  • 100 g de mélange de noix de cajou et amandes natures
  • 2 citrons verts
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 càc de cumin
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 3 càs de curry
  • 3 feuilles de laurier
  • 30 g de noix de cajou torréfiées
  • 30 g de pistaches
  • 1 branche de coriandre

Préparation :

  1. Découper les filets de poulet en morceaux et les placer dans un saladier. Ajouter le jus de citron, le curry, la coriandre ciselée et réserver. Si possible faire mariner le poulet 1 à 2h avant.
  2. Préparer la pâte à base de noix de cajou et d’amandes. Placer les noix de cajou et les amandes dans un blender ajouter l’eau (100ml) et mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  3. Éplucher et émincer l’oignon avant de le faire revenir quelques minutes dans un filet d’huile d’olive accompagné, des gousses d’ail, du cumin, du gingembre et des feuilles de laurier.
  4. Ajouter les morceaux de poulet marinés et les faire saisir à feu vif quelques minutes. Réduire le feu et ajouter la pâte à base de noix de cajou/amandes et allonger avec un verre d’eau. Et enfin, ajouter la crème végétale coco et poursuivre la cuisson à feu doux.
  5. Avant de servir, ajouter sur le dessus des noix de cajou torréfiées, pistaches concassées et quelques feuilles de coriandre fraîche. Accompagner le poulet korma de riz blanc et pain pita… bonheur assuré !
Mon intuition me dit que… dans la série cuisine du monde, il ne faut pas que tu passes à côté de mon tajine tunisien au poulet ! #sendinglove