Deviens un as de la soupe et de l’art du topping – recette de soupe aux 5 légumes

La soupe c’est bien la recette la plus simple à réaliser mais quand on n’a pas l’habitude quelques petites astuces pourraient bien être utiles. Comme pour tout, c’est aussi une question de pratique plus tu pratiqueras en cuisine plus tu testeras des choses – en acceptant aussi que parfois ça rate – plus tu t’épateras toi-même ! Je te propose aujourd’hui la base de la base, un grand classique dans l’histoire de la soupe : une soupe de légumes. Avec mes petites astuces pour te détacher de la recette et apprendre toi même à varier les plaisirs !

Avant toute chose il convient de catégoriser les soupes. Pour moi il y a 3 grandes familles :

  • Soupe de légumes frais mixés comme celle que je vous fais partager plus bas !
  • Soupe à base de légumineuses (légumes secs : lentilles, pois, fèves et haricots…)
  • Potage avec des morceaux de légumes non mixés dans lesquels on peut aussi retrouver des morceaux de viande, vermicelle & co.

Pour t’accompagner dans ton processus de « je deviens un as de la soupe » je te ferai partagerer rès bientôt une recette à base de légumineuses avec une soupe de lentilles de corail et lait de coco et la délicieuse chorba Algérienne de maman Poire et Cactus avec du boulgour et de la viande de bœuf !

Les soupes peuvent se manger chaudes ou froides et petite astuce -> si tu souhaites garder ta soupe plus longtemps ne mets aucun aliment à base de crème, lait ou fromage pendant la cuisson. Nous viendrons les ajouter à la dernière minute quand nous sortirons notre soupe du réfrigérateur ! Ainsi tu pourras conserver ta soupe 4 à 5 jours au réfrigérateur sans problème.

Pour moi impossible de te parler de soupe et de ne pas te parler de topping. Le topping c’est la « final touch » ton effet whaouuuuuu…. c’est ce que tu vas venir ajouter sur ta soupe avant de la servir et de la déguster. Sur les soupes épaisses le topping c’est hyper/mega/super important parce que déjà visuellement bah.. c’est C.A.N.O.N et ça vient surtout apporter une petite touche gourmande. Parfois une touche croquante aussi qui apporte un joli contraste en bouche avec la douceur du velouté.

En matière de topping c’est toi le chef il n’y a pas de règle.. en fait si… il y en a une : tu mets ce que tu aimes !!! Noix de cajou, fromage, herbes, oignons frits, croûtons, chips de légumes, dés de dinde, graines… Niveau topping je m’éclate et je me lâche total – activation mode improvisation – comme par exemple ma soupe de brocoli et pomme avec son topping de raisins secs et amandes effilées. Alors allez-y, lâchez-vous et éclatez-vous… écoutez votre intuition gourmande et laissez-la vous guider !

  • Temps de préparation : 10 min
  • Temps de cuisson : 30 à 40 min

Boîte à ingrédients :

> La base pour une soupe de légumes :

  • 2 pommes de terre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon rouge
  • 1 branche de coriandre (facultatif) – tu peux soit ne pas en mettre ou choisir une autre herbe aromatique comme le persil ou même ajouter une branche de céleri. Personnellement je trouve que ça vient donner du goût et du caractère à la soupe.
  • 1 cube de bouillon de légumes – j’utilise les bouillons aux légumes Jardin Bio sans sel/sans gluten.
  • 600 ml d’eau
  • Poivre au moulin
  • Sel (sauf si tu utilises un bouillon cube qui contient déjà du sel)

> Légumes  :

  • 1 poireau
  • 3 carottes
  • 1 courgette
  • 1 navet

Tu peux varier les légumes en fonction des plaisirs. Juste faire attention aux quantités pour avoir la bonne consistance au niveau de la soupe surtout si tu ajoutes des ingrédients qui contiennent plus d’eau, comme la tomate par exemple. Mieux vaut au départ réduire la quantité d’eau si tu n’es pas sûr et en ajouter en cours de cuisson si nécessaire et si tu trouves la consistance de la soupe trop épaisse. Prenons un exemple à partir de la liste d’ingrédients juste au-dessus. Si tu veux une soupe avec juste des poireaux et carottes tu peux supprimer la courgette et le navet, doubler la quantité de carottes et ajouter 1/2 poireau. L’idée c’est vraiment d’équilibrer au niveau du poids. Quand tu enlèves quelque chose il faut essayer d’ajouter son équivalent en poids. Toujours utiliser des légumes de saison, parce que UN ils ont meilleur goût et DEUX c’est un comportement écoresponsable « je consomme donc je suis » !

> Topping :

  • croûtons natures
  • Gorgonzola – ou un autre fromage, c’est toi qui décides !
  • Poivre au moulin
  • Quelques feuilles de coriandre (facultatif)

Comme je te disais juste plus haut au niveau du topping c’est toi le chef, ici c’est une idée de topping mais en soi tu peux y ajouter ce que tu veux !

Step by step

Step 1 – nettoyer et couper les légumes : éplucher les carottes, le navet, oignon, gousses d’ail et pommes de terre. Couper la partie verte du poireau et son extrémité. Couper les 2 extrémités de la courgette. Laver tous les légumes et la coriandre à l’eau claire. Couper les légumes en morceaux grossiers (inutile de couper les gousses d’ail).

Step  2 : placer tous les légumes dans une marmite. Ajouter la branche de coriandre entière, les gousses d’ail, le cube de bouillon de légumes et l’eau. Couvrir et laisser cuire à feu moyen 30 à 40 min. Vérifier la cuisson en plongeant un couteau dans les morceaux de pomme de terre.

Step 3 : passer le tout au mixeur. Goûter, saler et poivrer si nécessaire. Attention au sel surtout si tu utilises un bouillon qui contient déjà pas mal de sel !

Step 4 –  le dressage/topping : verser la soupe dans les bols et ajouter les croûtons, quelques morceaux de gorgonzola, une feuille de coriandre, un coup de moulin à poivre et servir de suite pendant que la soupe est bien chaude avec le gorgonzola tout fondant sur les croûtons !

Astuce topping : j’ai choisi du gorgonzola dans mon topping parce que j’adore ça et je trouve qu’il se marie bien avec les légumes mais tu peux utiliser n’importe quel fromage et laisser libre cours à ton imagination : gouda, parmesan, comté, morbier, roquefort, brie.. soit tu coupes de petits morceaux (surtout pour les fromages à pâte molle) soit tu râpes le fromage au-dessus de ta soupe avant de servir (comté, gouda, parmesan…).

Mon intuition me dit que tu vas aussi aimer ma soupe de butternut au lait de coco et crevettes épicées ! Ici on se lâche, on est complètement foufou avec des crevettes épicées au ras el hanout pour le topping !

 

 

Carottes rôties au four au miel et aux épices cajun

Dans la série « je n’ai pas le temps mais je n’ai pas envie de mal manger pour autant…! » voici une recette de carottes rôties au four au miel et mélange d’épices Cajun à réaliser en un tour de main ! Il y a juste le temps de cuisson qui est un peu long, mais pendant que les carottes cuisent ça nous laisse du temps pour faire autre chose. Moi ça me laisse du temps pour venir vous faire des coucous et papoter avec vous sur mes réseaux sociaux :) facebook & twitter !

Mon mélange Cajun vient de chez Mademoiselle Amande, épicerie fine ou plutôt véritable caverne d’Ali baba pour les fins gourmets et gourmands. Vous y serez merveilleusement reçu et conseillé par Amande.

Le mélange Cajun vient des États-Unis il est composé de paprika, coriandre, moutarde, curcuma, fenouil, poivre noir, cumin et ail. Il est parfait pour venir parfumer nos petits plats, c’est un de mes chouchous dans ma liste de mélange d’épices ! Ce mélange d’épices est très simple à utiliser. Il est, à la base, destiné à la cuisine des crustacés mais ce doux mélange peut tout aussi bien être utilisé pour des poissons, des viandes, ou des légumes. En marinade, pour les grillades ou dans les salades, vous pouvez y aller !

  • Recette pour 4 personnes
  • Temps de préparation : 10 min – le temps d’éplucher les carottes quoi ;)
  • Temps de cuisson : 50 min

Boîte à ingrédients :

  • 1 botte de carottes avec les fanes (soit environ 12 carottes)
  • 30 à 40 g de raisins secs (1 bonne poignée)
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 2 càs de miel
  • 1 càS de Cajun (mélange d’épices)
  • Une branche de coriandre ou de persil frais

Step 1 : couper les fanes – garder environ 2 cm – et éplucher les carottes à l’aide d’un économe. Laver les carottes à l’eau clair.

Step 2 : Préchauffer le four à 180°. Déposer les carottes à plat sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson. Bien veiller à ce que les carottes ne se superposent pas. Ajouter un filet d’huile d’olive, le miel et saupoudrer avec le mélange Cajun

Step 3 : laisser cuire pendant 50 min, ajouter les raisins secs à quelques minutes (2 à 3 min) de la fin de la cuisson des carottes.

Step 4 : à la sortir du four déposer les carottes dans un plat pour les servir, ajouter le persil frais très finement ciselé et… à table !!

Mon intuition me dit que… ces carottes pourraient accompagner mon poulet mariné au romarin et baies rouges ou un steak haché façon kefta ! #miam #bisous

Burger à l’oriental accompagné de ses frites de carottes

Pour la #BatailleFood10 organisée par Marie de Bavardages Gourmands un seul mot d’ordre « déstructuré »« Choisissez un grand classique, sucré ou salé, et revisitez-le de façon déstructurée, réinventée. »

En t’en que fan invétérée du burger voici ma participation avec mon burger à l’oriental. On y retrouve tous les ingrédients de la recette de base,… viande hachée préparée avec des oignons, du ras el hanout, des tomates séchées & menthe. Le pain est ici remplacé par des galettes de pomme de terre et fromage.

Pour voir toutes les réalisations des participants de la #BatailleFood10 c’est par ici: http://www.pinterest.com/BavardagesG/bataillefood-10-destructuré/ Régalez-vous !!

Burger_a_Loriental_poiretcactus.com

Boîte à ingrédients ( pour 4 burgers environ ) :

  • 400 g de viande hachée
  • 1 oignon
  • Persil plat
  • Ras el hanout
  • Carottes
  • Herbes de province
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • Tomates séchées à l’huile
  • Feuilles de menthe fraîche

Galettes de pomme de terre:

  • 150 g de pomme de terre
  • 2 oignons
  • 3 œufs
  • 80 g de fromage frais
  • 10 cl de lait
  • 50 g de gruyère
  • 100 g de farine
  • Sel & poivre
  • Huile de tournesol

Step 1 : la préparation des frites – Lavez et épluchez vos carottes à l’aide d’un économe. Coupez-les sur la longueur en forme de frite. Mettez dans un saladier vos carottes découpées, 1 filet d’huile d’olive, herbes de province, sel et poivre. Mélangez le tout et placez sur votre plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four environ 40 min à 180°.

Step 2 : la préparation des galettes – épluchez vos oignons et pommes de terre et râpez-les à l’aide de votre robot… Mettez le tout dans un saladier, ajoutez vos 3 œufs et mélangez. Ajoutez un à un le fromage frais, le lait, le gruyère et enfin la farine. Mélangez pour obtenir une pâte homogène et suffisamment consistante pour ne pas se démonter à la cuisson – si ce n’est pas le cas et que votre préparation est trop liquide n’hésitez pas à ajouter de la farine – salez et poivrez.

Faites chauffer de l’huile dans votre poêle et déposez-y votre préparation à l’aide d’une grande cuillère, formez des galettes d’environ 3 à 4 cm de diamètre. Laissez cuire quelques minutes et retournez. Une fois cuites, déposez vos galettes dans un plat, sur du papier absorbant, pour absorber le surplus d’huile.

Step 3 : la préparation de la viande – épluchez, lavez et coupez en petits morceaux votre oignon. Dans un récipient mélangez la viande hachée, l’oignon et le persil plat ciselé. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de ras el hanout. Bien mélangez. Formez des steaks hachées du même diamètre que vos galettes de pomme de terre et faites-les cuire à la poêle.

Step 4 : la préparation du burger – coupez en petit morceaux vos tomates séchées et mélangez avec quelques feuilles de menthe ciselées. Déposez votre steak sur une galette de pomme de terre ajoutez 2 à 3 cuillères à café de votre préparation de tomates séchées et recouvrez d’une galette de pomme de terre.

Burger_a_Loriental_poiretcactus.com1

Hachis parmentier de colin et carottes

Bonjour mes petits gourmets, dans mon dernier article ici je vous expliquais que je n’aurai aucun mal à tenir mes bonnes résolutions pour 2014 pour cause, j’ai choisi – comme tous les ans – de ne pas avoir de bonnes résolutions: La thérapie par le déni! En réalité ce n’est pas tout à fait vrai… J’ai tout de même UNE bonne résolution pour cette nouvelle année celle de poster au minimum une recette par semaine, tous les lundis, parce que vous êtes de plus en plus nombreux à le demander et à suivre le blog.

Alors voilà, les bonnes résolutions ‘c’est maintenant’ !! En ce lundi,  je vous propose un hachis parmentier de colin et carottes. Cette recette c’est un véritable trio gagnant, vous pouvez :

  1. La cuisiner et faire plaisir à vos amis,
  2. la recommander à des amis,
  3. …et parce qu’il paraitrait même que les carottes ça rend aimable vous pouvez aussi la recommander à vos ennemis – ou personne dénuée de tout sens de l’amabilité – l’air de rien…!

recette_puré_carotte_colins_poiretcactus

Boîte à ingrédients (pour environ 4 personnes) :

  • 700 g de carottes
  • 150 g de pommes de terre
  • 500 g colin d’Alaska
  • Parmesan
  • Mascarpone
  • Feuilles de laurier
  • Ras el hanout
  • Persil
  • Sel & poivre

Vous allez en avoir besoin : plat pour le four

STEP 1 : épluchez, lavez vos carottes et pommes de terre. Placez dans un grand récipient recouvert d’eau et faites chauffer. Vous pouvez ajouter quelques feuilles de laurier pour le goût. Une fois cuit passez le tout au presse purée.

STEP 2 : faites revenir dans une poêle votre colin quelques minutes, ajoutez-y une pincée de ras el hanout, salez et poivrez. Retirez du feu et ajoutez votre persil ciselé et 2 cuillères à soupe de mascarpone.

STEP 3 : placez le colin au fond du plat puis la purée. Parsemez de parmesan, placez au four à 180° 1/4 d’heure et le tour est joué!

Petit plus: j’ajoute toujours un petit filet d’huile d’olive dans mes purées.

Bon et bien je pense qu’il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon appétit et à lundi prochain pour une nouvelle recette… !

Vous prendrez bien un grand bol de soupe de carottes?

Hi everyone, j’espère que vous tenez vos bonnes résolutions pour la nouvelle année. Je dois vous confesser que je suis plutôt fier de moi en ce qui concerne mes bonnes résolutions… Je les tiens, pour cause comme tous les ans j’ai choisi de ne pas en avoir… Hihihi!

Cet hiver je ne suis pas allée surfer dans le grand froid alors à défaut de vous proposer un grand bol d’air frais avec des photos de montagnes recouvertes de leur drapé blanc je vous propose un grand bol de soupe… Une soupe aux saveurs originales en mariant le côté sweet des carottes à celui des poires le tout relevé d’une pincée de muscade pour révéler une harmonie parfaite des aliments. Essayez et vous m’en direz des nouvelles!

soupe_carotte_poire_poiretcactus.com2

Boîte à ingrédients (pour environ 4 personnes):

  • 700 g de carottes
  • 2 petites poires William
  • 1 pincée de muscade
  • 1 à 1,5 litre d’eau
  • Fromage frais (en fonction de vos envies)
  • Sel et poivre

Vous allez en avoir besoin: un mixer

STEP 1 : lavez et épluchez vos carottes et poires. Coupez les carottes en petits morceaux et mettez sur le feu dans un récipient recouvert d’eau. Ajoutez le sel et laissez cuire.

STEP 2 : une fois les carottes cuites, ajoutez les poires découpées en morceaux et laissez cuire le tout encore 5 minutes.

STEP 3 : passez le tout au mixer et surtout n’oubliez pas d’y ajoutez l’eau de cuisson.

STEP 4: ajoutez une pincée de muscade et servez.

Petite astuce: j’ajoute très souvent, pour ne pas dire toujours, une cuillère à soupe de fromage frais à la fin dans mon bol et pas dans ma préparation principale de façon à pouvoir conserver la soupe plus longtemps.